Journée d’étude – Chrono-typologies : Résolution et compression temporelle. Première journée d’études du Groupe de contact FNRS CeRA- Ceramic Research in Archaeology

Lors de cette première rencontre nous aborderons la question de la pertinence morphologique et temporelle de nos observations. Nous examinerons sous quelles conditions on peut serrer au plus près des réalités sociétales diverses : comment dans une chrono-typologie céramique distinguer les variantes morphologiques intentionnelles de variations mécaniques non significatives, comment prendre en compte dans nos classements typologiques le facteur de compression temporelle – soit la présence au sein d’une unité archéologique d’objets d’âge différent ? Il s’agira dès lors de considérer les pratiques liées à l’établissement des chrono-typologies dans des cadres espace-temps très divers et, surtout, dans des conditions d’étude très variées. Nous aborderons par exemple la question de la résolution plus ou moins fine de ces chrono-typologies qui peut être fonction de la quantité/qualité/accessibilité des données, du contexte de fouilles (type de fouilles, conditions du travail archéologique dans le pays concerné), de l’apport, voire la dépendance, à l’histoire de l’art, de l’apport des sciences auxiliaires à l’archéologie.

Un très bref aperçu du contexte historique et sociopolitique des sociétés concernées sera utile. En définissant les chrono-typologies étudiées, il s’agira ensuite de s’interroger plus particulièrement sur la manière dont celles-ci, dans nos domaines respectifs, ont été affinées, réorientées, critiquées, renouvelées voire totalement revues ! Autrement dit, comment approchons-nous toujours un peu plus finement la résolution temporelle des communautés anciennes que nous étudions (en parlant en termes de siècles, de générations, ou en dizaines d’années). L’objectif est de partager des idées stimulantes !.

Trois keynote speakers sont invités : Xavier Deru (Université Lille 3), céramique gallo-romaine, Dominique Bosquet (SPW), céramique néolithique et Marie de Wit (ULB, FNRS), céramique grecque.

Chrono-typologies web_1

Programme :

9h30 Accueil des participants et mots d’introduction
10h Introduction par Xavier Deru (Université Lille 3, Charles de Gaulle, HALMA IPEL UMR 8164)

10h40 Dominique Bosquet (Service public de Wallonie, DGO4-Direction de l’Archéologie) –  La gestion des déchets au Néolithique ancien : étude de cas sur les sites du Rubané de Hesbaye (Belgique).
11h20 Pause café K
11h45 Marie de Wit (CReA-Patrimoine, Université libre de Bruxelles) – Éléments de chronologie « absolue » pour la datation de la céramique grecque archaïque (fin du VIIIe – VIe s. av. J.-C.).
12h25 Céline Hermans et Marisa Pirson (CRAN-UCLouvain) – Du Tournaisis à l’Ostrevent – un point sur le besoin de typochronologies régionales pour la période médiévale et moderne.
12h45 Discussion
13h Déjeuner

14h30 Margarita Nazou (AEGIS, UCLouvain) – How can we study non-stratified ceramic assemblages? The challenges of constructing a ceramic typology in the case of Mine number 3 at Thorikos (Attica, Greece).
15h Guillaume Florent, Manuel Gomes et Samuel Renard (HALMA – UMR8164, Lille) – Chronologie de la céramique dans la Plaine flamande de La Tène ancienne à l’Antiquité tardive. Une démarche de sériation par analyse factorielle des correspondances.
15h20 Discussion
15h30 Pause café

16h Simon Dienst (Université de Liège) – Types, chronologie et céramique en Italie centrale romaine : le cas du Piano della Civita à Artena (RM).
16h30 Coline Lefrancq (Postdoc ERC « Beyond Boundaries », Institut Français de Pondichéry) – Histoire de Kumbha : entre tradition et modernité.
17h Discussion
Drink

Informations pratiques :

01 mars 2018
Horaire : 9h30 – 17h30
Lieu : Louvain-la-Neuve – Musée L – Auditorium du Monceau
Contact : charlotte.langohr@uclouvain.be

Inscriptions : ici

Source : Université catholique de Louvain

Publié dans Conférences

Web – Le carnet REGIDEL – Registres de délibérations urbains

Registres de délibérations urbains au Moyen Âge. La voix des assemblées.

Accès : ici

 

Ce blog se penche sur les assemblées urbaines, les pratiques scripturales et délibératives qui y ont cours, en se fondant notamment sur l’étude des registres de délibérations, qui jusque récemment n’ont été pris en compte que de façon partielle dans les études historiques. La dimension comparative du carnet, à l’échelle méditerranéenne et européenne, permet d’envisager les réseaux et transferts entre villes médiévales, sur les plans culturel et politique.

