Conférence — Mike Kestemont, « Medieval Deep Fakes. Some case studies in computational authenticity criticism »

Lundi 3 mai 2021 (12h-14h) — Webinaire (Plateforme Lifesize)

Mike Kestemont, Medieval Deep Fakes. Some case studies in computational authenticity criticism

Inscription obligatoire auprès des organisatrices Francesca Cresci (fcresci@uliege.be) et Charlotte Tassin (charlotte.tassin@uliege.be).

Publié dans Conférences | Laisser un commentaire

Publication – « Pierres de construction », dir. François Blary et Jean-Pierre Gély

La pierre de construction est dotée d’une riche histoire. Utilisé depuis l’Antiquité, ce matériau noble et solide a connu un renouveau ces trente dernières années grâce aux nouvelles techniques d’extraction et de taille. Son usage s’est ainsi étendu à des édifices plus variés malgré la concurrence croissante du béton et du verre.


Indispensable à la restauration des monuments historiques, la pierre naturelle doit apporter la preuve de ses qualités écologiques et de sa rentabilité pour garantir son avenir dans une démarche de développement durable.

Cet ouvrage illustré recense les nombreuses ressources lithiques du sous-sol français et retrace l’évolution de leur circuit jusqu’à l’exploitation de plus en plus réglementée dans les carrières et chantiers. En croisant les approches complémentaires des géologues, archéologues et historiens, il permet d’accéder à une compréhension globale de l’économie et de l’aventure du bâti en France et en Europe.

Informations pratiques :

Pierres de construction, dir. François Blary et Jean-Pierre Gély, Paris, CTHS Éditions, 2020 (Orientations et méthodes, 34). 288 p. | 17 × 22 cm | 200 ill. | br. ISBN 978-2-7355-0917-1. Prix : 28 euros.

Source : CTHS

Publié dans Le réseau | Laisser un commentaire

Publication – Kathleen Walker-Meikle, « Medieval Pets »

Animals in the Middle Ages have often been discussed – but usually only as a source of food, as beasts of burden, or as aids for hunters. This book takes a completely different angle, showing that they were also beloved domestic companions to their human owners, whether they were dogs, cats, monkeys, squirrels, and parrots. It offers a full survey of pets and pet-keeping: from how they were acquired, kept, fed, exercised, and displayed, to the problems they could cause. It also examines the representation of pets and their owners in art and literature; the many charming illustrations offer further evidence for the bonds between humans and their pets, then as now. A wide range of sources, including chronicles, letters, sermons and poems, are used in what is both an authoritative and entertaining account.

Dr KATHLEEN WALKER-MEIKLE gained her PhD at University College London.

Table des matières :

The Medieval Pet
Getting a pet
Pet welfare
Living with pets
Pets in iconography
Pets in literature

Informations pratiques :

Kathleen Walker-Meikle, Medieval Pets, Boydell & Brewer, 2021. 200 Pages, 23.4 x 15.6 cm, 8 colour. 20 b/w. Illustrations. ISBN : 9781843837589. Prix : GBP 25,00.

Sourcce : Boydell & Brewer

Publié dans Publications | Laisser un commentaire

Publication — Haude Morvan, « Sous les pas des frères ». Les sépultures de papes et de cardinaux chez les Mendiants au XIIIe siècle

Ce livre aborde l’art funéraire du XIIIe siècle par un biais original. Il s’intéresse à la manière dont les Frères Prêcheurs et Mineurs ont traité les sépultures de papes et de cardinaux dans leur discours, à la fois littéraire et monumental, entre 1250 et 1304. L’analyse des tombes de prélats situées dans des églises mendiantes, réparties entre l’Italie et la France, révèle une intervention des frères dans les choix d’emplacement, de forme et d’iconographie. Il ressort ainsi de l’enquête que les Frères Prêcheurs ont eu une politique de leur espace davantage planifiée que les Frères Mineurs, puisqu’ils n’acceptèrent dans le chœur de leurs églises que les sépultures de prélats appartenant à l’ordre, surmontées d’une plate-tombe. De leur côté, les Frères Mineurs ont construit un discours original sur leur rôle dans l’accompagnement des mourants, à la fois dans l’iconographie et dans la littérature homilétique. Enfin, ce livre accorde une place importante aux procédés mis en œuvre par les mendiants pour « créer » des saints parmi les prélats qui étaient issus de l’ordre ou qui en étaient des bienfaiteurs.


