Appel à contribution – Onomastique à la lettre : jeux de noms et de lettres dans la littérature médiévale en français

Proposition de session pour l’International Medieval Congress de Leeds (5-8 juillet 2021), suivie de la publication d’un dossier spécial dans une revue peer-review de littérature médiévale

La réflexion sur les noms propres est omniprésente dans la littérature du Moyen Âge : désireux d’arracher le patronyme à sa fonction d’identification pure, les poètes médiévaux semblent en effet vouloir lui offrir « une ‘remotivation’ phonique ou graphique qui n’a rien à voir avec son origine appellative » (Rigolot : 1977, p. 12). Plusieurs causes sont avancées par les spécialistes pour expliquer cet engouement onomastique : la tradition biblique de célébration du Nom de Dieu ; la perception antique du nom comme instrument heuristique et source de pouvoir ; la conviction, largement répandue au Moyen Âge, du caractère non arbitraire du signe linguistique et a fortiori du nom propre. Ce sont là autant d’hypothèses qui permettent d’analyser la sensibilité onomastique toute particulière de la littérature médiévale, depuis longtemps mise en lumière par la critique (cf. indications bibliographiques).

Dans le cadre du présent appel, nous sollicitons des communications consacrées à un aspect spécifique et encore peu étudié de la question : le travail sur la lettre appliqué à la réflexion onomastique dans la littérature médiévale en français. De l’épellation du nom de Marie dans les Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci au don de la lettre H du poète T(h)ibaut à sa dame (H)Annes dans le Roman de la Poire, des anagrammes sur le patronyme de Guillaume de Machaut à l’épellation du nom du cheval Fauvel dans le roman éponyme, les exemples de jeux sur le nom propre menés dans une perspective lettriste sont légion. Nous accueillons aussi bien des études de cas, favorisant la lecture rapprochée et l’analyse de détail des jeux lettristes, que des réflexions plus amples, destinées à inscrire la pratique onomastique lettriste dans son contexte historique et à en examiner les enjeux culturels, intellectuels et symboliques.

Les propositions pour des communications de 20 minutes (en anglais ou en français) sont attendues pour le 15 septembre 2020 à l’adresse suivante : thibaut.radomme@unifr.ch Les organisateurs David Moos et Thibaut Radomme (Université de Fribourg – FNS) sélectionneront une série de propositions afin de constituer une session, qui sera soumise le 30 septembre 2020 au comité de sélection de l’IMC de Leeds (5-8 juillet 2021). La tenue de la session est évidemment conditionnée à son acceptation par le comité de sélection de l’IMC. Aucun financement n’est prévu par les organisateurs : pour toute proposition retenue, les frais de déplacement jusqu’à Leeds, de logement sur place et d’inscription à l’IMC sont à la charge de l’intervenant-e et/ou de son institution de rattachement. Une publication de la session est prévue dans une revue peer-review à l’issue de l’IMC : toute proposition de communication engage donc moralement son auteur-e à envoyer aux organisateurs la version écrite de sa communication pour le 1er septembre 2021.

L’organisation de la session s’inscrit dans le cadre du projet FNS « Jeux de lettres et d’esprit dans la poésie manuscrite en français (XIIe‑XVIe siècles) », dirigé par Prof. ord. Marion Uhlig (Université de Fribourg). <https://www3.unifr.ch/mediaevum/fr/recherche/projets/jeux-de-lettres.html>

Indications bibliographiques :

  • Madeleine Jeay, Poétique de la nomination dans la lyrique médiévale. « Mult volentiers me numerai », Paris, Classiques Garnier, 2015.
  • Adeline Latimier-Ionoff, Lire le nom propre dans le roman médiéval, Paris, Classiques Garnier, 2019.
  • Florence Plet-Nicolas, La Création du Monde. Les noms propres dans le roman de Tristan en prose, Paris, Champion, 2007.
  • François Rigolot, Poétique et onomastique. L’exemple de la Renaissance, Genève, Droz, 1977.

Publié dans Appel à contributions

Publication – « Formes du salut », éd. Emmanuelle Mercier, Erika Rabelo, Matthieu Somon

Formes du salut invite à la découverte de sept sculptures et d’un panneau peint en provenance de l’abbaye de Val Duchesse. Ces œuvres font partie de la collection de l’abbé Mignot, elles ont été léguées à la Donation royale et mises en dépôt au Musée L.

