Offre d’emploi – Assistant scientifique (m/f/x) pour le projet de création d’un nouveau musée autour de la collection de la Librairie des Ducs de Bourgogne

Contenu de la fonction

Vous assistez le commissaire d’un nouveau musée en cours de création au sein de la Bibliothèque royale autour de la collection de la Librairie des Ducs de Bourgogne :
– Vous participez à l’élaboration générale du concept muséal et des différentes thématiques liées aux expositions temporaires (ex. : « L’imaginaire médiéval » / « La femme à la cour de Bourgogne » / « La littérature scientifique », etc…).
– Vous rédigez et/ou corrigez des textes explicatifs généraux et particuliers relatifs aux pièces présentées.
– Vous concevez des textes et des images pour les supports multimédia.
– Vous effectuez des recherches heuristiques et bibliographiques.
– Vous effectuez des recherches iconographiques supplémentaires aux manuscrits (sculptures,
monnaies, archives, peintures, etc.).
– Vous assurez le suivi des contacts avec les institutions extérieures, notamment au sujet des prêts.
– Vous collaborez avec le service technique lors de la mise en place des choix scénographiques.
– Vous collaborez avec les services éducatif et communication pour la rédaction des dossiers
pédagogiques et des communiqués de presse.
– Vous assistez aux différentes réunions avec les partenaires et en établissez le PV.
Vous collaborez à l’élaboration du catalogue du musée :
– Vous rédigez, corrigez et harmonisez les textes.
– Vous suivez la mise en page et relisez les épreuves.
– Vous gérez les commandes photographiques.
– Vous rédigez les index.
– Vous participez aux réunions avec l’éditeur.

Plus d’information sur la fonction ?

Bernard Bousmanne Conservateur – Manuscrits Tél. : +32 (0)2 519.57.93 bernard.bousmanne@kbr.be

bibliothèque-royale-logo

Contexte de la fonction

Il y a un poste vacant au sein de la Direction des Collections patrimoniales – Section des Manuscrits de la Bibliothèque royale de Belgique – Boulevard de l’Empereur 4 à 1000 Bruxelles.

Un nouveau musée ouvrira ses portes en 2019 au cœur de la Bibliothèque royale. La chapelle de Nassau du XVIe siècle et les différents espaces qui l’entourent formeront le décor de la « Librairie des Ducs de Bourgogne ». Le visiteur y sera plongé dans l’univers culturel médiéval européen. La Bibliothèque royale conserve encore à ce jour près de 300 manuscrits bourguignons originaux. Ces manuscrits originaux constitueront le noyau du nouveau musée.

La Bibliothèque royale de Belgique, située au Mont des Arts à Bruxelles, est l’un des dix Établissements scientifiques fédéraux. Elle est la bibliothèque scientifique nationale. Elle réunit toutes les publications belges et joue un rôle essentiel dans la conservation de la mémoire historique, scientifique et littéraire de notre pays. Mettre à la disposition des informations scientifiques et acquérir, conserver, gérer et valoriser un patrimoine culturel contemporain et historique à la fois important et étendu, constituent les missions fondamentales de cette institution.

En savoir plus ? Consultez notre site web :
http://www.kbr.be/fr/travailler-a-la-bibliotheque-royale http://www.selor.be/fr/travailler-dans-ladministration-fédérale/dans-quel-service-public/bibliothèque- royale-de-belgique-(kbr)/

Profil

Compétences comportementales :
– Vous vous impliquez et démontrez de la volonté et de l’ambition afin de générer des résultats et d’assumer la responsabilité de la qualité des actions entreprises (atteindre les objectifs) ;
– Vous créez et améliorez l’esprit d’équipe en partageant vos avis et vos idées (travail en équipe) ;
– Vous planifiez et gérez de manière active votre propre développement en fonction de vos
possibilités, intérêts et ambition, en remettant en question de façon critique votre propre fonctionnement et en vous enrichissant continuellement par de nouvelles idées et approches, compétences et connaissances (s’auto-développer).
Compétences techniques :
– Excellente capacité rédactionnelle et excellente orthographe.
– Bonne connaissance des manuscrits médiévaux.
– Bonne connaissance de la littérature française et de l’histoire des bibliothèques.

