Publication – « Un atelier d’orfèvre autour de l’an mil. Travail du cuivre, de l’argent et du fer à Oostvleteren (Flandre occidentale, Belgique) », dir. Lise Saussus et Nicolas Thomas

En 2014, les fouilles archéologiques préventives réalisées par Monument Vandekerckhove aux abords du village d’Oostvleteren (Flandre occidentale) ont révélé les vestiges d’un atelier métallurgique daté entre la fin du Xe et le début du XIe siècle. Établi aux confins du pagus de l’Yser, le domaine de Fletrinio in pago Isseretio est caractéristique des propriétés qui se développent dans la plaine maritime flamande à cette période. Le travail conjoint des alliages à base de cuivre et de l’argent ainsi que du fer y met en exergue le rôle économique et l’importance sociale du site dont le noyau d’habitat, doté d’une église, est tôt adossé à une résidence castrale. Une unique fosse témoigne de cet atelier dont les nombreux déchets ont été étudiés à l’aide de méthodes qualitatives et quantitatives. Ils éclairent les différents aspects de la production et permettent d’en apprécier l’intensité. Les techniques de fonderie et de l’affinage de l’argent par coupellation, la qualité et la provenance des terres utilisées, les alliages mis en œuvre, les indices de l’élaboration du laiton par cémentation, ainsi que le répertoire des objets fabriqués sont mis en lumière, comblant une lacune pour la période et la région. Prenant en compte les enjeux environnementaux et définissant le cadre historique, étroitement corrélés, la polyvalence d’un artisan, sa sédentarité, sa mobilité voire son origine sont mises en question. Il en ressort que, dans un environnement favorable aux échanges maritimes et commerciaux, l’atelier d’Oostvleteren a produit de petites séries d’objets de la parure, très probablement liée à l’équipement du cheval et du cavalier, au bénéfice d’une clientèle privilégiée.

In 2014, archaeological excavations in advance of development were carried out by Monument Vandekerckhove nv at the edge of the village of Oostvleteren (West Flanders). They revealed the remains of a medieval metallurgical workshop dating from the late 10th to early 11th centuries. Established on the outskirts of the pagus of the Yser, the estate of Fletrinio in pago Isseretio is typical of the Flemish maritime plain during this period. The working of copper-based alloys, silver and also iron highlights the economic role and the social importance of the site whose centre, with its church, had an early castle next to it. The finds from a single pit provide evidence of the activity of the workshop, and they were studied using both qualitative and quantitative methods. They shed light on the different aspects of production and its intensity. The techniques of casting and of silver refining by cupellation, the quality and provenance of the clay and the alloys used, the evidence of brass cementation, as well as the range of objects produced are filling a gap in our knowledge for the period and the area. Taking into account the related environmental issues and historical framework, the multiple skills of the craftsman are considered, as are his origins and whether he was settled or itinerant. It appears that in an environment favourable to maritime and commercial exchanges, the Oostvleteren workshop produced small series of decorative objects, most probably harness fittings and riding equipment for a privileged clientele.

Présentation CAJM 17-AD31_28marsbdef44

Table des matières :

Avant-propos – Laurent Verslype
I. Introduction – Lise Saussus, Nicolas Thomas et Maarten Bracke
II. Oostvleteren : une occupa on dans la plaine maritime flamande – Dries Tys
III. Le mobilier métallurgique – Nicolas Thomas
IV. La terre utilisée – Nicolas Thomas, Éric Goemaere et Thierry Leduc
V. La mise en forme par fonderie – Lise Saussus et Nicolas Thomas
VI. La fusion et la coulée : les creusets et les alliages – Nicolas Thomas et Lise Saussus
VII. Les coupelles et l’affinage de l’argent par coupellation – Nicolas Thomas, Éric Goemaere et Thierry Leduc
VIII. Le travail du fer à la forge : une activité complémentaire ou associée ? – Nolwenn Zaour, Nicolas Thomas et Lise Saussus
IX. Les structures de combustion – Lise Saussus et Nicolas Thomas
X. La production – Lise Saussus

XI. Synthèse et conclusion – Lise Saussus, Nicolas Thomas et Laurent Verslype
Abréviations usuelles
Bibliographie

Annexes 1. Tableaux d’inventaire du mobilier métallurgique et métallique
Annexe 2. Résultats des analyses de composi ons élémentaires des terres cuites et diffractogramme Résumé – Abstract – Samenva ng – Zusammenfassung
Table des illustrations et des tableaux
Table des matières

Informations pratiques :