 

Conçu comme un blog collectif et évolutif, REGIDEL propose notamment :
la publication des communications (nov. 2016 ; nov. 2017) faites dans le cadre du cycle des rencontres aixoises Registres de délibérations urbains (2016-2019)
une bibliographie thématique et participative régulièrement mise à jour par une équipe de jeunes chercheurs et ouverte à toutes les suggestions, adossée à la base de données bibliographique en ligne Zotero.
une veille scientifique (publications, rencontres)

Publié dans Web

Prix – Ana Maria Aldama Roy International Prize for a Doctoral Thesis

La Fondation Ana Maria Aldama Roy décernera son prix annuel à une thèse de doctorat inédite consacrée aux latins chrétien, médiéval ou de la Renaissance. Ce travail aura été défendu entre le 1er octobre 2016 et le 30 septembre 2017 et rédigé dans une langue romane, en allemand, anglais ou basque. L’ouvrage distingué sera publié par la Fondation Ana Maria Aldama Roy.

Montant du prix : € 2 000.
Date de clôture : 31 mars 2018.

Source : FANAM

Publié dans Prix

Publication – C.H . Lawrence, « Le Monachisme médiéval. Formes de vie religieuse en Europe occidentale au Moyen Âge », trad. fr. Nicolas Filicic

Au IVe siècle, le monachisme fait une timide apparition en Occident, à la faveur des récits de pèlerins et d’évêques orientaux réfugiés en Europe. Quelques siècles plus tard, il occupe une place incontournable dans la société médiévale. L’ouvrage de C. H. Lawrence raconte le prodigieux essor de ce mouvement, ainsi que les nombreuses formes de vie religieuse auxquelles il a donné naissance.

Le moine, selon la célèbre Règle établie par saint Benoît au VIe siècle, partage sa journée entre la prière, le travail et l’étude. Mais la nécessité de gérer des monastères au patrimoine et aux revenus toujours plus importants, de répondre aux sollicitations des pouvoirs temporel et ecclésiastique, d’accorder une place aux femmes dans les maisons religieuses, ou encore de faire face à l’apparition de l’université obligèrent parfois les religieux à déroger aux exigences premières de la vie monastique. Au cours du Moyen Âge, de l’Irlande à l’Italie, les hommes et les femmes vouant leur vie au service de Dieu apportèrent de multiples réponses aux défis posés par ces évolutions. Ces réponses donnèrent naissance à autant de mouvements religieux (Cluny, Cîteaux, Grandmont, Sempringham… ; chanoines, templiers, frères prêcheurs…) dont C. H. Lawrence dresse un portrait saisissant de force et de vitalité.

42030

Table des matières :

Préface de l’auteur

Chapitre 1. L’appel du désert
Les anachorètes du désert
Saint Pacôme et la vie cénobitique
Saint Basile
Diffusion vers l’Occident de la tradition érémitique
Les premiers moines occidentaux

Chapitre 2. La Règle de saint Benoît
Saint Benoît et son biographe
La Règle et ses sources
Les voeux du moine selon la Règle
La vie du moine selon la Règle

Chapitre 3. Saints itinérants et protecteurs princiers
Saint Colomban en Gaule
Le monachisme irlandais primitif
Colomban et la noblesse mérovingienne
Les monastères doubles de Gaule
La Règle mixte en Gaule et en Espagne

Chapitre 4. L’Angleterre et le continent
Monastères romains et monastères celtiques
Wearmouth et Jarrow
Les moines anglo-saxons sur le continent

Chapitre 5. L’empereur et la Règle
Les raisons religieuses des dotations
Les convenances sociales
La politique publique
La Règle sous tutelle impériale
Effondrement et dispersion

Chapitre 6. L’âge de Cluny
L’essor de Cluny
L’empire clunisien
L’idéal clunisien
Gorze et le renouveau germanique
Le renouveau anglais du Xe siècle

Chapitre 7. Le monastère et le monde
Le déroulement de la journée
Les offices claustraux et leur distribution
Recrutement
Rôle social et économique
Obligations féodales
Patrons laïques
Relations avec les évêques et le clergé séculier
Le cloître et l’école

Chapitre 8. La réforme monastique : la quête du primitif
Les ordres d’ermites
La Règle et le désert
Les chartreux
Les chanoines réguliers
Les prémontrés

