Journée d’étude – L’auctorialité féminine dans la littérature courtoise des « trobairitz » à Christine de Pizan

Mercredi 3 mai 2017, 9h30-17h
École Normale Supérieure, salle des Résistants, 45 rue d’Ulm 75005

Mai-3-2017-Affiche-Littérature-courtoise

Journée d’étude organisée par le département Littérature et langages

Participants : Clotilde Dauphant, Sarah Delale, Dominique Demartini, Estelle Doudet, Jean-Marie Fritz, Nathalie Koble, Christopher Lucken et Anne Paupert.

Organisateur : Nathalie Koble

Source : École Normale Supérieure

Publié dans Conférences

Offre d’emploi – Lecturer in Digital History (Education & Research, University of Exeter)

Job reference : P57178
Date posted : 11/04/2017
Application closing date : 15/05/2017
Location : Exeter
Salary : The starting salary will be from £33,943 per annum within the Grade F band (£33,943 – £38,183).
Package : Generous holiday allowances, flexible working, pension scheme and relocation package (if applicable).
Job category/type : Academic

uoe

Job description

College of Humanities – Department of History

The University of Exeter is a Russell Group university that combines world-class research with very high levels of student satisfaction. Exeter has over 21,000 students from more than 130 different countries and is in the top 1% of universities in the world with 98% of its research rated as being of international quality. Our research focuses on some of the most fundamental issues facing humankind today.

The post of Lecturer in Digital History will contribute to extending the research profile of History at Exeter, particularly in areas related or complementary to Digital History and the Digital Humanities more generally. This permanent, full time post is available from 1st September 2017.

The successful applicant will hold a PhD (or be nearing completion) or equivalent in Medieval, Early Modern, or Modern History area and have an independent, internationally-recognised research programme in an active field of Digital History/Digital Humanities research related or complementary to existing Exeter strengths. He/she will be able to demonstrate the following qualities and characteristics; knowledge of Digital History/Digital Humanities techniques and a willingness to show leadership in embedding them in the curriculum; a strong record in attracting research funding, or demonstrable potential to attract such funding, teamwork skills to work in collaboration with existing group members, an active and supportive approach to inter-disciplinary and multi-disciplinary research that will help to foster interactions and links both within the University and externally, the attitude and ability to engage in continuous professional development, the aptitude to develop familiarity with a variety of strategies to promote and assess learning and enthusiasm for delivering undergraduate programmes.

Interviews are expected to take place on Wednesday 14th June 2017.

To view the Job Description and Person Specification document please click here

For further information please contact Professor Richard Toye, e-mail r.toye@exeter.ac.uk or telephone (01392) 723296.

The University offers some fantastic benefits including 41 days leave per year, options for flexible working, numerous discounts at leading retailers, an onsite gym, parking and a stunning campus environment in the heart of Exeter. If you are not currently in Exeter please have a look at our website (www.exeter.ac.uk/thesouthwest) for some further information on what a beautiful part of the country we are based in. Our Exeter Academic initiative supports high performing academics to achieve their potential and develop their career.

The University of Exeter is an equal opportunity employer which is ‘Positive about Disabled People’. Whilst all applicants will be judged on merit alone, we particularly welcome applications from groups currently underrepresented in the workforce.

source : University of Exeter

Publié dans Offre d'emploi

Colloque – Les marges

Le jeudi 18 mai 2017 se tiendra la journée thématique annuelle de l’IRHT consacrée aux marges. Ce thème, qui se trouve au carrefour des sciences du texte, rassemble toutes les sections du laboratoire, en ce qu’il touche aussi bien à la philologie, la lexicographie, l’histoire, la paléographie, qu’à la codicologie.

Autour du texte, dimension essentielle de la culture et de sa transmission, les espaces laissés vides sont devenus le réceptacle de mentions, décors, marques codicologiques, etc. qui participent à son histoire. Sur tous les supports – papyrus, parchemin ou papier, manuscrit ou imprimé – et quel que soit le type de document, des écrits de la pratique aux livres liturgiques, en passant par les textes scientifiques et juridiques, ces ajouts, contemporains ou postérieurs, doivent être analysés. Il s’agira ainsi de rendre compte de pratiques éditoriales (rubriques, manchettes, références, iconographie), de pratiques de lecture et d’utilisation des textes transmis (marques de repérage, annotations, gloses, commentaires), mais également de tout autre type d’ajouts indépendants (mentions de noms, listes de livres, décomptes).

marges

Programme :

Du texte à la marge : question de mise en page

Marie-Laure Savoye et Julie Métois, « Les recettes marginales dans le manuscrit médiéval : tentatives de contextualisation »
Frédéric Duplessis, « Les gloses de A à Z : les signes de renvoi alphabétiques et les gloses carolingiennes sur Juvénal »
Emmanuelle Kuhry, « La réception continentale de la glossa anglicana à travers quelques exemples »
Jean-François Goudesenne, « Le rôle des marges dans les livres de chants liturgiques latins (900-1200) »