Un atelier d’orfèvre autour de l’an mil. Travail du cuivre, de l’argent et du fer à Oostvleteren (Flandre occidentale, Belgique), Lise Saussus et Nicolas Thomas (dir.), avec la collaboration de Maarten Bracke, Éric Goemaere, Thierry Leduc, Dries Tys, Laurent Verslype & Nolwenn Zaour, Louvain-la-Neuve, Presses universitaires de Louvain, 2019 (Collection d’archéologie Joseph Mertens, XVIII). 21 x 29,5 cm – Relié sous couverture souple, quadrichromie. 262 pages. ISBN : 978-2-87558-879-1. Prix : prix de lancement pour les particuliers : 35 € TVAC hors frais de port (livre imprimé). Prix de l’éditeur : 43,50 € (livre imprimé) et 29 € (eBook).

Pour bénéficier du prix de lancement (35 €) pour les particuliers : contacter l’adresse craneditions@uclouvain.be

Source : Presses universitaires de Louvain

Publié dans Publications

Publication – « Male ablata. La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle », dir. Jean-Louis Gaulin et Giacomo Todeschini

Dans l’Occident médiéval, à partir du XIIe siècle, la question des biens mal acquis rencontre celle de la restitution, cet acte par lequel le bon chrétien s’engage à rendre les richesses acquises illicitement pour être en accord avec l’enseignement de l’Église et avec sa conscience. Les male ablata ont souvent pour origine – mais non exclusivement – des relations de crédit abusives, usuraires, que la restitution permet précisément de réparer en indemnisant, directement ou indirectement, les débiteurs lésés. Du XIIe au XVe siècle, des sources variées documentent ce mouvement de restitutio male ablatorum, depuis les dispositions pontificales, les questions théologiques et les commentaires des canonistes jusqu’aux testaments et donations inter vivos, en passant par des promesses de restitution ou des actes judiciaires. Pour interroger cette documentation, il importe avant tout de se dégager d’un a priori historiographique très répandu qui en réduit la portée à une simple moralisation hypocrite, pour satisfaire l’Église, des pratiques économiques des marchands médiévaux. Les textes réunis dans ce volume s’appuient sur des dossiers documentaires inédits et apportent une première réponse aux questions historiques posées par la restitution des biens mal acquis : quels en furent les acteurs, les bénéficiaires et les intermédiaires, quelles en furent les modalités, la chronologie et la place dans les sociétés médiévales ?

csm_CEF_547_1re-de-couv_707ec5c5ab

Jean-Louis Gaulin est professeur d’histoire médiévale à l’université Lumière Lyon 2. Il dirige le CIHAM-UMR 5648, Histoire, Archéologie, Littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (Lyon – Avignon).

Giacomo Todeschini (Milan 1950) a été professeur d’histoire médiévale à l’université de Trieste. Ses études se sont concentrées sur le développement des théories, des lexiques et des langages économiques médiévaux et modernes. Parmi ses publications récentes : Les marchands et le temple, Albin Michel, Paris, 2017 ; Gli ebrei nell’Italia medievale, Carocci, Rome, 2018.

Table des matières : ici

Informations pratiques :

Male ablata. La restitution des biens mal acquis, XIIe-XVe siècle, dir. Jean-Louis Gaulin et Giacomo Todeschini, Rome, École française de Rome, 2019 (Collection de l’École française de Rome, 547). 274 p. ISBN: 978-2-7283-1306-8. Prix : 33 euros.

Source : École française de Rome

Publié dans Publications

Appel à contribution – Clergy in their Communities: Charisma, Compassion, Conflict

Episcopus is excited to offer the following session at the upcoming Annual Symposium On Medieval and Renaissance Studies, hosted by St. Louis University, June 15-17, 2020, in St. Louis, MO, USA

Please submit a paper title, abstract, along with your name and brief biography/CV to the session organizer, Benjamin Wand. / Deadline for submissions: December 31, 2019 / Submit tobenjamin.wand@slu.edu

Episcopus

Session Information
Sponsor: Episcopus: Society for the Study of Bishops and Secular Clergy in the Middle Ages
Clergy in their Communities: Charisma, Compassion, Conflict

From the village priest to metropolitan bishop, secular clergy were often at the center of their communities. Or were they? To what extent were clergy acting as spiritual guides, and how did their guidance impact their relationships with others? What role – social, pastoral, judicial, political, or other – did individual clergy prioritize in their own parish or diocese? To which social groups did clergy owe allegiance to, and how did they prioritize these allegiances? How did their judicial, economic, and political concerns impact their place in their parish, communities, or dioceses?

