Publication – Jérôme Cardan, « Le Livre de ma vie / De Vita propria », éd. et trad. Jean-Yves Boriaud

Quelques mois avant sa mort en 1576, Gerolamo Cardano (notre « Cardan », né en 1501 à Pavie) se lance dans la rédaction de ce Livre de ma vie, en cinquante-quatre chapitres, dont il n’aura pas le temps de donner une version définitive, pour autant que l’expression ait un sens chez cet éternel insatisfait, toujours prêt à amender, voire à détruire celles de ses œuvres qu’il juge inabouties.

En dépit de cela, le De vita propria, ouvrage apologétique où Cardan entend démontrer à l’Inquisition la pureté d’une âme hors d’atteinte des tentations hérétiques, constitue, en Europe, la première véritable autobiographie : l’auteur, à l’origine d’une longue tradition qui culminera peut-être avec Rousseau, y fait profession de sincérité absolue, dans un dévoilement exhaustif de sa personnalité tourmentée. Défile donc ici l’exposé sans complaisance de ses faiblesses et succès, avec, sotto voce, la confidence de ses ambitions et déboires de médecin, de savant et de philosophe, dans une atmosphère étrange marquée de l’irruption récurrente du surnaturel : Cardan vit en effet dans un monde peuplé des « signes » multiples que lui adresse, sous forme cryptée, une généreuse Providence, et dont il se reproche de n’avoir pas saisi le sens au moment de son drame essentiel, celui de l’exécution de son fils accusé de l’assassinat de son épouse. Cette édition, appuyée pour la première fois sur les quatre manuscrits du livre connus à ce jour, se propose de rendre compte du texte tel que Cardan l’a laissé, et que les éditeurs ont par la suite « corrigé » et « clarifié » à leur guise. Elle s’accompagne d’une traduction aussi fidèle que possible à un texte riche mais rugueux, ainsi que d’une présentation et d’une annotation destinées à réintroduire l’œuvre dans l’univers fragile et instable où baigne son singulier auteur.

159427.1581735606

Table des matières :

L’« homme des inventions »
Note sur le texte
Conspectus siglorum

LE LIVRE DE MA VIE – LIVRE UNIQUE

Table du Livre de ma vie par chapitres

Prologue
I. Ma patrie et mes ancêtres
II. Ma naissance
III. Quelques traits communs à mes parents
IV. Brève narration de ma vie, jusqu’aujourd’hui (fin octobre, année 1575)
V. Stature et aspect physique
VI. Ma santé
VII. L’exercice
VIII. Mode de vie
IX. Réflexions sur la manière de perpétuer son nom
X. Genre de vie
XI. Sagesse
XII. Goût pour la discussion et l’enseignement
XIII. Caractère, défauts intellectuels et erreurs
XIV. Vertus et constance
XV. Amis et protecteurs
XVI. Ennemis et rivaux
XVII. Calomnies, diffamation, pièges tendus par des accusateurs
XVIII. Mes plaisirs
XIX. Le jeu et les dés
XX. Le vêtement
XXI. Démarche et réflexion
XXII. Religion et piété
XXIII. Mes principales règles de vie
XXIV. Mes demeures
XXV. Pauvreté et pertes dans mon patrimoine
XXVI. Mon mariage et mes enfants
XXVII. Destin malheureux de mes enfants
XXVIII. Procès sans fin
XXIX. Mes voyages
XXX. Dangers, accidents, pièges tellement nombreux, divers et continuels
XXXI. Bonheur
XXXII. Honneurs conférés
XXXIII. Sujets de honte. Quelle place pour les songes. L’hirondelle dans mes armes
XXXIV. Mes maîtres
XXXV. Élèves et disciples
XXXVI. Les testaments
XXXVII. Quelques privilèges naturels merveilleux, parmi lesquels les songes
XXXVIII. Cinq privilèges qui m’ont rendu service
XXXIX. Mon érudition ou mon intuition
XL. Réussite dans les traitements
XLI. Prodiges, rares mais d’apparence naturelle, touchant ma vie et la vengeance de mon fils
XLII. Aptitude à prédire, dans mon art et dans les autres
XLIII. Événements réellement surnaturels
XLIV. Importantes découvertes peresonnelles dans diverses disciplines
XLV. Les livres que j’ai écrits. Quand, pourquoi, dans quelles circonstances
XLVI. Moi-même
XLVII. Mon génie
XLVIII. Témoignages à mon sujet d’hommes illustres
XLIX. Mon opinion sur les choses de ce monde
L. Bons mots ordinaires, qui sont des considérations valables pour l’avenir. Pour réfuter une opinion fausse. Chant de deuil
LI. Mes insuffisances avérées
LII. Changements liés à l’âge
LIII. Qualité de mes rapports avec les autres
LIV. Épilogue