Chapitre 9. Le modèle cistercien
La vérité de la lettre
Croissance et recrutement
La constitution de l’ordre
Le chapitre général
Critiques et perte de vitesse

Chapitre 10. Le nouveau monachisme face à l’ancien
Saint Bernard et Pierre le Vénérable
Réformateurs et traditionalistes

Chapitre 11. Un nouveau type de chevalerie
Les templiers
Les hospitaliers
Déclin et disparition

Chapitre 12. Moniales ou servantes ?
Frauenfrage – la question des moniales
Saint Gilbert et l’ordre de Sempringham
Les cisterciennes
Les béguines : un nouveau modèle

Chapitre 13. Les frères mendiants
Le contexte social
De nouveaux évangélistes
L’origine des franciscains
L’ordre des prêcheurs
La mission des frères
Des ordres étudiants
Les plaintes du clergé
La place des nonnes
Autres ordres mendiants

Chapitre 14. Épilogue : l’individu et la communauté

Notes
Glossaire
Plan de l’abbaye cistercienne de Roche
Bibliographie
Index
Crédits photographiques

Informations pratiques :

C.H . Lawrence, Le Monachisme médiéval. Formes de vie religieuse en Europe occidentale au Moyen Âge, trad. fr. Nicolas Filicic, Paris, Les Belles Lettres, 2018. 432 pages. Index, Bibliographie, 11 Illustration(s) N&B. Livre broché. 15 x 21 cm. ISBN : 9782251447797. Prix : 27 euros.

Source : Les Belles Lettres

Publié dans Publications

Appel à contribution – Emotions, Art, and Religion in Europe, Africa, and the Americas, c. 1400–1800

Deadline-CFP: 30 mars 2018

Seeking submissions for edited volume: Emotions, Art, and Religion in Europe, Africa, and the Americas, c. 1400–1800.

The “emotional turn” has prompted numerous studies on the history of emotions in the medieval and early modern periods. Many of these studies have been oriented towards texts rather than images, although recently visual culture, especially among medievalists, has played a more prominent role in these investigations. Nevertheless, there is still much to be explored about the role of visual and material culture in the history of emotions in the late medieval and early modern eras. There is also the need for further examination of the emotions within a globalized framework. While there are many ways in which to probe the emotional worlds of the peoples living during this time on either side of the Atlantic, this anthology will offer a more narrow lens through which to examine this topic. Our anthology focuses on religious art (or art informed by religious ideas) made in Europe, Africa, and the Americas between c. 1400 and 1800. These centuries witnessed enormous changes—from burgeoning globalization, expanding world trade networks, and colonization to religious conflicts, technological innovation, and political revolutions—yet visual culture remained a consistent force shaping people’s lives. We want to probe how art, architecture, and performance stimulated, molded, and encoded emotions. To further complicate the constructedness of emotions, this anthology centers on visual culture to explore how emotions differ in their local and global “contexts” amidst the many shifts occurring.

Questions considered by authors may include: As something so intangible and personal, are emotional experiences able to be represented? Can visual culture adequately capture an emotional experience? How has visual culture been utilized to address religious or spiritual emotional needs or goals? In what ways do visual images, architectural spaces, or performances provoke emotional responses or aid in creating or maintaining emotional communities? How do emotional communities transform over time, and what role did visual culture play in this transformation? In what ways are emotions and visual culture tied to identity, gender, race/ethnicity, or politics? Without textual sources (such as archival or literary texts), how are we able to understand imagery’s role in the history of emotions? How do we reconcile global and local emotional lexicons?

We invite papers (approximately 8,000-10,000 words) for the upcoming anthology, Emotions, Art, and Religion in Europe, Africa, and the Americas, c. 1400–1800, which will be the first study of art and emotions within the increasingly globalized world. We especially encourage papers that explore emotions and art through a transatlantic lens. Please send your submission to the editors, Lauren Kilroy-Ewbank (lauren.kilroy@pepperdine.edu) and Heather Graham (Heather.Graham@csulb.edu) by no later than March 30, 2018. Submissions should include a cover letter, C.V., and an abstract about 500–750 words in length.

Source : ArtHist

Publié dans Le réseau

Publication – « Images, pouvoirs et normes. Exégèse visuelle de la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle) », dir. Franck Collard, Frédérique Lachaud et Lydwine Scordia

Le développement des images politiques a accompagné au Moyen Âge les progrès de l’écrit comme ceux de la réflexion sur les pouvoirs. Leurs significations appellent une véritable exégèse visuelle. Le volume explore 150 manuscrits et présente un nouvel éclairage sur le rapport entre pouvoir et image.