As spiritual guides, political actors, and members of families and social groups, secular clergy interacted with, managed, and often represented, members of their communities. These interactions were layered with expectations which impacted relationships, stemming from the often complex role clergy played in society.

This session hopes to examine the variety of ways secular clergy throughout Europe interacted with their families, friends, and communities, along with the tensions, expectations, and contexts accompanying such interactions. Furthermore, it hopes to illuminate the strategies and mechanisms clergy used to manage their relationships, conduct pastoral care, or accomplish secular aims. Papers should address roles, interactions, kinship, social bonds, expectations, along with cultural or other views of these relationships, from late antiquity through the early modern period. Studies utilizing geographic or chronological comparisons are encouraged.

Conference Information can be found at www.smrs-slu.org

Source : Episcopus

Publié dans Appel à contributions

Offre d’emploi – Collaborateur pour l’Academia Belgica, Centre pour l’Histoire, les Arts et les Sciences à Rome

L’Academia Belgica, Centre pour l’Histoire, les Arts et les Sciences à Rome cherche un collaborateur plein temps (H/F), pour un emploi à Rome d’un an à partir du 1er février 2020. Après cette période, un contrat à durée indéterminée pourrait être proposé.

Capture d’écran 2019-11-05 à 14.28.51

Employeur

L’Academia Belgica, Centre pour l’Histoire, les Arts et les Sciences à Rome est une fondation d’utilité publique dont la mission principale consiste à renforcer les contacts scientifiques et culturels entre l’Italie, la Belgique et ses entités fédérées. L’Academia Belgica propose des bourses et offre l’hospitalité à des chercheurs et des artistes belges venus poursuivre leurs travaux en Italie, et organise des activités académiques et culturelles de pointe (colloques, séminaires, workshops, conférences, masterclasses…). Elle constitue aujourd’hui un espace unique de recherche, de création, de collaboration et de promotion en plein cœur de Rome. Pour plus d’informations, consulter le site : www.academiabelgica.it.

Contenu de la fonction

  • Accueil des et assistance aux résidents et boursiers
  • Gestion des banques de données (contacts, séjours, activités)
  • Gestion du contenu du site web et des médias sociaux
  • Exécution de tâches administratives dans le cadre des activités scientifiques et culturelles organisées par l’Academia Belgica, se rapportant en particulier à la communication, au suivi de l’octroi des bourses, à l’organisation pratique des activités et à la rédaction des invitations et des programmes
  • Suivi des publications, et en particulier de la nouvelle collection de l’Academia Belgica et des collections de la Cumontiana

Profil

Vous avez obtenu un diplôme dans l’enseignement supérieur, maîtrisez parfaitement le néerlandais et possédez une bonne connaissance du français, de l’italien et de l’anglais.

Compétences requises

  • La capacité de travailler de façon autonome, consciencieuse et efficace
  • De bonnes compétences rédactionnelles
  • Une bonne aptitude à la communication
  • Un sens du travail en équipe
  • Une formation attestée en gestion de l’information, et/ou de la communication
  • Une expérience de travail ou une qualification correspondante à celle requise par le poste
  • Une familiarité avec les programmes courants “Office” (y compris Access), “Adobe”, le langage HTML et, en général, une aptitude à assimiler d’autres langues et/ou programmes

Conditions pratiques

  • L’Academia Belgica à Rome sera votre lieu de travail
  • Vous travaillerez 5 jours par semaine (40h)
  • Votre contrat sera soumis à la législation italienne
  • Votre salaire mensuel net s’élèvera à 1400 € environ
  • Votre contrat de travail débutera le 1er février 2020

Vous êtes intéressé.e ?

Les candidatures sont à envoyer par courrier électronique pour le 1 décembre 2019 au plus tard à l’adresse mail suivante: direttore@academiabelgica.it. Elles comprennent:

  • une lettre de motivation et un CV détaillé
  • une copie du diplôme requis et de tout autre diplôme jugé pertinent

Les candidats retenus seront convoqués pour un entretien au cours du mois de décembre à Bruxelles.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter par courrier électronique la directrice de l’Academia Belgica, Dr. Sabine van Sprang: direttore@academiabelgica.it

Academia Belgica – Via Omero 8, Roma – www.academiabelgica.it
Publié dans Offre d'emploi

Publication – « Bishops in the Long Tenth Century. Episcopal Authorities in France and Lotharingia, c. 900- c. 1050 », dir. Steven Vanderputten et Brigitte Meijns