Haude Morvan est une ancienne membre de l’École française de Rome. Depuis 2016, elle occupe les fonctions de maître de conférences en histoire de l’art médiéval à l’université Bordeaux Montaigne, et est rattachée à l’Institut Ausonius. Ses travaux portent notamment sur l’art funéraire de la fin du Moyen Âge et sur les ordres mendiants.

Table des matières : ici

Informations pratiques :

Haude Morvan, « Sous les pas des frères ». Les sépultures de papes et de cardinaux chez les Mendiants au XIIIe siècle, Rome, École française de Rome, 2021 (Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome, 389). 300 p. ill. n/b et pl. coul. ISBN: 978-2-7283-1447-8. Prix : 40 euros.

Source : École française de Rome

Publié dans Publications | Laisser un commentaire

Publication – W. Mark Ormrod, « Winner and Waster and its Contexts. Chivalry, Law and Economics in Fourteenth-Century England »

The late fourteenth-century English poem Winner and Waster narrates a debate between the forces of avarice (Winner) and generosity (Waster); it ranges widely over a number of major issues in the political life of England during Edward III’s reign.

This book sets out to re-date the poem from the 1350s to the 1360s, and in so doing to question whether its principal message really revolves (as so much earlier scholarship has insisted) around the state of public order and the costs of warfare in the 1350s. Instead, it proposes that the poem echoes debates about Edward III’s ability to maintain concord between the members of his household, to manage the extravagance in clothing that prompted the sumptuary laws of 1363, and to run his peace-time finances of the 1360s in such a way as to guarantee the solvency of the crown. Drawing extensively on the records of parliament and on contemporary chronicles, this volume sets Winner and Waster within the wider context of other complaint literature of the fourteenth century, and characterizes it as one of the most politically – and socially – engaged works of the period.

The late W. MARK ORMROD was Professor Emeritus of History at the University of York; he published extensively on later medieval history.

Table des matières :

Acknowledgements
Note on Editions
List of Abbreviations

Introduction Winner and Waster: A Poem on the Times
Chivalry and Internationalism: The Garter Feast of 1358 and English Diplomacy during the 1350s and 1360s
Treason, Public Order and Dispute Settlement: the Statute of Treasons of 1352 and Royal Arbitration
Landed Society, Conspicuous Consumption and the Political Economy: The Sumptuary Laws of 1363
The Private and the Public Spheres: The Royal Household and State Finance under Edward III
Satire, Complaint and Authorship: Winner and Waster and the Alliterative Revival of the Fourteenth Century
Winner and Waster: Timeliness and Timelessness

Appendix 1: Timeline, 1337-1370
Appendix 2: A Modern English Version of Winner and Waster
Bibliography
Index

Informations pratiques :

W. Mark Ormrod, Winner and Waster and its Contexts. Chivalry, Law and Economics in Fourteenth-Century England, Boydell & Brewer, 2021. 208 Pages, 21.6 x 13.8 cm. ISBN : 9781843845812. Prix : GBP 60, USD 90.