À travers ce livre, le Musée souhaite mettre en valeur le travail de conservation/restauration mené à l’Institut royal du patrimoine artistique ( IRPA ) grâce au Fonds Baillet Latour. Au-delà de son utilité pratique qui garantit le salut, la pérennité et la transmission de ce patrimoine aux générations futures, cette intervention a permis de renseigner les usages et l’historique des sculptures, souvent remaniées au gré des circonstances de leur exposition. C’est donc aussi la participation de ces oeuvres à la vie religieuse et plus précisément leur rôle dans la quête du salut par les fidèles chrétiens qui est au coeur de l’ouvrage.

Emmanuelle Mercier ( IRPA ), Erika Rabelo ( IRPA ) et Matthieu Somon ( UCLouvain ) proposent ici une sorte de pragmatique de l’art religieux et documentent l’inscription des œuvres dans la vie cultuelle de l’époque médiévale : les interactions y étaient beaucoup plus vivantes que leur présentation actuelle ne peut le laisser croire !

Table des matières :

Préface par André Geubel

FORMES DU SALUT

Introduction par Matthieu Somon
Les images religieuses au Moyen Âge par Ingrid Falque
La sculpture et l’espace ecclésial médiéval par Philippe Plagnieux

SALUT DES VIVANTS

Introduction par Matthieu Somon
Vierge ancienne par Emmanuelle Mercier et Erika Rabelo
Vierge dorée par Emmanuelle Mercier
Vierge au bolet par Emmanuelle Mercier

SALUT DES MORTS

Introduction par Matthieu Somon
Calvaire par Emmanuelle Mercier et Erika Rabelo
Lamentation par Matthieu Somon
Dormition par Emmanuelle Mercier

Informations pratiques :

Formes du salut, éd. Emmanuelle Mercier, Erika Rabelo, Matthieu Somon, Louvain-la-Neuve, Presses universitaires de Louvain, 2020. 106 p. ISBN : 978-2-87558-958-3. Prix: 26 euros.

Source : Presses universitaires de Louvain

Publié dans Publications

Exposition – Arnt the Sculptor of Images – Master of animated Sculptures

Exhibition: 25 June – 20 September 2020

Museum Schnütgen
Cäcilienstraße 29-33
D-50667 Cologne
Germany

The exhibition has been rescheduled due to the Covid-19 pandemic and will now run from 25 June to 20 September 2020.

undefined

The first exhibition dedicated to the founder of a rich school of sculpture on the Lower Rhine takes visitors into the era of the late Middle Ages. Some 60 works by the artist, who worked between about 1460 and 1492, will be shown. The late Gothic oeuvre of Master Arnt captivates with extraordinary liveliness, a wide range of subjects and narrative detail.

A rediscovery

In early 2019, the Museum Schnütgen succeeded in acquiring three previously lost fragments, with which a masterpiece by Master Arnt, a panel from an altarpiece with the Adoration of the Magi, can be completed and as such be shown for the first time.

Another important work of the carver comes from the Nicolaikirche in Kalkar. The St. George altarpiece with a width of five meters (when opened) will be presented outside of the church for the first time in this exhibition.

Other high-profile loans – to name only a few international lenders – will come from the Rijksmuseum in Amsterdam, the Musée de Cluny in Paris and the Musée Royaux d’Art et d’Histoire in Brussels, as well as numerous churches on the Lower Rhine.

Lower Rhine and the Netherlands

Master Arnt stands for the interconnection of artistic impulses from the Lower Rhine with those of the adjoining Netherlands: From about 1460–1484 he worked along the Lower Rhine in Kalkar, and from about 1484–1492 in Zwolle, the present capital of the Dutch province of Overijssel. His workshop provided sculptures for numerous places around the IJsselmeer and the region around Kleve.
In addition to altarpieces with figural narrative reliefs and statues of saints, striking individual figures of Christ, angels, and the Virgin and Child are part of Master Arnt‘s surviving work. Despite the productivity of his workshop, Master Arnt still remains largely unknown to a broader public – the Museum Schnütgen will assemble a considerable part of his oeuvre especially for this exhibition and offers the opportunity to (re-) discover the sculptor.