De l’utilisation des marges pour identifier ou préciser un contenu

Sébastien Hamel, « Identifier, classer, modifier, compléter : les mentions dorsales des chirographes échevinaux »
Sébastien Barret, « Aux marges des cartulaires médiévaux »
Jean-Charles Coulon, « Les marges dans les manuscrits de droit et de sciences occultes de Tishit (Mauritanie) »

Décorations et marques de possession

Sonia Fellous, « La Biblia de Alba et ses marges (Castilla 1422-1433) »
Joanna Fronska, « Dessins marginaux et les enjeux de la navigation dans les manuscrits juridiques »
Hanno Wijsman, « Marques de possession cachées dans les marges enluminées du XVe siècle. L’emblématique dans le recueil Chartier d’Antoinette de Maignelais »

Informations pratiques :

18 mai 2017
Lieu: IRHT – Centre Félix-Grat

Organisateur(s) IRHT:
Delmulle Jérémy
Helias-Baron Marlène
Kogel Judith

Source : IRHT

Publié dans Conférences

Offre d’emploi – Visiting Assistant Professor of Art History : Medieval Art in Europe and the Mediterranean Basin (Lawrence University)

The Department of Art and Art History at Lawrence University invites applications for the appointment of a Visiting Assistant Professor of Art History, specializing in Medieval Art in Europe and the Mediterranean Basin.

Lawrence university

The appointment is for the academic year 2017-18. Teaching duties entail five courses over three terms, including courses in Medieval and Islamic art and a seminar on a topic of the candidate’s choosing. The candidate will be joining a combined undergraduate art history and studio art program at a nationally-ranked liberal arts college and will have the opportunity to work with Medieval and Islamic objects the Wriston Art Galleries’ permanent holdings for teaching and scholarship.

Lawrence University, located in Appleton, Wisconsin, in the heart of the Fox River Valley (metro population: 225,000), is a highly selective undergraduate liberal arts college and conservatory of music, known for the quality of both its classroom and tutorial education, research opportunities for undergraduates, and faculty of teacher/scholars and teacher/artists. Founded in 1847, Lawrence is a community of 1,500 intellectually curious students that bring a diversity of experience and thought from nearly every state and 50 countries outside the U.S.

Lawrence is committed to enhancing the diversity of its faculty and staff and the viewpoints and approaches that a diverse community represents. We strongly encourage candidates who can contribute to diversity at Lawrence to apply. See the Lawrence Careers website for more information about Lawrence and its surrounding community. All candidates are encouraged to address in their letters of application the ways in which they could contribute to Lawrence’s institutional mission and commitment to diversity.

Ph.D. and teaching experience preferred, though not required. Applicants should submit a cover letter, C.V., list of three references, and a statement on teaching through the Lawrence Careers website; a research sample may be requested at a later time. Review of applications will begin May 1 and continue until the position is filled.

For more information, contact Benjamin C. Tilghman (benjamin.c.tilghman@lawrence.edu).

Source : Medieval Art Research

Publié dans Offre d'emploi

Colloque – La diplomatique pontificale. État des lieux

Les Archives de France, l’École nationale des chartes, l’École pratique des hautes études (Saprat) et l’Institut historique allemand organiseront le 9 juin 2017 la 10e rencontre de la Gallia Pontificia sur La diplomatique pontificale. État des lieux.

Lieu: École nationale des chartes, 65 rue de Richelieu, 75002 Paris
Renseignements: Olivier Guyotjeannin – Rolf Große

1024px-Pediment_Ecole_nationale_des_Chartes_Sorbonne-300x240

Programme :

9h00 Accueil des participants
9h15 Mot de bienvenue à l’École des chartes
9h30 Rolf Große : Introduction

9h45 Klaus Herbers : La 3e édition du Jaffé – tradition et innovation
Joachim Dahlhaus : Das älteste Chartular der Touler Kirche – Spiegel ihrer Beziehungen zu den Päpsten
10h45 Pause

11h00 Jean-Baptiste Renault : L’imitation des privilèges pontificaux en Lorraine au XIIe siècle
Cyprien Henry : L’influence pontificale sur les actes épiscopaux aux XIe et XIIe siècles : retour sur le cas breton
12h00 Jean-Charles Bédague : Lectures et visions du faux : enquêtes de diplomatique pontificale dans la Flandre des XIe-XIIe siècles
12h30 Pause de midi

14h00 Jean-Hervé Foulon : Recherches autour des premiers privilèges pontificaux de Marmoutier issus du cartulaire de Chemillé (1089-1136) : de la difficulté à discerner le vrai du faux
Ursula Vones-Liebenstein : Des privilèges pontificaux en faveur de seigneurs laïques en Languedoc
15h00 Pause

15h15 Étienne Doublier : « Clara claris praeclara ». Ein Original der Kanonisationsurkunde Klaras von Assisi und weitere unbekannte Papsturkunden aus dem Staatsarchiv zu Ascoli
Werner Maleczek : Les bulles pontificales avec des souscriptions cardinalices après le milieu du XIIIe siècle
16h15 Mot de conclusion par Laurent Morelle
16h30 Fin de la table ronde

