Bande-dessinée – « Jeanne d’Arc », Jérôme Le Gris, Murielle Gaude-Ferragu et Ignacio Noé

L’un des personnages les plus fascinants du Moyen Âge

Rouen, Novembre 1449. Charles VII entre en vainqueur dans la cité prise aux Anglais. Sur la place du Vieux Marché, le roi pense à Jeanne d’Arc qui fut brûlée ici 18 ans plus tôt. Il pense à celle qui fut à l’origine de la reconquête, à celle qui parvint à inverser le cours de la guerre de Cent ans en libérant Orléans, à celle qui le mena jusqu’à Reims pour l’y faire sacrer roi, à celle qu’il abandonna aux Anglais sans rien faire pour la libérer… À présent, pour le roi, il est temps d’honorer sa mémoire. 18 ans après la mort de Jeanne, c’est donc un nouveau procès qui commence.

jeanne-d-arc-9782344011799

Mêlant mythes et faits d’arme historiques, Jeanne d’Arc est l’un des personnages les plus fascinants du Moyen-Âge. Jérôme Le Gris, Murielle Gaude-Ferragu et Ignacio Noé prennent le parti de nous la raconter à travers sa réhabilitation tardive par Charles VII.

Informations pratiques :
Jeanne d’Arc, Jérôme Le Gris, Murielle Gaude-Ferragu et Ignacio Noé, Paris, Fayard, 2016 (Ils ont fait l’Histoire). 56 pages. Format : 240 x 320 mm. Prix : 14,50 euros.

Source : Fayard

Publié dans Bande dessinée

Appel à contribution – Art and liturgical performance in Medieval and Early Modern Nunneries

52nd International Congress on Medieval Studies
Western Michigan University, Kalamazoo, MI
May 11-14, 2017

Although in the last two decades there has been an efflorescence of monastic studies on female monasticism, partly overcoming the previous lacunae, some issues still deserve further attention.

This is the case of liturgy, a field in which scarce research has been done heretofore, mainly by musicologists, liturgists or art historians specialized in illuminated manuscripts. Furthermore, scholarship to date has been focused on some territories and chronologies, with some notable exceptions that have opened new ways. A third problem has been the lack of a gender approach in this field. However, as a few inspiring studies have pointed out, gender shaped the liturgical practices of women in the same way as other aspects of monastic life. Finally, only few studies have analysed the liturgical performance in relation to monastic spaces, paintings, liturgical objects and furniture, as well as other artifacts.

This session aims to bring together scholars from different disciplinary backgrounds—historians, art historians, musicologists, liturgists— working on liturgical sources coming from nunneries, on liturgical performance, as well as on the functionality of monastic art and architecture.

We will cover a broad chronological span emcompassing the Middle Ages and the Early Modern Period, as this will allow us to consider the evolution and changes in liturgical performance and the consequences of all this in art and architecture. We will also cut across monastic orders, taking into account their peculiarities but studying them in the broader context of female monasticism. Finally, we will take into account case studies from different geographical areas (including not only Europe but also Latin America), to boost comparative analysis.

We hope to address the aforementioned gaps in current research in order to :

1. Study of the different types of sources regarding liturgy: prescriptive sources (monastic rules, constitutions and regulations from the Orders, etc) and documents of practice (musical codices, visitation records, inventories, letters, etc). By comparing them, we will analyse regional peculiarities, transgressions, etc.
2. Analyse of specific liturgical sources: their production meaning, function, whereabouts etc, specially putting them in relation to their monastic and cultural context.
3. Highlight the role played by enclosure in the shaping of liturgical and paraliturgical pratices inside nunneries.
4. On the contrary, draw attention to the definition of a sacral topography through liturgical performance outside the nunneries.
5. Define the role of images, liturgical objects, books, and other artifacts of material culture, as well as architectural spaces in liturgical performance

Please send abstracts for 20 minute papers (around 250 words) with a short CV to association.seifmar@gmail.com or mercedespvidal@gmail.com no later than 15 September 2016.