Atouts
– Expérience dans l’édition de textes.
– Bonne connaissance du latin.
– Notions de comptabilité de base.
– Intérêt réel et affinités avec le domaine culturel.

Conditions de participation

Diplôme

Vous êtes titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur de cycle long (master) dans un des domaines suivants :
– histoire ;
– histoire de l’art.
Vous pouvez également participer si vous possédez un diplôme obtenu auparavant assimilé au diplôme précité. Les étudiants en dernière année d’étude peuvent également participer. Leur entrée en service sera conditionnée à la fourniture de la preuve d’obtention de leur diplôme (au plus tard le 1/09/2017).

Expérience : Aucune expérience professionnelle n’est exigée.

Offre

Conditions de travail

Vous recevrez un contrat de travail à temps plein (38h/semaine) d’une durée déterminée de un an à partir du 1/09/2017 (prolongeable). Vous êtes engagé comme Assistant (niveau scientifique).

Horaires de travail

Du lundi au vendredi, 8h06 (dont 30 minutes de pause obligatoire) à prester entre 07h00 et 18h00.

Rémunération

– 35 191,79 € (salaire annuel brut indexé de départ) – Echelle SW10 ;
– 41 625,39 € (salaire annuel brut indexé de départ) – Echelle SW11 (après deux ans d’ancienneté
scientifique).

Avantages

– Remboursement des frais de déplacement domicile/lieu de travail si utilisation des transports en commun.
– Possibilité de récupérer d’éventuelles heures supplémentaires.
– Accessibilité aisée via les transports en commun (proximité de la gare Bruxelles-Central).
– Possibilité d’obtenir une prime de bilinguisme.
– Régime de congés : 26 jours par année civile.

Vous trouvez toutes les informations (avantages…) relatives au travail dans les instances fédérales sur Fedweb (www.fedweb.be), le portail du personnel fédéral.

Procédure de sélection

Les candidatures (CV et lettre de motivation) doivent être envoyées au plus tard le 11/06/2017 à l’adresse hr@kbr.be sous la référence KBR-2017-06.

Si nous recevons plus de 6 candidatures répondant aux conditions de participation, une première sélection sera effectuée sur base des CV et des lettres de motivation.

Les candidats retenus seront invités à un entretien qui aura lieu le 11/07/2017. L’épreuve (entretien + cas pratique écrit), d’une durée de 90 minutes, vise à évaluer votre motivation et vos affinités avec la fonction ainsi que vos compétences techniques et comportementales. Pour réussir, vous devez obtenir 60%.

Plus d’infos concernant la procédure de sélection ?

Anneleen Wellens, Assistante RH 02/519.53.51 anneleen.wellens@kbr.be

Compte rendu

Après réception de votre résultat à une épreuve de sélection, vous pouvez demander dans les 3 mois un compte rendu par écrit.

Représentation syndicale

Un délégué syndical peut assister à toute sélection organisée par la Bibliothèque royale. Les délégués syndicaux sont tenus par une obligation de discrétion en ce qui concerne les informations et les documents à caractère confidentiel.

Candidats présentant un handicap, un trouble ou une maladie

En tant que personne présentant un handicap, un trouble ou une maladie, vous pouvez:
– demander un avis quant à l’aménagement de votre poste de travail.
– demander des aménagements raisonnables de la procédure de sélection ;

– demander un avis quant à l’aménagement de votre poste de travail.

Source : KBR

Publié dans Offre d'emploi

Journée d’étude – L’armure : matériaux, usages, collections. Nouveaux enjeux interdisciplinaires

Jeudi 8 juin 2017

Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Amphi 4 – bâtiment Vauban 47, boulevard Vauban 78280 Guyancourt

Armure - Matériaux.png

Programme :

9h00 : Accueil
9h30 : Introduction de la journée – Delphine Carrangeot (DYPAC – Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et Philippe Dillmann (LAPA – CEA-CNRS)