Source : DFMFA

Publié dans Conférences

Web – USUARIUM. A Digital Library and Database for the Study of Latin Liturgical History in the Middle Ages and Early Modern Period

Accès : ici

Print

Digital library of liturgical sources is a new research tool developed by the Research Group of Liturgical History. The Calendar-Project is a comprehensive database of almost 200 representative European liturgical Calendars and Sanctorals. Through browsing Saints and Feasts or Dates respectively, one can gain a statistically relevant sample of where, when and which feasts were celebrated within the medieval territory of the Roman Rite. Methodically, our research is based on the same principles as the whole of USUARIUM, namely that diverse sources based on their undoubted origin provide the best way to study the range of variability of liturgical Uses. Proofreading, corrections, new sources and facilities will follow in the coming weeks.

CONTACT FOR PASSWORD: foldvary.miklos[at]btk.elte.hu
 dr. Miklós Földváry, H-1088 Budapest,
Múzeum krt. 4/F. 222.
Publié dans Web

Publication – Emmanuel Bodart, « Sociétés et espaces urbains au bas Moyen Âge et au début de l’epoque moderne. Morphologie et sociotopographie de Namur du XIIIe au XVIe siècle »

Cette étude sur l’histoire de la construction de la ville et de la société de Namur du XIIIe au XVIe siècle livre des résultats inédits sur cette période peu étudiée grâce à un important travail de recherche réalisé sur base de documents et témoignages historiques et archéologiques. Certaines caractéristiques apparues à cette période ont d’ailleurs traversé les siècles et sont encore observables aujourd’hui à Namur.

Namur devient une ville à part entière au XIIIe siècle, elle est à la fois le centre du marché régional et le lieu de développement d’activités artisanales. Sa taille modeste au bas Moyen Âge – 8300 habitants en 1429 – facilite une étude globale, celle-ci permet de dégager des mécanismes propres aux moyennes et petites villes durant cette période, moins prisées dans l’historiographie que les grands centres d’Europe occidentale.

Couverture_Socit_Espaces_urbains

Des phénomènes apparus à cette période ont façonné la ville et la société namuroise au point d’avoir une influence ou même de perdurer sur le visage actuel de Namur. Le développement de la ville le long des axes de pénétration apparaît ainsi au bas Moyen Âge (XIVe et XVe siècle), le long des rues de Fer, Saint-Jacques, de Bruxelles et Saint-Nicolas actuelles, et prendra toute son ampleur entre le XVIIIe et le XXe siècle, dans leurs prolongements naturels que constituent les principales chaussées encore existantes aujourd’hui. Le nombre d’habitants actuels de la Corbeille est similaire à celui des XVe et XVIe siècles et le quartier autour de Saint-Aubain est toujours prisé par les élites administratives et religieuses depuis le bas Moyen Âge (XIVe et XVe siècle).

Cette étude, thèse du doctorat en histoire d’Emmanuel Bodart, archiviste de l’Etat, a notamment pour but de vérifier que l’organisation de la ville est fondée sur différents facteurs liés aux conditions du terrain, aux pôles institutionnels et économiques qui jalonnent le territoire ainsi qu’aux modèles culturels de référence de la société qui le produit. La deuxième partie de l’ouvrage examine la fonctionnalité attribuée aux différents éléments de la structure spatiale, les quartiers de la ville, et, au-delà, leur hiérarchie, c’est-à-dire la valeur sociale qui leur est attribuée par la population. Cette approche sociotopographique (la configuration des lieux abordée d’un point de vue social) est fondée d’une part sur l’analyse de la répartition des activités et d’autre part sur la distribution de la richesse, à la fois dans l’ensemble de la structure urbaine et à l’échelle de la rue. A titre d’exemple, il ressort de cette analyse que les rues privilégiées entre les XIIIe et XVIe siècles sont celles de l’axe marchand principal, rue du Pont, Saint-Rémy, les Marchés (rue de l’Ange actuelle) ainsi que celles du quartier entourant la collégiale Saint-Aubain. Toutefois, la mixité sociale y reste de mise alors que l’homogénéité sociale est essentiellement le fait des rues les plus dévalorisées.

Informations pratiques :

Emmanuel Bodart, Sociétés et espaces urbains au bas Moyen Âge et au début de l’époque moderne. Morphologie et sociotopographie de Namur du XIIIe au XVIe siècle, Namur, société archéologique de Namur, 2017 (Namur. Histoire et Patrimoine, 4). Tarif : 50 €

En vente:
– au TreM.a (Musée des Arts anciens du Namurois)
– sur commande à la Société archéologique de Namur (+ frais de port), rue de Fer 35 à 5000 Namur. Tél. : 081/84 02 00. info@lasan.be

Source : Société archéologique de Namur

Publié dans Publications