Publication – Jonathan Phillips, « The Life and Legend of the Sultan Saladin »

When Saladin recaptured Jerusalem from the Crusaders in 1187, returning the Holy City to Islamic rule, he sent shockwaves throughout Christian Europe and the Muslim Near East that reverberate today.

image

It was the culmination of a supremely exciting life. Born into a significant Kurdish family in northern Iraq, this warrior and diplomat fought under the banner of jihad, but at the same time worked tirelessly to build an empire that stretched from North Africa to Western Iraq. Gathering together a turbulent coalition, he was able to capture Jerusalem, only to trigger the Third Crusade and face his greatest adversary, King Richard the Lionheart.

Drawing on a rich blend of Arabic and European sources, this is a comprehensive account of both the man and the legend to which he gave birth, describing vividly the relentless action of his life and tracing its aftermath through culture and politics all the way to the present day.

WINNER OF THE SLIGHTLY FOXED BEST FIRST BIOGRAPHY PRIZE

Informations pratiques :

Jonathan Phillips, The Life and Legend of the Sultan Saladin, Londres, Penguin Books, 2019 (2020, paperback). 512 pages. ISBN: 9780099572749. Prix : £25.00 (Hardback) ; 10.99 (Paperback).

Source : Penguin Books

Publié dans Publications

Publication – Eusèbe de Césarée, « Chronique. Tome I », dir. Aude Cohen-Skalli

Aux premiers siècles du christianisme, les païens restaient aux yeux des chrétiens les maîtres des formes traditionnelles de l’historiographie. Ainsi, il n’y eut aucune tentative sérieuse de christianiser Thucydide ou Tacite, qu’on étudiait pourtant encore avec soin. Il fallait donc soit inventer de nouvelles formes, comme l’histoire de l’Église, soit se cantonner à des genres déjà connus, comme la chronographie, en y ajoutant toutefois un message : c’est ce dernier chemin qu’emprunta Eusèbe de Césarée (env. 260-339/340) dans sa Chronique. Dans cette œuvre en deux livres, la chronologie devient philosophie de l’histoire.

159807.1583809211

Tout antiquisant a un jour ou l’autre affaire à cette œuvre labyrinthique, qui va d’Abraham jusqu’à l’époque romaine et couvre tous les peuples connus, des Chaldéens aux Assyriens, Mèdes, Lydiens, Perses, Hébreux, Égyptiens, Grecs et Romains. Ainsi, la Chronique est une référence indispensable pour le spécialiste d’histoire du christianisme, pour le chercheur en historiographie (Eusèbe étant une mine de fragments d’historiens perdus), mais aussi pour l’assyriologue, l’helléniste, le romaniste ou tout spécialiste d’autres secteurs, cherchant à dater tel ou tel épisode. L’original grec est perdu, mais on en conserve une version arménienne, qui remonte au Ve ou au VIe siècle. Le présent volume fournit la première traduction française de la première partie de la Chronique.

Table des matières :

LA CHRONIQUE

Préface

La chronographie des Chaldéens ‒ La première royauté des Chaldéens d’après Alexandre Polyhistor
L’incroyable histoire des Chaldéens d’après Alexandre Polyhistor
Le déluge d’après Alexandre Polyhistor
La construction de la tour de Babel d’après Alexandre Polyhistor
Sennachérib et Nabuchodonosor d’après Alexandre Polyhistor
La première royauté des Chaldéens d’après Abydénos
Le déluge d’après Abydénos
La construction de la tour de Babel d’après Abydénos
Sennachérib d’après Abydénos
Nabuchodonosor d’après Abydénos
Nabuchodonosor d’après Flavius Josèphe

Le royaume des Assyriens d’après Abydénos
Le royaume des Assyriens d’après Castor de Rhodes
Le royaume des Assyriens d’après Diodore de Sicile
Le royaume des Assyriens d’après Céphalion

Les rois des Mèdes

Les rois des Lydiens

Les rois des Perses

La chronographie des Hébreux
D’Adam au déluge d’après les Septante
D’Adam au déluge d’après les juifs
D’Adam au déluge d’après les Samaritains
De la deuxième année après le déluge à la première année d’Abraham d’après les Septante
De la deuxième année après le déluge à la première année d’Abraham d’après les juifs
De la deuxième année après le déluge à la première année d’Abraham d’après les Samaritains
De Moïse à Salomon
Le temple de Jérusalem d’après Flavius Josèphe à partir d’écrits phéniciens ‒ La construction de Carthage