Publié dans Appel à contributions

Appel à contribution – Bulletin de l’Institut royal du Patrimoine artistique

Le Bulletin de l’Institut royal du Patrimoine artistique est une revue scientifique consacrée à l’étude, la conservation et l’analyse scientifique du patrimoine culturel et artistique de la Belgique. La revue, dont le premier numéro est paru en 1958, consacre avant tout ses pages aux résultats des principales recherches et des interventions majeures de l’IRPA mais est également ouverte aux études extérieures.

kikirpa

Les articles sont soumis au système de peer review. Seule la partie chroniques qui reprend, à la fin du Bulletin, quelques courtes contributions de membres de l’IRPA concernant des projets de l’institut, n’est pas soumise au peer review.

L’IRPA publie des articles en français, néerlandais et anglais. Les titres, mots-clés et résumés des articles seront traduits dans les trois langues par la rédaction.

L’appel à contributions pour le Bulletin 35 de l’IRPA est ouvert. La publication est attendu pour début 2018. Les articles sont attendus pour le 1er janvier 2017 au plus tard. Le comité éditorial scientifique évaluera la recevabilité de chaque article et soumettra les contributions acceptées à des referees (peer review). L’auteur sera averti des commentaires des referees et pourra, le cas échéant, retravailler son article. Les chroniques doivent être remises pour le 31 mars 2017.

Modalités de soumission et normes pour la bibliographie (pdf)

Une question ? Contactez Catherine Bourguignon (bulletin@kikirpa.be ou 02 739 68 03)

Source : KIK-IRPA

Publié dans Appel à contributions

Publication – Ludolf Kuchenbuch, « Versilberte Verhältnisse. Der Denar in seiner ersten Epoche (700-1000) »

Ludolf Kuchenbuch erforscht multiperspektivisch Komponenten und Wirkungen des »Münzlebens«.

Kuchenbuck

Die Geldhistorie des früheren Mittelalters ist traditionell in die Wirtschaftshistorie, Münzkunde und Archäologie aufgeteilt, was auf die Zersplitterung und Desintegration des enormen verfügbaren Wissens hinausläuft. Multidisziplinäre Forschungen über materielle Hinterlassenschaften (Münzschätze und Bodenfunde) bleiben meist für sich. Aber auch ein marktorientiertes, ökonomisches Interesse, das auf die Funktion der Münzen als neutrales Tauschmittel beschränkt bleibt, isoliert sich. Zweierlei Aspekte fehlen für eine integrierende Sichtweise: zum einen die Geldbezüge beim denkenden und wertenden Umgang mit Dingen und im sozialen Getriebe, zum anderen die ungleichen Effekte für die am Geldgebrauch beteiligten sozialen Gruppen. In einer Serie von Fallinterpretationen exemplarischer Einzelzeugnisse zeigt und erörtert Ludolf Kuchenbuch den Gebrauch der Münzen als Gedanke, Ding und Tat; beide Wege machen eine Totale möglich, ein Panorama und Porträt des Silber-Denars als soziales Wesen in seiner ersten – expansiven und zentralisierten – Epoche, die den Zeitraum von 700 bis 1000 n. Chr. umspannt.

Informations pratiques :
Ludolf Kuchenbuch, Versilberte Verhältnisse. Der Denar in seiner ersten Epoche (700-1000), Göttingen, Wallstein Verlag, 2016. Lieferbar, 240 S., 10 Abb., Klappenbroschur, 12 x 19. ISBN: 978-3-8353-1787-1. Prix : 15,40 euros.

Source : Wallstein Verlag

Publié dans Publications

Appel à contribution – Medieval Equestrianism

Medieval Equestrianism at the International Medieval Congress 2017, Leeds
Dates: 3-6 July 2017

‘It is intriguing to reflect that everyone in the Middle Ages, as a matter of course, must have been able to guess the social rank of every horse that came in sight, just as they recognized ranks of people. Horses and people intermingled everywhere, locked in a relationship that made indispensable to each other.’ (Joan Thirsk, ‘Foreword’ to Ann Hyland, The Horse in the Middle Ages (Stroud: Sutton, 1999))

Following the success of Medieval Equestrianism Sessions at the IMC Leeds 2016, we invite papers for special sessions on medieval equestrian history for the International Medieval Congress at Leeds in 2017. We welcome papers on theoretical and practical aspects of medieval equestrianism, as well as for the special strand of IMC 2017, ‘Otherness’. We also accept papers using experimental and reconstruction approaches building on profound scholarly research.