Source : Codart

Publié dans Le réseau

Formation – Stage d’initiation au manuscrit médiéval 2020

Le stage d’initiation au manuscrit médiéval organisé par l’IRHT (Institut de recherche et d’histoire des textes) aura lieu, cette année, du 2 au 6 novembre 2020, dans le respect des conditions sanitaires en vigueur.

La journée du lundi 2 et l’après-midi du mardi 3 seront consacrés à des exposés en séance plénière : histoire du livre, codicologie, histoire des bibliothèques, iconographie, paléographie et méthodologie de l’étude des écritures, humanités numériques, dans les différentes aires culturelles.

Durant la matinée du mardi 3, le mercredi 4, le jeudi 5 et la matinée du vendredi 6, les stagiaires seront répartis par groupes de spécialité linguistique – latin, grec et Orient chrétien, hébreu, arabe – ou thématique, entre ateliers (10-15 personnes) et visites en bibliothèques ou en archives. Attention : les séances ne comprennent ni apprentissage de la paléographie, ni exercice de lecture. Comme son n l’indique, le stage est une initiation aux sujets concernés et non un approfondissement pour qui en serait déjà spécialiste

Les pré-inscriptions sont ouvertes en ligne et uniquement en ligne à compter du 22 juin 2020 : 

https://www.irht.cnrs.fr/formulaire-d-inscription-au-stage-d-initiation-au-manuscrit-medieval

Le nombre de places étant limité, il y aura une sélection en fonction des sujets et de l’ordre d’arrivée des candidatures.

Nous vous serions reconnaissants de demander à vos étudiant(e)s en Master 1 ou 2 (non professionnel sauf professionnalisation dans le domaine des manuscrits) ou en thèse d’adresser leur candidature après avoir choisi leur sujet de mémoire et en tout cas, avant le 30 septembre 2020.

Une attestation de présence sera délivrée en fin de stage.

Bien cordialement,

L’équipe d’organisation du stage

https://www.irht.cnrs.fr/agenda/stage-d-initiation-au-manuscrit-medieval

Pour tout renseignement : stage-manuscrit-irht@services.cnrs.fr

Publié dans Enseignement

Conférence en ligne – The English-Dutch Language Border

Online
July 7, 2020 – July 7, 2020

undefined

A conversation about Anglo-Dutch language contact in the middle ages and early modern period.

Speakers:

  • Elisabeth van Houts
  • Sjoerd Levelt
  • Ad Putter

Source : Society for Renaissance Studies

Publié dans Conférences

Appel à contribution – Investir la frontière

Nous vous invitons par ailleurs à répondre au nouvel appel à contributions : Investir la frontière (dépôt des articles le 20 décembre 2020, parution en juin 2021). Pour consulter l’appel : le site de la revue et l’annonce calenda (ou voir l’appel ci-joint) . Dir. Marine Lépée (ArAr) et Gaëlle Perrot (HiSoMA). Texte de l’appel : « La frontière n’est pas seulement une limite ou une interface entre deux réalités. Elle constitue également un espace construit et organisé où s’investir ou à investir de manière plus ou moins pérenne. Pour ce quatrième numéro, les auteur·rice·s sont invité·e·s à s’interroger sur les modalités d’appropriation de la frontière et ses formes d’occupation, en portant une attention particulière aux acteurs et aux dynamiques centres-périphéries.

La thématique pourra être abordée librement selon différentes approches :

  • investissement matériel : habiter ou aménager des espaces intégrés ou à la marge, investir des moyens financiers, humains, structurels
  • investissement territorial : maîtriser et étendre les limites d’un territoire religieux, agricole, étatique, etc.
  • investissement militaire : engager des forces militaires afin d’occuper/conquérir un espace ou une population
  • investissement symbolique : revêtir la frontière d’un droit, d’un pouvoir, d’une dimension honorifique, d’une juridiction, d’une identité territoriale ou nationale
  • investissement intellectuel : considérer une frontière ou un territoire frontalier comme un horizon de la connaissance, un espace à cartographier ou à explorer.

Calendrier
20 décembre 2020 : date limite de soumission des articles complets
15 mars 2021 : retours des évaluations (double aveugle) aux auteurs
15 avril 2021 : date de retour des versions corrigées
juin 2021 : parution du numéro

Modalités de soumission
Les auteur·rice·s adresseront leur contribution avant le 20 juin 2020 à frontiere-s@mom.fr, en précisant leur statut et leur organisme de rattachement.