La chronographie des Égyptiens
L’histoire des Égyptiens d’après le premier tome de Manéthon
L’histoire des Égyptiens d’après le deuxième tome de Manéthon
L’histoire des Égyptiens d’après le troisième tome de Manéthon
L’histoire des Égyptiens d’après Flavius Josèphe à partir de Manéthon
L’histoire de l’Égypte et d’Alexandrie après Alexandre d’après Porphyre

La chronographie des Grecs
La royauté des Sicyoniens d’après Castor de Rhodes
La royauté des Argiens d’après Castor de Rhodes
La royauté des Athéniens d’après Castor de Rhodes
De la prise de Troie à la première olympiade d’après Porphyre
Les olympiades des Grecs
Les rois des Corinthiens d’après Diodore de Sicile
Les rois des Lacédémoniens d’après Diodore de Sicile
Les thalassocrates d’après Diodore de Sicile
Les rois des Macédoniens
Les rois des Macédoniens d’après Porphyre
Les rois des Thessaliens
Les rois des Asiatiques et des Syriens

La chronographie des Romains
Les origines des Romains d’après Denys d’Halicarnasse
L’arrivée d’Énée en Italie d’après Denys d’Halicarnasse
La fondation de Rome
Les origines des Romains d’après Diodore de Sicile
Les rois des Romains d’après Denys d’Halicarnasse
Les rois des Romains d’après Castor de Rhodes

APPENDICE
LE FLORILEGE MATENADARAN 2679

NOTES
ABRÉVIATIONS ET SIGLES
BIBLIOGRAPHIE
SYSTÈME DE TRANSCRIPTION DE L’ARMÉNIEN
INDEX DES NOMS PROPRES DE LA CHRONIQUE
INDEX DES NOMS PROPRES DE l’INTRODUCTION ET DES NOTES

Informations pratiques :

Eusèbe de Césarée, Chronique. Tome I, dir. Aude Cohen-Skalli, Paris, Les Belles Lettres, 2020 (La roue à livres, 90). 576 p., 4 ill., 13.5 x 20.9 cm. ISBN : 9782251450797. Prix : 25,99 euros.

Source : Les Belles-Lettres

Publié dans Publications

Prix – Prix de thèse « Valois » Jeunes chercheuses et chercheurs

Le prix de thèse « Valois » Jeunes chercheuses et chercheurs, créé en 2017, distingue des thèses de doctorat pour leur qualité, leur originalité et leur apport essentiel aux politiques culturelles du ministère de la Culture.

Il a pour objectif d’encourager les chercheurs dans leurs travaux portant sur tous les champs des politiques culturelles et des institutions qui les mènent. En retour, ces travaux, par leur publication, seront portés à la connaissance de la société et éclaireront les décisions publiques. Quels que soient les disciplines et les champs culturels : patrimoines, création, médias et industries culturelles, ou encore langues de France, les recherches porteront plus largement sur tous les aspects de ces politiques publiques : institutions, professions, socio-économie de la culture, etc.

Les recherches éclaireront les politiques ministérielles sur le temps long. Elles aborderont les questions d’accès à la culture, de transmission des savoirs et de cohésion sociale et situeront les politiques culturelles dans l’ensemble des politiques publiques en faveur du développement des territoires, y compris avec une dimension comparatiste.

Ce prix, placé sous l’égide du Comité d’histoire du ministère de la Culture, récompensera trois thèses portant sur les politiques culturelles ainsi définies. Le jury, nommé par la présidente du Comité d’histoire, est constitué de sept membres.

Le prix de thèse « Valois » est une aide à la publication de la thèse de doctorat. Le montant qui sera attribué à chaque thèse primée s’élève à 8 000 euros.

Les thèses doivent être rédigées en français. Elles doivent avoir été soutenues entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020 .

Date limite de dépôt des candidatures : lundi 4 mai 2020.

Les prix seront remis aux lauréats en novembre 2020

Informations pratiques : Ministère de la Culture

Publié dans Prix

Publication – Jérôme Cardan, « Le Livre de ma vie / De Vita propria », éd. et trad. Jean-Yves Boriaud

Quelques mois avant sa mort en 1576, Gerolamo Cardano (notre « Cardan », né en 1501 à Pavie) se lance dans la rédaction de ce Livre de ma vie, en cinquante-quatre chapitres, dont il n’aura pas le temps de donner une version définitive, pour autant que l’expression ait un sens chez cet éternel insatisfait, toujours prêt à amender, voire à détruire celles de ses œuvres qu’il juge inabouties.