Source : Boydell & Brewer

Publié dans Le réseau | Laisser un commentaire

Séminaire – Construire l’histoire du handicap et de la surdité au travers des siècles. Séminaire mensuel d’étude francophone 2021-2022

Langues du séminaire: français oral et LSF

Pour toute demande de renseignement, s’adresser à Ninon Dubourg: ninon.dubourg@gmail.com ou gildas Brégain gildas.bregain@ehesp.fr

Les inscriptions à ce nouveau séminaire sont libres et gratuites, mais obligatoires sur ce site pour recevoir le lien pour la visioconférence : https://www.weezevent.com/construire-l-histoire-du-handicap-et-de-la-surdite-au-travers-des-siecles

Alors que les synthèses sur l’histoire du handicap et de la surdité à toutes les époques historiques se multiplient actuellement dans la littérature anglo-saxonne, aucun ouvrage collectif n’a été publié dans la sphère francophone depuis le début des années 2000. Les chercheurs qui s’intéressent à l’histoire du handicap et de la surdité de l’espace francophone sont aujourd’hui assez isolé-e-s, les réseaux étant constitués uniquement autour de thématiques particulières (cécité, surdité) ou de période historique (comme le XXe siècle).

L’histoire du handicap et celle de la surdité à l’époque contemporaine ont pris des chemins divergents. Les chercheurs sur l’histoire de la surdité ont fondé leurs approches sur une conception culturelle de la surdité, conformément aux revendications portées par les mouvements associatifs sourds. Ne se reconnaissant pas dans la disability history, ils ont construit leurs propres réseaux scientifiques internationaux et ont construit une histoire de la surdité distante – parfois même hermétique – de celle du handicap. Les histoires du handicap et de la surdité ne se croisent donc que rarement.

Ce séminaire mensuel a pour objectif de remédier à cette situation, en structurant un réseau francophone de recherche sur l’histoire du handicap et de la surdité toutes périodes historiques confondues.

Composition du comité scientifique :

  • ➢  Yann Cantin (Maître de conférence sur l’histoire des sourds, Université Paris 8).
  • ➢  Valérie Delattre (archéo-anthropologue à l’INRAP).
  • ➢  Caroline Husquin (Maîtresse de conférence en histoire antique, Université de Lille).
  • ➢  Olivier Richard (Professeur d’histoire médiévale, Université de Strasbourg).
  • ➢  Pieter Verstraete (Professeur associé en études du handicap, KU Leuven)

Programme :

7 avril 2021 – 14h/17h (en ligne)  
Ninon Dubourg (U. de Paris-ICT), Gildas Brégain (CNRS-Arènes) – Introduction.
Andrea Benvenuto, Fabrice Bertin, Pierre Schmitt & Soline Vennetier (EHESS) – Des dits et écrits sur l’histoire des sourds et du handicap.
Lucie Laumonier (Concordia U.) – Faire l’histoire du handicap au Moyen Âge avec des sources de la pratique.

11 mai 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Pauline Hervois (U. de Lorraine-CREM) – Compter les infirmes en France au 19e siècle : Contributions des statistiques à l’histoire du handicap.
Isabelle Dagneaux (UCLouvain) – L’otologie naissante au 19e siècle : entre médecine et pédagogie.

1 juin 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Anne Roekens (UNamur) – D’un institut à l’autre. Logiques de relégation de filles “anormales” de l’institut de Bouge vers le Beau-Vallon (Namur, Belgique, 1922-1947).
Pierre Cofy (U. Panthéon-HICSA) – L’Istituto per sordomuti di Milano dans la première moitié du 19e siècle. Réflexion autour du développement d’une nouvelle typologie architecturale.

6 juillet 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Ghislain Arnold Ayissi (U. de Ngaoundéré) – Le handicap au Nord-Cameroun : essai d’histoire d’un traitement en institutions privées (1947-2017).
Bastien David (Unige-FTI) & Charles Gaucher (U. de Moncton) – Histoire de l’éducation des sourds dans la province du Nouveau-Brunswick du 19e à la fin du 20e siècle : sources et documentations.

5 octobre 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Susanne Commend (U. d’Ottawa) – Quel rôle et quel engagement pour l’historienne du handicap au Québec ? Autour du militantisme, du “capacitisme” et des outils du chercheur.
Mariama Kaba (HFH Zurich) – Expériences vécues de personnes ayant un handicap physique ou un polyhandicap dans des institutions suisses entre 1950 et 2010 : étude comparative et participative.