In particular, we seek papers in the following fields:
– Archaeology and zooarchaeology;
– Economics;
– Agriculture;
– Environmental studies and climatology;
– Animal studies and human-animal encounters; and
– Other approaches to medieval equestrianism in the fields of arts and humanities.

We intend to publish a volume on the medieval horse, where the majority of chapters will be based on the papers presented at the IMC Leeds 2016 and 2017.

If you have any queries or want to propose a conference paper or contribution to the volume, please e-mail Anastasija Ropa: Anastasija.Ropa@lspa.lv or aritoella@gmail.com.

The deadline for conference paper proposals is 25 September 2016.

Please send an abstract of not more than 500 words and a short CV to Anastasija Ropa (Anastasija.Ropa@lspa.lv).

Publié dans Appel à contributions

Publication – « Château et commerce. Actes du colloque international de Bad Neustadt an der Saale (Allemagne, 23-31 août 2014) », éd. P. Ettel, A.-M. Flambard Héricher, K. O’Conor

Le XXVIIe colloque Château Gaillard s’est tenu au mois d’août 2014 à Bad Neustadt an der Saale (Allemagne) et avait pour thème « Château et commerce ». S’affranchissant de la lecture classique du château comme site militaire et résidence des élites, l’ouvrage aborde ces monuments comme lieux d’échange et de consommation de produits importés. Plus largement, leur mise en place obéit à diverses stratégies de contrôle des voies de communication, des ports, des marchés et des artisanats urbains qui en font des centres de prélèvement et de redistribution des taxes. Les contributions réunies abordent ces thèmes pour douze pays européens, mais évoquent également deux exemples issus de l’espace islamique. À travers l’analyse de réseaux castraux contrôlés par un même pouvoir et des études monographiques, ces différentes approches mettent en lumière une fonction du château qui avait parfois été sous-évaluée jusqu’ici.

dIS-9782841338283-1

Informations pratiques :
Château et commerce. Actes du colloque international de Bad Neustadt an der Saale (Allemagne, 23-31 août 2014), éd. P. Ettel, A.-M. Flambard Héricher, K. O’Conor, Turnhout, Brepols, 2016 (Château Gaillard, 27). 328 p., 220 x 280 mm. ISBN: 978-2-84133-828-3. Prix : 42,65 euros.

Source : Brepols

Publié dans Publications

Colloque – La noblesse des marches, de Bourgogne et d’ailleurs au temps de Marguerite d’Autriche (XVe-XVIe siècle)

La Bourgogne et la Savoie étaient encore à la fin du Moyen Âge des régions de frontières, des « marches », dans lesquelles les pratiques de fidélité, fondement de la société politique médiévale, s’enrichissaient d’une tradition de service multiple. Les grands bouleversements politiques auxquels ces territoires furent soumis à partir de la fin du XVe siècle renforcèrent la dimension stratégique des choix familiaux et des politiques princières autour d’enjeux majeurs tels que le contrôle de l’espace, le désir d’autonomie de la noblesse ou encore les conséquences de la rupture de fidélité, autant de thèmes explorés par les quinze communications de ce colloque.

Organisation :

  • le CHREC (EA 4392 Université Paris-Est Créteil)
  • le Centre Georges Chevrier (UMR 7366 Université de Bourgogne)
  • le Laboratoire des Sciences historiques (EA 2273 Université de Franche-Comté)
  • l’IRHiS (UMR 8529 Université de Lille III)
  • le Monastère royal de Brou

avec le soutien de la Fondation pour la Protection du Patrimoine Culturel, Historique et Artisanal et le concours des Archives départementales de l’Ain et de la Société d’émulation de l’Ain.