LcdMS01b

Table des matières :

Introduction. Exégèse visuelle du pouvoir – Lachaud (Frédérique), Scordia (Lydwine)

La mise en scène du pouvoir par les arts. Commandes artistiques et grands programmes édilitaires des conseillers des derniers Capétiens autour de 1300 – Berger (Sabine)
Reines et princesses dans un miroir enluminé du milieu du XIVe siècle : l’Avis aux roys (New York, Pierpont Morgan Library, ms. M. 456) – Lepot (Julien)
Les statues royales de Compiègne et leurs pancartes (XIIIe-XVIIIe siècle) – Beaune (Colette)
Des idées politiques aux images du pouvoir. L’iconographie de la royauté dans le manuscrit des Vigiles de la mort de Charles VII de Martial d’Auvergne offert à Charles VIII – Collard (Franck)
Color rhetoricus. Réflexions sur l’articulation entre culture visuelle et rhétorique médiévale (fin XIe – fin XVIe siècle) – Grévin (Benoît)
Images de la compétition royale à la fin du Moyen Âge – Lecuppre (Gilles)
Philosophie du pouvoir et pouvoir de la philosophie. Double lecture du livre VII du Policraticus, texte et images – Brucker (Charles)
Les images de la folie et de la musique au miroir du pouvoir royal dans les manuscrits enluminés (1350-1480) – Clouzot (Martine)
The Castle of Castile. An image of power, or the power of an image? – Grant (Lindy)
Le pouvoir des images saintes dans les Grandes Chroniques de France. Le cas de Saint Louis – Hedeman (Anne D.)
La représentation du pouvoir royal dans les manuscrits consacrés à l’histoire de l’Angleterre du milieu du XIIIe siècle au milieu du XIVe siècle – Laborderie (Olivier de)
Le connétable, la guerre et la paix. La geste de Bertrand du Guesclin dans les miniatures du manuscrit BnF, Arsenal, 3141 – Lassabatère (Thierry)
La statue funéraire de Louis XI. Les trois corps du roi – Scordia (Lydwine)
Pouvoir, mémoire et imprimerie. Maximilien Ier forge son image – Naegle (Gisela)

Conclusions. L’histoire des pouvoirs au défi des images – Collard (Franck)

Informations pratiques :

Franck Collard, Frédérique Lachaud et Lydwine Scordia (dir.), Images, pouvoirs et normes. Exégèse visuelle de la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle), Paris, Classiques Garnier, 2018 (POLEN – Pouvoirs, lettres, normes, n° 8). 417 pages. ISBN : 978-2-406-06735-1. Prix : 39 euros.

Source : Classiques Garnier

Publié dans Publications

Publication – « Vernacular Manuscript Culture 1000-1500 », dir. Erik Kwakkel

This volume presents six essays devoted to the practices, habits, and preferences of scribes making manuscripts in their native tongue. Despite the dominance of Latin in medieval written culture, vernacular traditions started to develop in Europe in the eleventh century. Focusing on French, Frisian, Icelandic, Italian, Middle High German, and Old English examples, these essays discuss the connectivity of books originating in the same linguistic space.

Given that authors, translators, and readers advanced vernacular written culture through the production and consumption of texts, how did the scribes who copied them fit into this development? Did they have a specific approach to copying texts in their native language? Can we observe patterns in how manuscripts in the same vernacular presented their contents? To address such questions the essays taken material features of manuscripts, both palaeographical and codicological, as a point of departure.

Cover-Kwakkel-Vernacular-Manuscript-Culture-1000-1500-773x1024

Contributions by Rolf H. Bremmer Jr, Godfried Croenen, J.P. Gumbert (†), Kathryn A. Lowe, Sheryl McDonald Werronen and Nigel F. Palmer.

Erik Kwakkel is historian of the medieval book and full professor at Leiden University, where he occupies the Scaliger Chair for the study and promotion of Leiden Special Collections. His research is devoted to the relationship between the physical appearance of manuscripts and the historical context in which they were produced and used.

Informations pratiques :

Erik Kwakkel (dir.), Vernacular Manuscript Culture 1000-1500, Leyde, Leiden University Press, 2018. 272 p., paperback. ISBN: 9789087283025. Price: €39.50

Source : Leiden University Press

Publié dans Le réseau, Publications