En dépit de cela, le De vita propria, ouvrage apologétique où Cardan entend démontrer à l’Inquisition la pureté d’une âme hors d’atteinte des tentations hérétiques, constitue, en Europe, la première véritable autobiographie : l’auteur, à l’origine d’une longue tradition qui culminera peut-être avec Rousseau, y fait profession de sincérité absolue, dans un dévoilement exhaustif de sa personnalité tourmentée. Défile donc ici l’exposé sans complaisance de ses faiblesses et succès, avec, sotto voce, la confidence de ses ambitions et déboires de médecin, de savant et de philosophe, dans une atmosphère étrange marquée de l’irruption récurrente du surnaturel : Cardan vit en effet dans un monde peuplé des « signes » multiples que lui adresse, sous forme cryptée, une généreuse Providence, et dont il se reproche de n’avoir pas saisi le sens au moment de son drame essentiel, celui de l’exécution de son fils accusé de l’assassinat de son épouse. Cette édition, appuyée pour la première fois sur les quatre manuscrits du livre connus à ce jour, se propose de rendre compte du texte tel que Cardan l’a laissé, et que les éditeurs ont par la suite « corrigé » et « clarifié » à leur guise. Elle s’accompagne d’une traduction aussi fidèle que possible à un texte riche mais rugueux, ainsi que d’une présentation et d’une annotation destinées à réintroduire l’œuvre dans l’univers fragile et instable où baigne son singulier auteur.

159427.1581735606

Table des matières :

L’« homme des inventions »
Note sur le texte
Conspectus siglorum

LE LIVRE DE MA VIE – LIVRE UNIQUE

Table du Livre de ma vie par chapitres

Prologue
I. Ma patrie et mes ancêtres
II. Ma naissance
III. Quelques traits communs à mes parents
IV. Brève narration de ma vie, jusqu’aujourd’hui (fin octobre, année 1575)
V. Stature et aspect physique
VI. Ma santé
VII. L’exercice
VIII. Mode de vie
IX. Réflexions sur la manière de perpétuer son nom
X. Genre de vie
XI. Sagesse
XII. Goût pour la discussion et l’enseignement
XIII. Caractère, défauts intellectuels et erreurs
XIV. Vertus et constance
XV. Amis et protecteurs
XVI. Ennemis et rivaux
XVII. Calomnies, diffamation, pièges tendus par des accusateurs
XVIII. Mes plaisirs
XIX. Le jeu et les dés
XX. Le vêtement
XXI. Démarche et réflexion
XXII. Religion et piété
XXIII. Mes principales règles de vie
XXIV. Mes demeures
XXV. Pauvreté et pertes dans mon patrimoine
XXVI. Mon mariage et mes enfants
XXVII. Destin malheureux de mes enfants
XXVIII. Procès sans fin
XXIX. Mes voyages
XXX. Dangers, accidents, pièges tellement nombreux, divers et continuels
XXXI. Bonheur
XXXII. Honneurs conférés
XXXIII. Sujets de honte. Quelle place pour les songes. L’hirondelle dans mes armes
XXXIV. Mes maîtres
XXXV. Élèves et disciples
XXXVI. Les testaments
XXXVII. Quelques privilèges naturels merveilleux, parmi lesquels les songes
XXXVIII. Cinq privilèges qui m’ont rendu service
XXXIX. Mon érudition ou mon intuition
XL. Réussite dans les traitements
XLI. Prodiges, rares mais d’apparence naturelle, touchant ma vie et la vengeance de mon fils
XLII. Aptitude à prédire, dans mon art et dans les autres
XLIII. Événements réellement surnaturels
XLIV. Importantes découvertes peresonnelles dans diverses disciplines
XLV. Les livres que j’ai écrits. Quand, pourquoi, dans quelles circonstances
XLVI. Moi-même
XLVII. Mon génie
XLVIII. Témoignages à mon sujet d’hommes illustres
XLIX. Mon opinion sur les choses de ce monde
L. Bons mots ordinaires, qui sont des considérations valables pour l’avenir. Pour réfuter une opinion fausse. Chant de deuil
LI. Mes insuffisances avérées
LII. Changements liés à l’âge
LIII. Qualité de mes rapports avec les autres
LIV. Épilogue

Notes de la traduction
Vie de Cardan : repères chronologiques
Éléments de bibliographie

Informations pratiques :

Jérôme Cardan, Le Livre de ma vie, éd. et trad. Jean-Yves Boriaud, Paris, Les Belles Lettres, 2020 (Classiques de l’humanisme, 54). XXVIII + 408 pages, 14 x 22.5 cm. ISBN : 9782251450254. Prix : 55 euros.