Bishops in the Long Tenth Century. Episcopal Authorities in France and Lotharingia, c. 900- c. 1050, dir. Steven Vanderputten et Brigitte Meijns, numéro spécial de The Medieval Low Countries, 6, 2019. VI+233 p., 3 b/w ill., 3 b/w tables, 156 x 234 mm. ISBN: 978-2-503-58281-8. Prix : 79 euros.

dIS-9782503582818-1

Table des matières :

Steven Vanderputten and Brigitte Meijns – Introduction

Julia Barrow – Authority and Reform. Historiographical Frameworks for Understanding Tenth and Eleventh-Century Bishops
Michel Margue – Les Adalbéron – un « lignage épiscopal » ? Fonction épiscopale et structuration parentale en Lotharingie (Xe-XIe siecle)
Fraser McNairNullus alicui clerico episcopatum conferre debeat nisi rex. Royal Authority and Disputed Episcopal Elections during the late Carolingian Period
Charles West – Bishops between ‘Reforms’ in the Long Tenth Century. The Case of Verdun
Nicolas Ruffini-Ronzani – Une Église en crise? Renforcement de la seigneurie épiscopale et intégration a l’Empire a Cambrai-Arras (Xe-début XIe siecle)
Edward Roberts – Bishops on the Move. Rather of Verona, Pseudo-Isidore, and Episcopal Translation
Sarah Hamilton – Liturgy and Episcopal Authority. The Evidence of the Noyon Sacramentary (London, British Library, Additional MS 82956, formerly Phillipps MS 3340)
Anne Wagner – La mémoire épiscopale a Metz aux XIe-XIIe siecle, entre sainteté et condamnation

Book Reviws

Source : Brepols

Publié dans Publications

Offre d’emploi – Junior Publishing Manager (Brepols Publishers)

Brepols Publishers est un éditeur académique international publiant des œuvres sous forme imprimée et électronique dans le domaine des sciences humaines. Les publications comprennent des sources historiques et des travaux académiques relatifs à l’histoire, la philologie, la théologie, la philosophie, l’histoire de l’art, etc. Brepols Publishers touche une clientèle répandue dans le monde entier de bibliothèques spécialisées, d’institutions académiques et de particuliers. Le chiffre d’affaires de Brepols Publishers dépasse les 8 millions EUR. Le siège est établi au béguinage historique de Turnhout (B) et la maison d’édition a des bureaux à Thessalonique (GR), Nottingham (UK) et Los Angeles (USA).

Capture d’écran 2019-11-07 à 18.28.34

Pour le renforcement de son équipe à Turnhout et pour le développement de ses activités éditoriales, Brepols Publishers cherche un / une Junior Publishing Manager

Réalisations attendues :

Vous évoluez vers la fonction d’éditeur
– Vous savez repérer des projets intéressants dans le domaine du Moyen-Âge, principalement dans les pays francophones
– Vous savez convaincre les auteurs que vous suivez jusqu’à la publication finale
– Vous faites la coordination, le suivi opérationnel et administratif de projets éditoriaux.
– Vous faites des budgets pour ces projets et vous les gérez.

Profil:

– Vous avez un intérêt pour tout ce qui se rapporte à l’histoire de notre civilisation, y compris l’histoire médiévale, l’histoire de la littérature, de la philosophie, la théologie, etc.
– Vous êtes vraiment plurilingue (français, allemand, néerlandais et anglais) ; la connaissance d’autres langues (y compris le latin) est un atout.
– Vous êtes une personnalité créative, systématique, efficace et tenace.
– Vous aimez le travail d’équipe, mais travaillez de manière indépendante.
– Vous utilisez couramment les outils multimédias ainsi que les moyens de communication
modernes. Les techniques informatiques vous sont familières.
– Le monde universitaire international en sciences humaines vous captive.
– Vous avez un sens commercial.
– Vous avez un diplôme universitaire.

Brepols Publishers, http://www.brepols.net, vous offre une fonction intéressante dans un environnement créatif, culturel, scientifique et technologique.

Si cette fonction vous intéresse, communiquez le plus vite possible votre CV (avec photo) à M. Guy Goelen, senior consultant, Goelen & Gaukema HR Partners, par e-mail solliciteren@goelen.be.