Les contributions prendront la forme d’un texte en français ou en anglais comptant jusqu’à 22 000 caractères (espaces non compris), accompagnés de résumés en français et en anglais (entre 800 et 1200 caractères, espaces non compris) et de mots-clés en français et en anglais. »

Publié dans Appel à contributions

Colloque – « Classique et Barbare ». La sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge (IVe – Xe siècles). Du corpus aux humanités numériques

Amorcé en 1965 sous l’égide de Jean Hubert et très partiellement publié par le Comité des travaux histo- riques et scienti ques (CTHS) sous le nom de Recueil général des monuments sculptés en France pendant le Haut Moyen Âge (IVe-Xe siècles), l’inventaire de la sculpture haut-médiévale a été mené jusqu’en 1984 par une équipe du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il joue un rôle majeur pour la connaissance d’une production artistique qui forme un jalon primordial dans la plastique médiévale occidentale. Seuls 4 volumes (portant sur 7 départements) ont paru, alors que l’équipe a réuni une documentation considérable encore inexploitée, re étant une expérience et une méthodologie caractéristiques des années 1960-1980.

Conservées au département des sculptures du musée du Louvre à Paris, ces archives constituent un fonds patrimonial scientifique exceptionnel que ce programme valorise. La numérisation des données primaires (photographies, carnets, dessins, clichés) constituera un dépôt intermédiaire, accessible et exploitable par des spécialistes (chercheurs et étudiants), mais aussi consultable en ligne sur une plateforme Wiki par l’ensemble du public intéressé.

Programme :

Jeudi 24 septembre Paris, École du Louvre

9h00 Accueil des participants
9h30 Présentation des journées

Sophie Jugie, directrice du département des Sculptures, musée du Louvre et Claire Barbillon, directrice de l’École du Louvre

Les corpus

9h45 Introduction – Pierre-Yves Le Pogam, conservateur en chef du patrimoine, département des Sculptures, musée du Louvre et Anne-Bénédicte Mérel-Brandenburg, membre de l’équipe de recherche de l’École du Louvre
10h00 Idéologie et classement. Comment a-t-on compris la sculpture du haut Moyen Âge aux XIXe-XXe siècles ? – Pierre-Yves Le Pogam, conservateur en chef du patrimoine, département des Sculptures
10h30 Pause

10h50 De la documentation aux Humanités numériques – Vincent Rousseau, documentaliste scienti que, département des sculptures, musée du Louvre et Arnaud Millereux, informaticien, MSH Dijon
11h10 Un témoignage sur le «Corpus of Anglo-Saxon stone sculpture in England» – Rosemary Cramp, professeure émérite des universités, Université de Durham
11h30 Le Corpus de la sculpture du haut Moyen Âge en Italie : structure et situation actuelle – Alessandra Guiglia, «Sapienza», Università di Roma
11h50 La sculpture de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge en péninsule ibérique – Gisela Ripoll, professeur d’Archéologie à l’Université de Barcelone – Javier A. Domingo, enseignant à la Ponti cia Università della Santa Croce (Rome) – Sergio Vidal, conservateur au Musée Archéologique National (Madrid)
12h10 Discussion
Pause déjeuner

14h00 Un corpus de la sculpture sur pierre du haut Moyen Âge (Ve-Xe siècles) en Gaule du Nord : état de la question et perspectives – Laure-Anne Finoulst, Docteur en Histoire, Art et Archéologie, Université libre de Bruxelles
14h20 Un corpus régional : le sud-ouest de la France – Emmanuelle Boube, maître de conférences, Université Jean-Jaurès Toulouse –