Source : Les Belles Lettres

Publié dans Publications

Web – L’Index of Medieval Art librement accessible jusqu’au 1er juin 2020

Accès : ici

Unknown-artist-eadwine-the-scribe-at-work-eadwine-psalter-christ-church-canterbury-england-uk-circa-1160-70

In recognition of the challenges faced by students, faculty, and researchers now working on line in response to the COVID-19 pandemic, the Index of Medieval Art at Princeton University has made its online database open-access until June 1, 2020. As always, the database can be accessed at https://theindex.princeton.edu/. Index staff will continue to respond to research inquiries sent via our home page at https://ima.princeton.edu/research-inquiries/.  We hope that this modest change will support researchers both old and new as they navigate teaching, learning, and scholarship during this trying time.

Source : Index of Medieval Art

Publié dans Web

Webinaire – H37. Histoire et cultures graphiques

Webinaire organisé sous la direction de Paul Bertrand
Pour participer via Zoom : https://zoom.us/j/5994239729

Webinaire H37

Programme :

Mercredi 8 avril, 14h
Nicolas Michel (FNRS et Université de Namur)
Cassiodore à l’Université de Cracovie (1430-1470) : autour de Jean de Dabrowka et de ses étudiants

Jeudi 16 avril, 14h
Estelle Ingrand-Varenne (CNRS et CESCM, Poitiers)
Écrire dans les lieux saints du Royaume latin de Jérusalem : transmission et enjeux de la pratique épigraphique du Moyen Âge à aujourd’hui

Jeudi 23 avril, 14h
Didier Panfili (LaMOP – Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Cachez ces (400) chirographes que je ne saurais voir. La pratique chirographaire et ses usages en Bas-Languedoc (1060-1220)

Jeudi 7 mai, 14h
Nicolas Schroeder (Université libre de Bruxelles)
Interpolation ou spécificités de gestion ? Les descriptions “carolingiennes” des domaines de Wissembourg et Altenstadt dans le Liber Edilini

Jeudi 14 mai, 10h
Sergi Sancho Fibla (École des hautes études en sciences sociales)
Écrire la paraliturgie: Le Libro de devociones y oficios de Santo Domingo el Real (Madrid, XVe siècle)

Mercredi 20 mai, 15h
Ingrid Falque (FNRS et Université catholique de Louvain)
Mystique et image dans la bibliothèque de la chartreuse d’Utrecht à la fin du Moyen Âge

Mardi 26 mai, 14h
Nicolas Perreaux (LaMOP – Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Cartae Europae Medii Aevi. Méthodes, enjeux et possibilités d’un corpus diplomatique européen

Programme au format PDF : Webinaire_H37

Publié dans Conférences, Séminaire, Web

Offre d’emploi – L’“invention” des lettres médiévales à Lyon

L’Université Lumière Lyon 2 et le laboratoire CIHAM recrutent un.e chercheur/euse post-doctoral.e à partir du 1er septembre 2020 pour une durée de douze mois. Le/la post-doc sera amené.e à étudier la transmission des lettres médiévales dans les imprimées des XVe et XVIe siècles. Le rôle de Lyon, chef-lieu de l’imprimerie renaissante, constitue le point de vue privilégié de l’enquête.

Capture d’écran 2020-03-31 à 08.38.12

Le projet aboutira à des publications scientifiques et pourra donner lieu à une conférence.

La personne recrutée doit être titulaire d’un doctorat à la date de juin 2020. Il/elle maîtrise l’histoire du livre et les méthodes de la bibliographie matérielle. Il/elle a des compétences en littérature du Moyen Âge et, possiblement, de la Renaissance.

Les candidats enverront leur CV, une lettre de motivation et une publication scientifique pertinente (un article ou un chapitre de la thèse) au responsable du projet.

Durée du projet : 12 mois

Salaire : 1800/1900 euros net environ

Lieu de travail : Lyon (F), laboratoire CIHAM

Responsable du projet : francesco.montorsi@univ-lyon2.fr

Date limite de candidature : 10 mai 2020

Les interviews auront lieu dans le courant de mai/juin 2020.

Publié dans Offre d'emploi