Capture d’écran 2016-08-21 à 21.29.11

Programme :

Mercredi 14 septembre 2016

10h : Accueil
10h30 : Jacques Paviot, Université Paris Est Créteil, Introduction

Fidélité et espace
Entre Bourgogne et Savoie, la fidélité au prince et la réussite familiale

11h : Florence Beaume, directrice des Archives départementales de l’Ain, La famille Gorrevod, de la Savoie à la Bourgogne
11h30 : Pierre-Gilles Girault, administrateur du Musée royal de Brou, Les Carondelet : ascension sociale, commande artistique et construction lignagière entre Bresse, Franche-Comté et Pays-Bas, xve-xvie siècle
12h : Discussion

La fidélité et le contrôle de l’espace

14h : Thalia Brero, Université de Genève, La loyauté contre un collier ? L’ordre de chevalerie savoyard, instrument de fidélisation de l’aristocratie frontalière (Bourgogne, France, Milanais, Cantons suisses)
14h30 : Hans Cools, Fryske Akademy, Leeuwarden, Les Nassau comme princes bourguignons : l’accession de René de Chalon aux territoires franc-comtois
15h : Jérôme Loiseau, Université de Franche-Comté, La noblesse seconde de Bourgogne et l’État, de la bataille de Fontaine-Française au début la guerre de Dix Ans (1595-1634)
15h30 : Discussion

Noblesse des marches et service multiple

16h30 : Cédric Mottier, chercheur associé, Université de Savoie, EHESS, Entre Savoie et Bourgogne : tradition de service multiple d’un lignage bressan, les Coucy-Châteauvieux, xve-xvie siècle
17h : Pierre Brugnon, doctorant, Université de Savoie, Nobles des marches et nobles des princes dans l’ancien royaume de Bourgogne : le cas des noblesses savoyardes (xive-xve siècles)
17h30 : Discussion

Jeudi 15 septembre 2016

9h : Accueil

La noblesse des marches en quête d’indépendance
Le cas des Chalon (comté de Bourgogne)

9h30 : Michelle Bubenicek, Université de Franche-Comté, Jean III, sire de Chalon-Arlay et prince d’Orange : une certaine conception de la souveraineté bourguignonne (1388-1418)
10h : Dominique Le Page, Université de Bourgogne, Jean IV de Chalon-Arlay, un prince frontalier en révolte, v. 1470 – v. 1490

Aux marges de l’État bourguignon

11h : Bertrand Schnerb, Université de Lille III, Les Saveuse. Un “hostel noble” de la frontière de Picardie au temps de l’État bourguignon
11h30 : Valérie Toureille, Université de Cergy, Entre France, Lorraine et Bourgogne : Robert de Sarrebrück, un seigneur de guerre aux frontières (1400-1463)
12h : Discussion

Rupture de la tradition de service et éclatement des fidélités
Les serviteurs bourguignons après Nancy (1477)

14h : Vianney Muller, Université de Lorraine, Entre fidélité et pragmatisme politique : le lignage de Neufchâtel-Bourgogne au cœur de la tourmente (1477-1533)
14h30 : Sarah Fourcade, Université Paris-Est Créteil, Servir après 1477 : les du Chastel de La Howarderie, entre Bourgogne et France
15h : Discussion

Le repositionnement de la noblesse face à la disgrâce de ses chefs

15h30 : Céline Berry, Université Paris-Est Créteil, Après la mort du connétable de Saint-Pol. Les Luxembourg entre France et Bourgogne
16h : Anne-Valérie Solignat-Muller, Université de Strasbourg, La noblesse d’Auvergne face à la trahison du connétable de Bourbon en 1523
16h30 : Discussion

17h : Conclusions

Informations pratiques :
Monastère royal de Brou, 63 boulevard de Brou
Bourg-en-Bresse, France (01)

14-15 septembre 2016

MM. Patrick Arabeyre (École nationale des chartes),
Laurent Bourquin (Université du Maine),
Philippe Contamine (Insitut de France),
Michel Nassiet (Université d’Angers).

Source : Calenda

Publié dans Conférences