Rapport avec l’architecture, les formes et les datations

14h40 Du dessin à la restitution virtuelle, l’utilisation des nouvelles technologies dans l’étude de la sculpture du haut Moyen Âge – Jessy Crochat, Archeodunum SAS et Anne Flammin, ingénieur de recherche CNRS UMR 5138 Archéologie et archéométrie, Lyon
15h00 Pause
15h20 L’apport de la sculpture à la compréhension des fonctions liturgiques – Pascale Chevalier, maître de conférences des universités, Clermont-Auvergne
15h40 Corpus et iconographie : l’exemple de la croix dans l’iconographie des sarcophages du haut Moyen Age – Anne Flammin, ingénieur de recherche CNRS UMR 5138 Archéologie et archéométrie, Lyon
16h00 Saint-Gall : des fragments minuscules et des chapiteaux monumentaux – Guido Faccani, chercheur indépendant, Zurich
16h20 Sculpture et datation, le renouveau d’un enjeu – Christian Sapin, directeur de recherche émérite, CNRS

16h40 Discussion

Vendredi 25 septembre Paris, musée du Louvre

Les matériaux et les techniques

9h30 L’importance des corpus de sculptures pour l’identification des ateliers de sculpteurs du Haut Moyen Âge (VIIe-IXe siècles). Atouts et difficultés – Michelle Beghelli, Römisch-Germanisches Zentralmuseum. Forschungsinstitut für Archäologie
9h50 Analyses et matériaux : les marbres blancs – Anne-Bénédicte Mérel-Brandenburg, chercheur, équipe de recherche, École du Louvre
10h10 Le sarcophage entre technique et décor – Fabrice Henrion, délégué scienti que et technique, Centre d’études médiévales (Auxerre – Yonne), membre associé, UMR 6298 ArTeHIS (Archéologie Terre Histoire Sociétés)
10h30 Discussion
11h00 Pause

11h15 Les techniques de sculpture dans l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge – Thierry Gregor, École doctorale lettres, pensée, arts et histoire – LPAH, Poitiers

Table-ronde conclusive

12h00- 13h00 : Intérêt et enjeux d’un corpus en ligne?

Avec :

Gilbert-Robert Delahaye, administrateur et ancien président de plusieurs sociétés d’archéologie
Alain Dierkens, professeur, Université libre de Bruxelles

Fanny Hamonic, Musée d’archéologie nationale; Lise Leroux, Laboratoire de recherche des monuments historiques
François Heber-Su rin, maître de conférence honoraire des Universités

Romina Schiavone, collaboratrice scienti que à la Direction du Landesmuseum de Mayence

Informations pratiques :

24-25 septembre 2020

Paris École du Louvre Musée du Louvre

L’accès à cette manifestation sera possible selon des dispositions particulières dépendant de la situation sanitaire.

Ecole du Louvre, amphithéâtre Michel-Ange

Adresse : Palais du Louvre, porte Jaujard

L’accueil dans l’amphithéâtre Michel-Ange sera limité à la moitié de la capacité de la salle, mais il sera possible de suivre les séances en direct.

Inscriptions obligatoires à : colloques@ecoledulouvre.fr

Musée du Louvre, auditorium

Accès par la pyramide

L’accueil dans l’auditorium du Louvre sera limité à la moitié de la capacité de la salle.
Entrée libre dans la limite des places disponibles


Publié dans Conférences

Offre d’emploi – Teaching Associate in the History of England Before the Norman Conquest (Fixed Term)

The Department of Anglo-Saxon, Norse and Celtic wishes to appoint a Teaching Associate in the History of England Before the Norman Conquest from 1 September 2020.

The Teaching Associate will be expected to teach, examine, and supervise dissertations on topics related to the History of England Before the Norman Conquest, at both undergraduate and MPhil levels, and to contribute to other departmental teaching and examining as appropriate. Applicants should have a good first degree and a doctorate in a relevant subject area. It is expected that applicants will have experience of successfully delivering and developing teaching at University level, including lectures, seminars and small group teaching, and the ability to work as part of a team.

Two references are required, and applicants should ask their referees to send their reports to appointments@english.cam.ac.uk by the closing date.

Informal enquiries about the post may be directed to Dr Richard Dance, Head of Department (hod@asnc.cam.ac.uk). Enquiries concerning the appointments procedure and related matters may be made to Vicky Aldred (appointments@english.cam.ac.uk).

The closing date is midnight GMT on Tuesday 21 July and Interviews are planned for late July/early August 2020. It is expected that the interview will be conducted virtually either by Microsoft Teams or Zoom.

The funds for this post are available for 12 months in the first instance.

Click the ‘Apply’ button below to register an account with our recruitment system (if you have not already) and apply online.

Please quote reference GG23238 on your application and in any correspondence about this vacancy.