Notes de la traduction
Vie de Cardan : repères chronologiques
Éléments de bibliographie

Informations pratiques :

Jérôme Cardan, Le Livre de ma vie, éd. et trad. Jean-Yves Boriaud, Paris, Les Belles Lettres, 2020 (Classiques de l’humanisme, 54). XXVIII + 408 pages, 14 x 22.5 cm. ISBN : 9782251450254. Prix : 55 euros.

Source : Les Belles Lettres

Publié dans Publications

Web – L’Index of Medieval Art librement accessible jusqu’au 1er juin 2020

Accès : ici

Unknown-artist-eadwine-the-scribe-at-work-eadwine-psalter-christ-church-canterbury-england-uk-circa-1160-70

In recognition of the challenges faced by students, faculty, and researchers now working on line in response to the COVID-19 pandemic, the Index of Medieval Art at Princeton University has made its online database open-access until June 1, 2020. As always, the database can be accessed at https://theindex.princeton.edu/. Index staff will continue to respond to research inquiries sent via our home page at https://ima.princeton.edu/research-inquiries/.  We hope that this modest change will support researchers both old and new as they navigate teaching, learning, and scholarship during this trying time.

Source : Index of Medieval Art

Publié dans Web

Webinaire – H37. Histoire et cultures graphiques

Webinaire organisé sous la direction de Paul Bertrand
Pour participer via Zoom : https://zoom.us/j/5994239729

Webinaire H37

Programme :

Mercredi 8 avril, 14h
Nicolas Michel (FNRS et Université de Namur)
Cassiodore à l’Université de Cracovie (1430-1470) : autour de Jean de Dabrowka et de ses étudiants

Jeudi 16 avril, 14h
Estelle Ingrand-Varenne (CNRS et CESCM, Poitiers)
Écrire dans les lieux saints du Royaume latin de Jérusalem : transmission et enjeux de la pratique épigraphique du Moyen Âge à aujourd’hui

Jeudi 23 avril, 14h
Didier Panfili (LaMOP – Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Cachez ces (400) chirographes que je ne saurais voir. La pratique chirographaire et ses usages en Bas-Languedoc (1060-1220)

Jeudi 7 mai, 14h
Nicolas Schroeder (Université libre de Bruxelles)
Interpolation ou spécificités de gestion ? Les descriptions “carolingiennes” des domaines de Wissembourg et Altenstadt dans le Liber Edilini

Jeudi 14 mai, 10h
Sergi Sancho Fibla (École des hautes études en sciences sociales)
Écrire la paraliturgie: Le Libro de devociones y oficios de Santo Domingo el Real (Madrid, XVe siècle)

Mercredi 20 mai, 15h
Ingrid Falque (FNRS et Université catholique de Louvain)
Mystique et image dans la bibliothèque de la chartreuse d’Utrecht à la fin du Moyen Âge

Mardi 26 mai, 14h
Nicolas Perreaux (LaMOP – Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Cartae Europae Medii Aevi. Méthodes, enjeux et possibilités d’un corpus diplomatique européen

Programme au format PDF : Webinaire_H37

Publié dans Conférences, Séminaire, Web

Offre d’emploi – L’“invention” des lettres médiévales à Lyon

L’Université Lumière Lyon 2 et le laboratoire CIHAM recrutent un.e chercheur/euse post-doctoral.e à partir du 1er septembre 2020 pour une durée de douze mois. Le/la post-doc sera amené.e à étudier la transmission des lettres médiévales dans les imprimées des XVe et XVIe siècles. Le rôle de Lyon, chef-lieu de l’imprimerie renaissante, constitue le point de vue privilégié de l’enquête.