Histoire et archéologie

9h45 : Évolution de l’armure au Moyen Âge et à la Renaissance – Valérie Toureille (CICC – Université de Cergy- Pontoise)
Le combat en armure à la n du Moyen Âge, art martial complet ou simple série de conseils techniques ? – Pierre-Alexandre Chaize (DYPAC – Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
10h45 : Discussions et pause

11h15 : Femmes en armes dans l’histoire : la question de la représentation historiographique – Soline Anthore-Baptiste (UPMF Grenoble-Ca’Foscari Venise)
La fouille archéologique de l’atelier Perdry, maîtres fondeurs et munitionnaires du roi d’Espagne à Valenciennes au XVIIe siècle – Arnaud Tixador (Ville de Valenciennes)
12h15 : Discussions
12h45 : Pause déjeuner

Muséographie, restauration, archéométrie

14h30 : Et l’armure soudain s’anima ! La place de l’armure dans la muséographie et l’apport de la recherche – Nicolas Baptiste (Université Savoie – château de Morges)
Une armure de François de Montmorency à l’étude (de la collection à la restauration) – Dominique Robcis (C2RMF – Université de Cergy-Pontoise)
Approche matérielle de l’armure : nature des alliages et circulation du métal – Émilie Bérard (CICC – Université de Cergy-Pontoise et LAPA CEA-CNRS)
16h : Discussions
16h30 : Conclusions

Publié dans Le réseau

Colloque – The Work of Art – Material and Technology in Sources and Workshop Practice

The variety of traditional sources poses a challenge to accessing practical knowledge in historical workshops. Texts and pictorial representations provide information on the production of materials and art works, but are not always reliable. What was their audience and purpose? Does the source result from hands-on experience, does it simply recapitulate older information or leave out essential details in order to preserve valuable workshop secrets?

From 31 May to 2 June 2017, the international conference “WerkStattWissen – The Work of Art” as part of the SNSF project “New Approaches to Art Technological Resources” sets out to evaluate a wide array of art technological sources. The conference consists of three panels examining historical texts and illustrations with regard to their reception and their application for restoration.

Programm / Details
hkb.bfh.ch/werkstattwissen

Registration
werkstattwissen@hkb.bfh.ch

irene-painting-a-diptych-of-christ

Programme (in German):

Mittwoch, 31.05.2017

1. Sektion: Werkstattwissen – Werkstattpraktiken

13:00 Beginn der Konferenz – Eröffnung durch Christine Göttler (Bern)
13:30 Christoph Krekel (Stuttgart): Safran für die Reinheit! Die Herstellung der Rohmaterialien für farbige Gläser und Glasuren im ausgehenden Mittelalter.
14:15 Rozemarijn Landsman (New York): Front to back. Making and knowing of a curious type of medal
15:30 Lisa Wiersma (Utrecht): Science in a painter’s treatise. The necessity and irrelevance of being informed as a painter in the Dutch Golden Age
16:15 Danica Brenner (Trier): Beredtes Schweigen. Mittelalterliche und frühneuzeitliche Schweizer Zunftquellen zur Ausbildung von Malern und Glasmalern
17:00 Doris Oltrogge (Köln): Das “Kunstwissenschaft Buch” des Georg Strauch
18:30 Keynote Lecture: Sven Dupré (Utrecht/Amsterdam): Failure and error in artisanal writings

Im Anschluss Apéro auf Einladung des Materialarchivs

Donnerstag, 01.06.2017

2. Sektion: Zur Rezeption kunsttechnologischer Quellenschriften

08:30 Sylvie Neven (Liège): Between the lines or outside the text – reception and adaption of art-technological secrets and recipes
09:15 Lisbet Tarp (Aarhus): Reception and recipes in early modern Denmark
10:30 Jenny Boulboullé (Utrecht): Making manuals in the arts. The “Mayerne Manuscript” – a case study
11:15 Franca Mader (Bern): Zur Entwicklung der Abbildungen in kunsttechnologischen Quellen zu Bildhauerei und Plastik in der Frühen Neuzeit
12:00 Ann-Sophie Lehmann (Groningen): Transhistorische Konstanten in der Werkstattpraxis. Terminologie, Handlung, Visualisierung
12:45 Mittagspause