The University actively supports equality, diversity and inclusion and encourages applications from all sections of society.

The University has a responsibility to ensure that all employees are eligible to live and work in the UK.

Source : University of Cambridge

Publié dans Offre d'emploi

Publication – Francia-Recensio, 2020/2

Accès : ici

La revue »Francia. Forschungen zur westeuropäischen Geschichte« publié depuis 1973 est l’unique revue historique allemande consacrée à l’histoire de l’Europe occidentale. Depuis le n° 35 (2008), les comptes rendus sont publiés trimestriellement en ligne dans Francia-Recensio. Ils sont également accessibles sur la plateforme recensio.net. Afin de s’informer sur les derniers numéros, les lecteurs peuvent s’abonner à un flux RSS.

Comptes rendus relatifs à la période médiévale :

Anne Baud, Christian Sapin (dir.), Cluny. Les origines du monastère et de ses églises. Avec la collaboration de Walter Berry, Anne Flammin, Fabrice Henrion, Paris (Éditions du CTHS) 2019
Philippe Plagnieux

Saint Dominique de l’ordre des frères prêcheurs. Témoignages écrits fin XIIe–XIVe siècle. Textes traduits, annotés et présentés par Nicole Bériou et Bernard Hodel avec la collaboration de Gisèle Besson, Paris (Les Éditions du Cerf) 2019
Esther Dehoux

Paul Bertrand, Documenting the Everyday in Medieval Europe. The Social Dimensions of a Writing Revolution, 1250–1350. Translated by Graham Robert Edwards, Turnhout (Brepols) 2019
Richard Allen

François Bougard, Alexis Charansonnet, Marie-Céline Isaïa (dir.), Lyon dans l’Europe carolingienne. Autour d’Agobard (816–840), Turnhout (Brepols) 2019
Luce Carteron

Hélène Bouget, Magali Coumert (dir.), avec la collaboration de Malo Adeux et Manon Metzger, Histoires de Bretagne. Vol. 6: Quel Moyen Âge? La recherche en question, Brest (Éditions du CRBC) 2019
Alain Gallicé

Benoît Brouns (†), Jean-Michel Matz, Laurent Vallière, avec la collaboration de Monique Bourin, Yves Esquieu, Michelle Fournié, Christian Freigang, Hélène Millet, Thierry Pécout, Vincent Tabbagh, Fasti Ecclesiae Gallicanae. Répertoire prosopographique des évêques, dignitaires et chanoines de France de 1200 à 1500. T. 19: Diocèse de Narbonne, Turnhout (Brepols), 2019
Rolf Große

Tracy Chapman Hamilton, Pleasure and Politics at the Court of France. The Artistic Patronage of Queen Marie de Brabant (1260–1321), Turnhout (Brepols) 2019
Élisabeth Lalou

David L. d’Avray, Papal Jurisprudence c. 400. Sources of the Canon Law Tradition, Cambridge (Cambridge University Press) 2019
Brigitte Basdevant-Gaudemet

Mayke de Jong, Epitaph for an Era. Politics and Rhetoric in the Carolingian World, Cambridge (Cambridge University Press) 2019
Martin Gravel

Santiago Domínguez Sánchez, Daniel Berger (Hg.), Iberia Pontificia. Vol. V: Dioeceses exemptae. Dioeceses Ovetensis et Asturicensis, Göttingen (V&R) 2019
Benoît-Michel Tock

Arnaud Fossier, Le bureau des âmes. Écritures et pratiques administratives de la Pénitencerie apostolique (XIIIe–XIVe siècle), Roma (École française de Rome) 2018
Étienne Doublier

Olivier Guyotjeannin, Olivier Mattéoni (dir.), Jean de Berry et l’écrit. Les pratiques documentaires d’un fils de roi de France. Actes des Journées d’études des 16 et 17 juin 2016, Bourges, hôtel du département et archives départementales du Cher, Paris (Publications de la Sorbonne/École nationale des chartes) 2019
Rudi Beaulant

Xavier Hermand, Jean-François Nieus, Étienne Renard (dir.), Le scribe d’archives dans l’Occident médiéval. Formations, carrières, réseaux, Turnhout (Brepols) 2019
Benoît-Michel Tock