2 novembre 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Jeremy Chabrol (U. de Paris 1-ANHIMA) – Le corps infirme en Grèce ancienne, aux époques archaïque et classique : entre rejet et acceptation.
Jérôme Bas (U. de Paris 8) – Porte-parolat et processus historique d’unification de la catégorie de handicap.

7 décembre 2021 – 16h30/18h45 (en ligne)
Maryam Koushyar (U. d’Evry) – Aux prémices de la loi du 23 novembre 1957, la Commission Interministérielle pour la Réadaptation Professionnelle des Mutilés, Invalides et Diminués physiques.
Christophe Capuano (U. Lyon II) – La prise en charge des personnes infirmes et âgées dépendantes à domicile au 20e siècle.

4 janvier 2022 – 16h30/18h45 (en ligne)
Ghislain Baury (Le Mans U.-TEMOS) – Une devenue sourde dans la Castille du XVe siècle : Thérèse de Carthagène et ses écrits.
Peter Vestraete (UCLouvain) – Timidité et handicap: vers une histoire d’entraves (impediments) au 20e siècle.

1 février 2022 – 16h30/18h45 (en ligne)
Olivier Schetrit (CNRS-CEMS) – Pour une histoire de l’art Sourd (titre provisoire). Louis Daubresse (U. de Lorraine) – Perception(s) de la surdité au cinéma

Publié dans Le réseau | Laisser un commentaire

Appel à contribution – Beyond Royal and Seignorial authorities: Special Courts in Premodern Western Mediterranean

Barcelona
13 and 14 of December 2021

Within the jurisdictional context of the Ancien Régime, monarchs, lords, and the church were not the only ones to exert power and enforce legal claims. Many other institutions and communities also received and claimed significant power portions within a specific territory or over both collectivities and activities. Depending on the strength and continuity of the mechanisms at their scope, these institutions and communities could consolidate ad hoc courts that took advantage of legal professionals and experts in a particular field of knowledge to manage the procedures that affected the people under such authorities. Since most of these institutions did not have continuity until odern times –or at least a direct link with actual organisations–, historians have been majorly reluctant to investigate them.

The shape of these institutions may vary between territories and political realities, and thus establishing general models can be extremely difficult. Even though in some cases there is abundant documentation, the fact that only a minority of these organisations enjoyed genuine autonomy from other jurisdictional powers during extended periods ultimately held back the articulation of real institutional archives. Consequently, on many occasions, the existence and the mechanics of such institutions can only be tracked from documentation arising from other entities or the private notaries who worked for them as clerks. May as it be, there are plenty of examples about the development of a significant plurality of instances for the exercise of power and justice asides royal, seignorial and ecclesiastical courts.

This seminar aims to contribute to the exploration of these particular jurisdictions, arising questions such as which institutional landscape embraced them, how they assumed their legal attributions, which were the scopes of their jurisdiction (civil, penal, or administrative), how were their competences managed, and, finally, to what extent there was any collaboration between those different jurisdictions. This seminar will focus, thus, on those especial jurisdictions that can be traced within the territories of the Western Mediterranean at large (from the Atlantic to the Adriatic) in pre-modern times, that is to say, from the 13th to the 18th Centuries. The kind of jurisdictions we pursue to analyze are:

  • Those related to livestock activities such as fishing, cattle raising; or irrigators. Keywords: Ordinances, Mesta(s), Lligalos-ligallos, Apiculture, «Water Administration Court(s)».
  • Trading: trade consulates. Keywords: Merchants, Naval Warfare, Piracy, «Sea Consulates».
  • Professional: professional brotherhoods, in many cases controlled by local governments. Keywords: Guilds, Confraternities, Ordinances, Apprenticeship.
  • Local government entities. Keywords: Ordinances, Bylaws, Markets, Local Councils, «Coltellades» Court, «Juhí de Prohoms».
  • Universities. Keywords: Deans, Presidents, Guilds, Studii, Collegia.
  • Hospitals and assistance institutions. Keywords: Ordinances, Quarrels, Administrators.

The jurisdictions and institutional spaces outlined above do not pretend to be exhaustive. We would be pleased to receive any proposals concerning any other jurisdictional instances tied with the ones cited above.