3. Sektion: Quellenschriften in der Restaurierung

13:45 Tilly Laaser (Stuttgart): „dann in erkhandtnuß der farben, ihrer Zubereyttung, der wissenschafft solche zu gebrauchen, benebens der Übung, nächst dem Judicio, bestehett die gantze Kunst“ – Friedrich Brentels Mahlen und Illuminir Büchlein
14:30 Céline Talon (Brüssel): The artist’s palette as a source of information on the use of colour and colour mixtures in paintings from the Low Countries 1400-1700.
15:45 Anna Bartl (Basel): „Darumb zu diser Sach gehört allein practica wers üben will.“ Die Bedeutung der kunsttechnologischen Quellenforschung für die Kunsttechnologie als Teil der Restaurierungs- und Konservierungswissenschaft
16:30 Julie Schröter (Neuchâtel): Historische transparente Lacke auf Kupferlegierungen
17:15 Giacinta Jean (Lugano): The Art of Stucco: From recipes to reality
18:00 Conference Dinner @ HKB

Freitag, 02.06.2017

4. Sektion: Wissen und Material

09:00 Andreas Burmester (München): Giftig, kostbar, farbig. Der Handel mit Künstlerfarben im Spiegel der Quellen des 16. bis 18. Jahrhunderts
09:45 Anne Krauter (Bern): Johannes Kunckels „Ars Vitraria experimentalis“, die Illustrationen und die verschiedenen Auflagen und Ausgaben des Buches
10:30 Irina Schmiedel und Annkathrin Kaul (Mainz): Zeichnungen im Fokus. Die kennerschaftliche Werkstatt des Sammlers Padre Sebastiano Resta
11:45 Henrike Haug (Wolfenbüttel): „so schafft und formiret unser Gott in Morgen und Mittaglendern reinere gleser oder edlere gesteine den in den schauerschlechtigen und kalten lendern gegen mitternacht.“ Materialverständnis und Werkprozess in den protestantischen Predigten von Johannes Mathesius
12:30 Manfred Lautenschlager (Erlangen): Die Vermittlung von Werkstattwissen im Mittelalter und in der Frühen Neuzeit
13:30 Ende der Veranstaltung

Source : Medieval Art Research

Publié dans Conférences

Offre d’emploi – The Fritz Saxl Doctoral Studentship at the Warburg

The Warburg Institute invites enquiries and applications for the award of the Fritz Saxl Doctoral Studentship for the period from October 2017 to September 2020.

Applications are welcome from candidates of any nationality. Applicants should possess, or be about to receive, an MA degree or equivalent. The Fritz Saxl Studentship will be awarded on the basis of outstanding academic performance, the quality of the research proposal and promise of scholarly excellence.

warburg

The Fritz Saxl Studentship has been established to support an outstanding PhD applicant who wishes to conduct their research at the Warburg Institute and has applied to register for a PhD at the Institute.  The successful applicant will have an outstanding research proposal and a genuine and demonstrable interest in being supervised by a member of the Warburg Institute faculty.  The award will be made for entry in Autumn 2017 and will include:

  • The full payment of tuition fees at Home/EU levels (worth up to £6,240 per year at 2017/18 rates) for three years.
  • A maintenance stipend worth £16,000 at 2017/18 rates for a period of three years.

The Warburg Institute is the premier institute in the world for the study of cultural history and the role of images in culture. It is cross-disciplinary and global. It is concerned with the histories of art and science, and their relationship with superstition, magic and popular beliefs. Its researches are historical, philological and anthropological. It is dedicated to the study of the survival and transmission of cultural forms – whether in literature, art, music or science – across borders and from the earliest times to the present. In setting out the historical, psychological, anthropological and political dimensions of art and culture, the work of Aby Warburg underlines the continuing relevance of the humanities today.

Studying at the Warburg Institute provides access to scholars and Fellows of the highest calibre in professional and research terms. Contact hours and consultation with academic staff is one of the most favourable to be found in any academic institution. There is also the advantage of access to the Warburg Library, one of the world’s finest, as well as the Photographic Collection and Warburg Institute Archive. Lectures are friendly and intimate, and there is a constant flow of academics of international standing through our doors, as well as regular scholarly conferences, seminars and events which attract the larger academic community.