Corinne Jouanno (dir.), Les silences de l’historien. Oublis, omissions, effets de censure dans l’historiographie antique et médiévale, Turnhout (Brepols) 2019
Hans-Werner Goetz

Benoît Léthenet, Espions et pratiques du renseignement. Les élites mâconnaises au début du XVe siècle, Strasbourg (Presses universitaires de Strasbourg) 2019
Rudi Beaulant

Patrick Leuckel, »all welt will auf sein wider Burgundi«. Das Reichsheer im Neusser Krieg 1474/75, Paderborn, München, Wien, Zürich (Ferdinand Schöningh) 2019
Tobias Daniels

Edit Anna Lukács, Dieu est une sphère. La méthaphore d’Alain de Lille à Vincent de Beauvais et ses traducteurs, Aix-en-Provence (Presses universitaires de Provence) 2019
Anne Greule

Elizabeth Makowski, Apostate Nuns in the Later Middle Ages, Woodbridge (The Boydell Press) 2019
Letha Böhringer

Christophe Masson, Des guerres en Italie avant les guerres d’Italie. Les entreprises militaires françaises dans la péninsule à l’époque du grand schisme d’Occident. Préface de Bertrand Schnerb, Rome (École française de Rome) 2014
Xavier Hélary

Angelika Merk, Blockbücher des 15. Jahrhunderts. Artefakte des frühen Buchdrucks, Berlin (De Gruyter Saur) 2018
Charlotte Kempf

Philippe de Mézières, Rhétorique et poétique. Édité par Joël Blanchard, avec la collaboration de Renate Blumenfeld-Kosinski et Antoine Calvet, Genève (Librairie Droz) 2018
Mechthild Pörnbacher

Ludo Milis, L’homme médiéval et sa vision du monde. Ruptures et survivances. Traduit du néerlandais par Jacques Fermaut, Turnhout (Brepols) 2017
Patrick H.-J. Nitzsche

Janet L. Nelson, King and Emperor. A New Life of Charlemagne, London (Allen Lane) 2019
Karl Ubl

Jessika Nowak, Georg Strack (Hg./ed.), Stilus – Modus – Usus. Regeln der Konflikt- und Verhandlungsführung am Papsthof des Mittelalters/Rules of Negotiaton and Conflict Resolution at the Papal Court in the Middle Ages, Turnhout (Brepols) 2019
Étienne Doublier

Sylvain Parent, Le pape et les rebelles. Trois procès pour rébellion et hérésie au temps de Jean XXII (Marche d’Ancône, Romagne, Lombardie), Rome (École française de Rome) 2019
Alessia Trivellone

Amable Sablon du Corail, La guerre, le prince et ses sujets. Les finances des Pays-Bas bourguignons sous Marie de Bourgogne et Maximilien d’Autriche (1477–1493), Turnhout (Brepols) 2019
Marc Boone

Elina Screen, Charles West (ed.), Writing the Early Medieval West. Studies in Honour of Rosamond McKitterick, Cambridge (Cambridge University Press) 2018
Clemens Gantner

Hans Rudolf Sennhauser, Hans Rudolf Courvoisier (†), in Zusammenarbeit mit Alfred Hidber, Eckart Kühne und Werner Peter, Das Basler Münster. Die frühen Kathedralen und der Heinrichsdom. Ausgrabungen 1966, 1973/74, Ostfildern (Jan Thorbecke Verlag) 2018
Sebastian Ristow

Bénédicte Sère, L’invention de l’Église. Essai sur la genèse ecclésiale du politique, entre Moyen Âge et modernité, Paris (Presses universitaires de France) 2019
Thomas Woelki

František Šmahel, Die Basler Kompaktaten mit den Hussiten (1436). Untersuchung und Edition, Wiesbaden (Harrassowitz Verlag) 2019
Olivier Marin

Hériman de Tournai, La restauration du monastère de Saint-Martin de Tournai. Traduction française de Paul Selvais, Turnhout (Brepols) 2019
Benoît-Michel Tock

Source : Francia

Publié dans Publications, Web

Publication – « Communautés maritimes et insulaires du premier Moyen Âge », dir. Alban Gautier et Lucie Malbos