Capture d’écran 2020-03-31 à 08.38.12

Le projet aboutira à des publications scientifiques et pourra donner lieu à une conférence.

La personne recrutée doit être titulaire d’un doctorat à la date de juin 2020. Il/elle maîtrise l’histoire du livre et les méthodes de la bibliographie matérielle. Il/elle a des compétences en littérature du Moyen Âge et, possiblement, de la Renaissance.

Les candidats enverront leur CV, une lettre de motivation et une publication scientifique pertinente (un article ou un chapitre de la thèse) au responsable du projet.

Durée du projet : 12 mois

Salaire : 1800/1900 euros net environ

Lieu de travail : Lyon (F), laboratoire CIHAM

Responsable du projet : francesco.montorsi@univ-lyon2.fr

Date limite de candidature : 10 mai 2020

Les interviews auront lieu dans le courant de mai/juin 2020.

Publié dans Offre d'emploi

Web – MIRABILE en accès ouvert jusqu’au 15 mai 2020

SISMEL et la Fondation Ezio Franceschini rendent la consultation de toutes les bases de données MIRABILE totalement gratuite jusqu’au 15 mai 2020.

Accès : ici

Capture d’écran 2020-03-28 à 11.23.08

Présentation :

MIRABILE è un knowledge management system per lo studio e la ricerca sulla cultura medievale promosso dalla Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino e dalla Fondazione Ezio Franceschini di Firenze.

I progetti presenti sono:

DB latini:

  • MEL – «Medioevo latino. Bollettino bibliografico della cultura europea da Boezio a Erasmo – secoli VI-XV»
  • BISLAM – «Bibliotheca Scriptorum Latinorum Medii Recentiorisque Aevi»
  • CALMA – «Compendium Auctorum Latinorum Medii Aevi»
  • MEM – «Medioevo musicale. Bollettino bibliografico della musica medievale»
  • RICaBIM – «Repertorio di Inventari e Cataloghi delle Biblioteche Medievali, di area latina, dall’Alto Medioevo sino al 1520»
  • Canticum – «Repertorio dei codici che tramandano commenti al Cantico dei Cantici»
  • ABC – «Antica biblioteca camaldolese»
  • ROME – «Repertorio degli omeliari del medioevo»
  • TETRA – «Te.Tra. La trasmissione dei testi latini del Medioevo»
  • TRAMP – «La tradizione medievale dei Padri»
  • MADOC – «Manuscripta doctrinalia (sec. XIII-XV)»

DB romanzi

  • LIO – «Lirica italiana delle origini»
  • BAI – «Biblioteca agiografica italiana»
  • MAFRA – «Repertorio dei manoscritti gallo-romanzi copiati in Italia»
  • TECOLM – «Testi e codici della Lombardia medievale»
  • TRALIRO – «Repertorio ipertestuale della tradizione lirica romanza delle Origini»

DB agiografici

  • MATER – «Manoscritti agiografici di Trento e Rovereto»
  • MAGIS – «Manoscritti agiografici dell’Italia del Sud»
  • BAI – «Biblioteca agiografica italiana» (consultabile anche tra i DB italiani)
  • MAGI – «Manoscritti agiografici latini nei codici della Biblioteca Medicea Laurenziana»

Oltre ai contenuti dei DB romanzi, francesi e agiografici, dei progetti TRAMP, ROME, ABC e TETRA, nel DB latino si offrono in consultazione libera:

  • la bibliografia relativa ai manoscritti per gli anni 2009-2011
  • un indice di autori medievali, opere e manoscritti derivato da MEL, BISLAM e CALMA. L’indicizzazione in costante incremento comprende i volumi MEL XXV-XXXVI

La gratuità dei dati dipende dal cofinanziamento del MIUR (FIRB RBNE06W8YT, per il triennio 2009-2011) al progetto «Archivio dei manoscritti medievali nella tradizione culturale europea. Bibliografia, repertori, storia dei testi, immagini», coordinato dalla Fondazione Ezio Franceschini in collegamento con le banche dati SISMEL e dalla collaborazione con numerose realtà accademiche, scientifiche e istituzionali.