The Warburg Institute offers doctoral research supervision in the following broad areas:

  • Art History, visual and material culture
  • Cultural and Intellectual History
  • Humanism and the history of scholarship
  • Renaissance philosophy and the history and transmission of ideas
  • History of Science
  • History of the Book
  • Arabic and Islamic influences in Europe
  • Folk Practice

Further information about the Institute, staff and research interests and current PhD topics can be found at http://warburg.sas.ac.uk/

Eligibility

Applicants for the Fritz Saxl Doctoral Studentship must have submitted an application for registration as a PhD student at the Warburg Institute to commence in October 2017.  The Fritz Saxl Doctoral Studentship is only open to new applicants for a PhD and not for continuing PhD students.

How to apply

There is no application form. Applications should be made by signed and dated letter addressed to Ms C E Charlton, Associate Director (Administration), The Warburg Institute, Woburn Square, London WC1H 0AB.  Your letter of application should contain a clear and comprehensive statement setting out your reasons for applying for the Studentship and a copy of your research proposal should be supplied with the letter. You should also indicate clearly in your on line PhD application form that it is your intention to apply for the Fritz Saxl Studentship.

Candidates must submit their application for the award of a Fritz Saxl Studentship at the same time as they submit their application for registration as a PhD student at the Warburg Institute.  Applications must be submitted by no later than 23 June 2017.

Source : Medieval Art Research

Publié dans Bourse, Offre d'emploi

Publication – Didier Lett (éd.), « La confection des statuts dans les sociétés méditerranéennes de l’Occident (XIIe-XVe siècle) »

Ce volume est le premier d’une série d’ouvrages portant sur « Statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) », visant à étudier les statuts communaux dans une optique d’histoire sociale, non pas comme une source « normative » mais comme une source de la pratique, de leur matérialité et de leur forme d’écriture aux pratiques sociales en passant par les conditions de leur production et de conservation, leur inscription dans un paysage documentaire communal, leur structure et leur contenu.

Cet ouvrage, plus spécifiquement, porte une réflexion sur la manière dont un statut est construit en s’intéressant aux « auteurs » de la norme, à la rhétorique et à l’écriture utilisées lors de sa confection dans le Midi de la France (Provence, Toulousain, Montpellier, Marseille) et dans l’Italie communale (Toscane, Marche d’Ancône) à la fois dans de grands organismes urbains (Sienne, Marseille, Toulouse, Montpellier) dans de plus modestes (Macerata, Cingoli) et dans de minuscules communautés rurales (Bédoin, Fiastra, Sefro) souvent longtemps délaissées par l’historiographique française et italienne.

De nombreux individus ou groupes de personnes interviennent dans le processus d’élaboration des statuts, de celui ou de ceux qui décide(nt) à celui ou ceux qui met(tent) par écrit : statutarii, juris periti, doctores legum, notaires, notables de la communauté, etc. On cherche ici mieux connaître leur formation, leur origine géographique, leur degré de participation à l’élaboration des corpus statutaires, leur rôle dans la validation, l’authentification, la conservation et la diffusion des statuts.

Ces acteurs se différencient assez peu sur un plan sociologique car la très grande majorité d’entre eux appartient à la frange privilégiée de la population urbaine. En revanche, ils se distinguent par la place qu’ils occupent dans la chaîne de production du statut et leurs compétences. Cet ouvrage jette donc les bases pour élaborer une typologie et une sociologie des acteurs au sein du processus d’écriture des corpus statutaires.

