Séminaire – Technique et Science du Moyen Âge à la Renaissance. Matériaux, pratiques et savoirs (2018-2019)

L’Histoire des techniques du Moyen Âge à la Renaissance est née et s’est considérablement enrichie au cours du XXe siècle. Une de ses originalités réside dans la diversité des sources et le rassemblement des disciplines à partir desquels elle s’est construite (histoire, archéologie, anthropologie, ethnologie), auxquels il convient d’ajouter les échanges privilégiés qu’elle a entretenus avec certains champs historiques (en particulier avec l’histoire des sciences et l’histoire économique). Partant de ce constat, le séminaire de cette année a pour objectif de faire converger, à partir de l’exposé d’une historiographie complexe, les démarches scientifiques qui concourent aujourd’hui à une réflexion en histoire des techniques, en instaurant une place privilégiée à l’histoire des sciences et à l’archéologie, autour d’objets de recherches en commun. La question des savoirs, savoirs codifiés et savoirs tacites et, plus précisément, l’articulation entre scientia et ars, constituera la ligne directrice du séminaire.

Ce séminaire est ouvert à tous, étudiants, enseignants et chercheurs. Il s’adresse prioritairement aux étudiants en histoire et en archéologie, du master au doctorat, et aux chercheurs en histoire et en archéologie des techniques ou, plus généralement, en histoire médiévale. Certaines des séances proposées pourront intéresser les étudiants qui prépareront en 2016-2017 les concours de l’enseignement secondaire.

Organisation :

Catherine Verna (professeur d’histoire médiévale, université Paris 8) en collaboration avec Philippe Dillmann (directeur de recherche au CNRS, LMC IRAMAT UMR5060), organisateurs

Discutant : Nicolas Weill-Parot (EPHE)

Séminaire Techniques

Programme :

Les séances auront lieu le lundi de 17h à 19h, à l’École normale supérieure rue d’Ulm, salle d’Histoire (escalier D, 2e étage) à l’exception de la séance du 15 octobre qui se tiendra sur le site de l’ENS 48 boulevard Jourdan, salle R2-02.

15 octobre 2018
Maxime l’Héritier (université Paris 8)
Le fer dans l’architecture gothique : études récentes (Chartres, la Sainte-Chapelle). Attention changement de salle

12 novembre 2018
Antoine Calvet
L’alchimie entre science et technique. Un cas exemplaire : le Rosarius philosophorum attribué au médecin Arnaud de Villeneuve

17 décembre 2018
Nadine Schibille et Inès Pactat (IRAMAT-CEB, Orléans)
Les mutations techniques dans la fabrication et la diffusion du verre (VIe-XIIe siècles)

21 janvier 2019
Roberto Poma (UPEC)
La prophylaxie dans les mines (XVIe-XVIIe siècles)

18 février 2019
Joseph Gauthier (CNRS)
Evolution technique et émergence de l’entreprise minière moderne dans le Rhin supérieur (XVe-XVIe s.)

11 mars 2019
Liliane Hilaire Pérez (université Paris 7), Guillaume Carnino (UTC) et Jochen Hoock (université Paris 7)
La Technologie générale de Johann Beckmann : 1806-2017

15 avril 2019
Roberto Farinelli (université de Sienne)
Innovations dans les activités minières toscanes du Moyen Âge aux temps modernes : le rôle du modèle germanique

Contact : Catherine Verna <catherine.verna[[[a]]]wanadoo.fr>

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Séminaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.