Comment les hommes et les femmes du premier Moyen Âge formaient-ils des communautés lorsqu’ils se trouvaient vivre près de l’eau – sur les littoraux, dans les zones humides ou le long des fleuves, mais aussi dans les îles ? La familiarité entretenue avec le milieu aquatique, objet de crainte ou source d’opportunités, signifie que les groupes humains « faisaient communauté » autrement, mais aussi que l’historien appréhende ces phénomènes d’une manière différente. Cela est vrai de toutes les communautés qui, dans la pratique des interactions quotidiennes, se formaient près de l’eau, grâce à elle ou face à elle : communautés d’habitants, communautés cléricales ou monastiques, communautés fondées sur une activité commune comme le commerce ou la pêche. Les douze contributions que compte ce livre constituent les actes d’un colloque tenu à Boulogne-sur-Mer en mars 2017. Leurs auteurs s’attachent à croiser les sources écrites et archéologiques pour offrir un regard équilibré sur des espaces et une période qui semblent à première vue moins bien documentés que d’autres. La question de la construction et de l’existence des communautés « du bord de l’eau » y est traitée à travers toute l’Europe latine, du VIIe au XIe siècle, sur ses versants adriatique (à travers les lagunes de Venise et de Comacchio), atlantique (du littoral ibérique à l’Angleterre en passant par l’île de Noirmoutier) et septentrional (des Fens d’Est-Anglie à la mer Baltique et dans les emporia des mers du Nord), ainsi que dans la vallée de la Saône (de Lyon à Tournus).

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, agrégé et docteur en histoire de l’Université de Lille, Alban Gautier est professeur d’histoire médiévale à l’Université de Caen Normandie, membre du Centre Michel de Boüard (CRAHAM UMR 6273) et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Ses travaux portent sur l’histoire des îles Britanniques et de l’Europe du Nord dans le haut Moyen Âge.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, agrégée et docteur en histoire de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Lucie Malbos est maître de conférences en histoire médiévale à l’Université de Poitiers et membre du CESCM (UMR 7302) et du Groupement d’intérêt scientifique « Histoire et sciences de la mer » (CNRS/InSHS). Ses recherches portent sur les mondes du Nord au haut Moyen Âge.

Table des matières :

Alban Gautier avec la collaboration de Christer Westerdahl, Faire communauté par l’eau ou malgré l’eau. Communautés maritimes et insulaires du premier Moyen Âge
Stéphane Lebecq, En milieu littoral, sur l’eau et outre-mer. Regards sur les communautés et solidarités maritimes dans le bassin des mers du Nord du VIIe au XIe siècle
Lucie Malbos, Femme de marchand ou marchande ? Présence, rôle et statut des femmes dans les emporia d’Europe du Nord-Ouest (IXe-Xe siècles)
Stefano Gasparri, Une communauté à la fois maritime et territoriale. Venise jusqu’à l’an 1000
Chiara Provesi, La terre et la mer. La construction de la mémoire de Venise dans l’Istoria Veneticorum de Jean Diacre 
Sauro Gelichi, Communautés lagunaires dans l’Adriatique pendant le haut Moyen Âge. Venise et Comacchio comparées
André Evangelista Marques, An Emerging Periphery. Maritime Activities and Communities in Northern Iberia (850-1100)
Søren M. Sindbæk, Communities on the Edge. Retracing the Northern Emporia
Isabelle Cartron, De l’île au continent. La transition entre deux formes de monachisme dans la communauté de Saint-Philibert au IXe siècle
Charlotte Gaillard, La communauté monastique de l’Île-Barbe, exemple d’une fondation insulaire fluviale
Arnaud Lestremau, Piscium quem vos haked nuncupatis. Communautés monastiques et imaginaire maritime dans l’Angleterre anglo-saxonne
Pierre Bauduin, Conclusions. Connaissance, pratiques et identités des communautés maritimes et insulaires du premier Moyen Âge

English abstracts
Liste des auteurs
Index des noms de personnes
Index des noms de lieux et de peuples

Informations pratiques :

Communautés maritimes et insulaires du premier Moyen Âge, dir. Alban Gautier et Lucie Malbos, Turnhout, Brepols, 2020 (Haut Moyen Âge, 38). 222 p., 2 b/w ill. + 16 colour ill., 3 b/w tables, 156 x 234 mm. ISBN: 978-2-503-58551-2. Prix : 55 euros.

Source : Brepols

Publié dans Publications