28405100618210L

Table des matières :

Didier Lett – Avant-propos

Pierre Chastang et François Otchakovsky-Laurens – Les statuts urbains de Marseille Acteurs, rhétorique et mise par écrit de la norme
Francesca BartolacciUt in summa quiete persistant. Redazioni statutarie e produzione normativa a Cingoli tra XIV e XV secolo
Laure Verdon – De la charte aux statuts. L’exemple de la communauté de Bédoin (diocèse de Carpentras), 1264-1340
Gabriel Poisson – Le comte, le consul et les notaires L’écriture statutaire à Toulouse au XIIIe siècle
Alessandro Dani – Struttura e caratteri generali degli statuti medievali dei Comuni della Repubblica di Siena
Florent Garnier – Statuere et in melius reformare. Écrire la norme pour les métiers à Toulouse (milieu XIIIe siècle-milieu XIVe siècle)
Maïté Lesné-Ferret – L’écriture de statuts languedociens au XIIIe siècle Le modèle des coutumes de Montpellier
Valeria Capelli e Andrea Giorgi – Dulce compendium claro et brevi volumine compilatum Elementi di autorialità e tecniche di rielaborazione normativa nello « Statuto del Buongoverno » del Comune di Siena (1324-1344)
Didier Lett – Des compilateurs au travail Groupe et identité des statutari dans les Marches centro-méridionales du XVe siècle

Index des lieux
Les auteurs

Informations pratiques :
Didier Lett (éd.), La confection des statuts dans les sociétés méditerranéennes de l’Occident (XIIe-XVe siècle), Paris, Publications de la Sorbonne, 2017 (Histoire ancienne et médiévale). 234 pages, 16 x 24 x 1,3 cm. ISBN : 978-2-85944-996-4. Prix : 20 euros.

Source : Publications de la Sorbonne

Publié dans Publications

Conférence – François Amy de La Bretèque, Moyen Âge au cinéma : la portée historique des films «moyenâgeux»

Par François Amy de La Bretèque, professeur d’études cinématographiques à l’Université Paul Valéry (Montpellier).Conférence suivie d’une projection d’un film sur le thème du Moyen Âge au cinéma Le Dietrich à 21h (tarif cinéma).

v32501_w-480_conference_Moyen_age_23_mai

Informations pratiques :
Médiathèque François Mitterrand
4, rue de l’Université
86000 POITIERS
http://www.bm-poitiers.fr

Le 23 Mai 2017, 18h30
Entrée libre.

Publié dans Conférences

Publication – « Consensus et représentation », édité par Jean-Philippe Genet, Dominique Le Page, Olivier Mattéoni

Consensus et représentation en Europe occidentale propose d’aborder le problème bien connu des institutions représentatives dans l’Europe médiévale et moderne, mais dans une perspective nouvelle, celle du projet Signs and States qui vise à explorer à partir de leurs traces dans le système de communication les éléments du dialogue entre les instances du pouvoir et les membres de la société politique. Dans la mesure où ce qui singularise l’État moderne est qu’il puise sa légitimation dans le consentement de la société politique a ses actions, et notamment à la levée de l’impôt, l’une des caractéristiques de ce type d’État a précisément été le développement d’institutions d’un genre nouveau, « états » et parlements qui s’affirment selon des rythmes et des modalités à partir du XIIIe siècle dans différentes régions. Mais le consentement ritualisé qui s’affiche à travers la représentation institutionnelle des groupes sociaux n’est pas un véritable consensus, engageant en profondeur les diverses composantes de la société politique, qui ont d’ailleurs un accès très variable à ces institutions, de larges pans de la société politique n’étant pas représentés bien que soumis à l’impôt. Derrière le consensus affiché, se profile un vaste espace de négociations et d’ajustement, tandis que le dissensus se manifeste souvent violemment par la révolte : l’âge du développement des institutions représentatives est aussi, dans un paradoxe qui n’est qu’apparent, celui pendant lequel la révolte devient un élément quasi permanent et structurel du « dialogue » politique. Après une présentation générale, l’ouvrage comporte des études de cas concernant des pays et des régions divers (France, Angleterre, péninsule ibérique, Italie, Empire, Pays-Bas, Scandinavie, Pologne, Russie) et s’échelonnant du haut Moyen Âge russe au XVIIIe siècle anglais.

28405100206840L

Informations pratiques :

Jean-Philippe Genet, Dominique Le Page, Olivier Mattéoni (éd.), Consensus et représentation, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017 (Histoire ancienne et médiévale). 570 pages, 16 x 24 cm. ISBN : 979-10-351-0016-2. Prix : 28 euros.

Source : Publications de la Sorbonne

Publié dans Publications