Source : Brepols

Publié dans Offre d'emploi

Colloque – Innovation et Communautés médiévales en Europe du Nord-Ouest

Une enquête récente réalisée en Allemagne a montré que face à la révolution numérique et à l’accélération des innovations technologiques dans le domaine de l’information, nombre d’hommes et de femmes observaient ces changements technologiques avec autant de curiosité que d’appréhension, craignant un surmenage inévitable sur le front de leurs activités professionnelles. Si la fascination pour ces innovations peut constituer une force motrice pour une adaptation à ce ‘nouveau monde’, la crainte engendrée prouve qu’après deux siècles de modernité, l’émergence d’innovations technologiques et économiques continue à nourrir des sentiments ambivalents. Ce regard sur les sociétés contemporaines remet en question le lien bien établi entre innovation et modernisation. Toutefois ce phénomène est loin d’être propre aux sociétés modernes et contemporaines et la fin du Moyen Âge, qui n’a encore jamais fait l’objet d’une étude systématique sur ce sujet, se révèle essentielle pour comprendre les mécanismes humains d’adaptation, mais aussi les enjeux culturels qui facilitent ou bloquent les transitions. Débarrassés de toute perspective téléologique sur l’innovation, la période (XIIIe – début XVIe siècle) et l’espace (Europe du Nord-Ouest) que nous souhaitons placer au cœur de cette rencontre pourront servir de laboratoire d’analyse, afin d’estimer les conditions de réception de l’innovation et les réactions suscitées par l’irruption de la nouveauté.

Capture d’écran 2019-11-05 à 08.41.15

Programme :

(Fürstenberghaus, Domplatz 20-22, Münster, 3. étage, Raum 374)
Mercredi 20 novembre 2019

14h30 : Accueil des participants
15h00 : Introduction par Elodie Lecuppre-Desjardin (Université de Lille- IRHiS, Membre senior de l’IUF)

15h30 -17h00 : La réception des innovations comptables
(modérateur : Nils Bock – Université Münster)

Harmony Dewez, (Université de Poitiers), Innovation ou contrainte ? La résistance individuelle ou collective aux nouvelles pratiques comptables dans les communautés monastiques et canoniales anglaises (XIIIe-XIVe siècles)
Rudi Beaulant, (Université de Dijon), Le trésor de l’Épargne des ducs de Bourgogne et sa réception dans l’administration princière
17h00-17h15 : Pause

17h15-18h45 : Innovation et gouvernement urbain
(modérateur : Pierre Monnet–EHESS,IFRA/SHS)

Bove Boris (Université de Paris 8), Les innovations pratiques, idéologiques et diplomatiques dans la grande charte parisienne de 1416
Olivier Richard (Université de Strasbourg), Les citadins face aux nouveaux livres municipaux dans le Sud-Ouest germanique de l’Empire au XVe siècle
19h30 : Repas

Jeudi 21 novembre

9h00- 11h15 : Accueil des innovations technologiques
(modérateur : Marc Boone – Université Gent)

Marcus Popplow (Karlsruher Institut für Technologie), Technischer Wandel ohne Technikdiskurs? Zur begrifflichen Grundlage der Thematisierung technischer Innovationen in mittelalterlichen Texten
Bart Lambert (VUB), Nouveau et étranger : la réception des innovations technologiques des immigrants dans l’Angleterre tardo-médiévale
Jan Dumolyn (Université Gent), Jan Van Eyck, un humaniste innovant ou un artisan empiriste ?
11h15-11h30 : Pause

11h30-13h00 : Innovations et assistance charitable
(modérateur : Elodie Lecuppre-Desjardin)

Maud Ternon (Paris 1-LAMOP- Institut de France), Les mutations normatives du sort des enfants orphelins et leur réception par les familles, XIIIe-XVIe s.
Claire Weeda (Université Leiden) & Janna Coomans (Université Amsterdam), Paradoxes of Plague: Regulatory Innovation, Repetition and Social Stratification in Urban Communities, 1300-1500
13h00 : Repas

14h30-16h45 : Innovations culturelles et religieuses
(modérateur:Nils Bock – Université Münster)

Martin Kintzinger (Université Münster), Innovations institutionelles ou innivations intellectuelles ? Les universités et les sociétés en Europe
Bénédicte Sère (Université Paris Nanterre), Innovations ecclésiologiques à l’heure des grands conciles réformateurs du XVe siècle ?
Christian Ranacher (TU Dresden), „Kleiner großer Nutzen!“ Die Rosenkranzbruderschaft als innovative Form der Jenseitsvorsorge im Streben nach dem Seelenheil um 1500
17h00 -17h15 : pause
17h15-18h00 : Table ronde

Informations pratiques :

Université de Münster
20-22 novembre 2019

Nils Bock
Université de Münster

Elodie Lecuppre-Desjardin
Université de Lille (IRHiS)
Membre senior de l’IUF

Source : SFHU

Publié dans Conférences