Source : MIRABILE

Publié dans Web

Publication – Erika Graham-Goering, « Princely Power in Late Medieval France. Jeanne de Penthièvre and the War for Brittany »

Jeanne de Penthièvre (c.1326–1384), duchess of Brittany, was an active and determined ruler who maintained her claim to the duchy throughout a war of succession and even after her eventual defeat. This in-depth study examines Jeanne’s administrative and legal records to explore her co-rule with her husband, the social implications of ducal authority, and her strategies of legitimization in the face of conflict. While studies of medieval political authority often privilege royal, male, and exclusive models of power, Erika Graham-Goering reveals how there were multiple coexisting standards of princely action, and it was the navigation of these expectations that was more important to the successful exercise of power than adhering to any single approach. Cutting across categories of hierarchy, gender, and collaborative rule, this perspective sheds light on women’s rulership as a crucial component in the power structures of the early Hundred Years’ War, and demonstrates that lordship retained salience as a political category even in a period of growing monarchical authority.

9781108489096

Erika Graham-Goering is a postdoctoral researcher in the Department of History at Ghent University where her research focuses on issues of lordship, reputation, and political and social ideologies in late medieval France. With extensive experience working in the national and departmental archives of France, she is the author of Aux origines de la guerre de succession de Bretagne (2019), a critical edition of documents from the 1341 Breton succession crisis.

Table des matières :

Lists of illustrations
Acknowledgements
A note on names
Abbreviations

Introduction. Approaches to princely power
1. The career of Jeanne de Penthièvre
2. Concepts of power in Jeanne de Penthièvre’s acta
3. Managing property: Inheritance and seigneurial partnerships
4. Managing people: Followers and service
5. Managing order: Conflict, negotiation, and women as lords
6. Debating the social context of princely power in 1341
7. Legitimate rule and the balance of power
Conclusion
Bibliography
Index

Informations pratiques :

Erika Graham-Goering, Princely Power in Late Medieval France. Jeanne de Penthièvre and the War for Brittany, Cambridge, Cambridge University Press, 2020 (Cambridge Studies in Medieval Life and Thought: Fourth Series). 228 x 152 mm. ISBN : 9781108489096. Prix : 74,99 £.

Source : Cambridge University Press

Publié dans Publications

Web – Toutes les publications de la collection « Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’université de Liège » accessibles et téléchargeables gratuitement

Accès : ici

4808-225x270

Liste des publications relatives à l’histoire médiévale :

Félix Rousseau, Henri l’Aveugle, Comte de Namur et de Luxembourg (1136-1196), 1921.
Jules Horrent, La chanson de Roland dans les littératures française et espagnole au Moyen Âge, 1951.
Paul Harsin (dir.), Liège et Bourgogne, 1972.
Claude Gaier, L’industrie et le commerce des armes dans les anciennes principautés de Liège, du XIIIe à la fin du XVe siècle, 1973.
Madeleine Tyssens et Claude Thiry (dir.), Charlemagne et l’épopée romane. Tome I, 1978.
Christine Renardy, Le monde des maîtres universitaires du diocèse de Liège 1140-1350. Recherches sur sa composition et ses activités, 1979.
Jean-Louis Kupper, Liège et l’Église impériale aux XIe-XIIe siècles, 1981.
Pierre De Spiegeler, Les hôpitaux et l’assistance à Liège (Xe-XVe siècles)
Aspects institutionnels et sociaux, 1987.
Geneviève Xhayet, Réseaux de pouvoir et solidarités de parti à Liège au Moyen Âge (1250-1468), 1996.
Alain Marchandisse, La fonction épiscopale à Liège au XIIIe et XIVe siècles. Études de politologie historique, 1998.
Jean-Marie Sansterre, Alain Dierkens et Jean-Louis Kupper (dir.), Voyages et voyageurs à Byzance et en Occident du VIe au XIe siècle, 1999.
Jean-Louis Kupper et Alain Marchandisse (dir.), À l’ombre du Pouvoir. Les entourages princiers au Moyen Âge, 2003.
Paul Bertrand, Commerce avec dame Pauvreté. Structures et fonctions des couvents mendiants à Liège (XIIIe et XIVe s.), 2004.
Julien Maquet, « Faire justice » dans le diocèse de Liège au Moyen Âge (VIIIe-XIIe siècles). Essai de droit judiciaire reconstitué, 2008.

Source : Open Éditions

Publié dans Publications, Web