Therefore, we invite all those researchers interested in participating in this seminar to send an abstract of their proposal (c. 250 words) and a brief CV (no more than one page) before the 15th of May 2021, to the following address: specialcourts2021@gmail.com. The contributions will have a duration of no more than 25 minutes and can be delivered in Catalan, Spanish, English, French, Italian and Portuguese. The acceptance of the proposals will be made on the 15th of June 2021.

The seminar will take place on-line between the 13h and the 14th of December 2021 via an institutional virtual platform. Should the COVID-19 situation improve by then, the seminar would be held at the Law Faculty of the Universitat Pompeu Fabra (Barcelona).

After the seminar, the texts of the participants will be collected for the publication of a Special Issue of a well-indexed Journal.

Organising Committee:

Laura Miquel Milian (UB)
Albert Reixach Sala (UdG)
Lluís Sales Favà (KCL)
Ricard Torra Prat (AvH Stiftung Fellow – LMU München)

Scientific Committe:
Josep Capdeferro Pla (UPF)
Oscar Jané Checa (UAB)
Pere Orti Gost (UdG)
Pere Verdés Pijuan (IMF-CSIC)

Publié dans Appel à contributions | Laisser un commentaire

Publication – Dorett Elodie Werhahn-Piorkowski, « Die Regule Cancellarie Innozenz’ VIII. und Alexanders VI. Überlieferungsgeschichte, Inkunabelkatalog und Edition der päpstlichen Kanzleiregeln im frühen Buchdruck »

Die päpstliche Kanzlei erfuhr im Spätmittelalter, nicht zuletzt durch die stetige Ausdifferenzierung des kirchlichen Benefizialwesens, einen gewaltigen Zuwachs ihrer Amtsgeschäfte. Einen wesentlichen Beitrag zur Bewältigung dieser enormen bürokratischen Herausforderung leisteten die Regule Cancellarie apostolice, die päpstlichen Kanzleiregeln. Sie halfen nicht nur, interne Abläufe zu organisieren, regelten so etwa Fragen zum Geschäftsgang und zum Stilus Curie, sondern stellten darüber hinaus eine Informationsgrundlage für all jene dar, die sich um kirchliche Pfründen bemühten. Als relevante Teilkodifikation des spätmittelalterlichen Kirchenrechts erfuhren die päpstlichen Kanzleiregeln sowohl handschriftlich als auch durch den frühen Buchdruck starke Verbreitung. Erstmals liegt nun eine Edition der Regule Cancellarie der Päpste Innozenz VIII. (1484–1492) und Alexander VI. (1492–1503) vor. Beigefügte Druckkataloge liefern ausführliche Beschreibungen aller bislang bekannten Kanzleiregel-Inkunabeln und ordnen die zum Teil unübersichtliche Überlieferung, die im Inkunabeldruck über vier Pontifikate hinweg nachgezeichnet wird. Erste Zensur- und Regulierungsmaßnahmen gegen die Verbreitung ungeprüfter Texte werden dabei ebenso in den Blick genommen wie die biographischen Hintergründe der Pioniere der „Schwarzen Kunst“.

Table des matières : ici

Informations pratiques :

Dorett Elodie Werhahn-Piorkowski, Die Regule Cancellarie Innozenz’ VIII. und Alexanders VI. Überlieferungsgeschichte, Inkunabelkatalog und Edition der päpstlichen Kanzleiregeln im frühen Buchdruck, Harrassowitz Verlag, 2021 (Schriften, 76). XLIV und 666 S. 8°. 2021. ISBN 978-3-447-11568-1 Ln. EUR 95, —

Source : Monumenta Germaniae Historica

Publié dans Publications | Laisser un commentaire

Publication – « Labeur, production et économie monastique dans l’Occident médiéval. De la Règle de saint Benoît aux Cisterciens », dir. Michel Lauwers

Tous les groupes humains produisent afin d’assurer leur subsistance, mais il n’y a pas de « travail » ni a fortiori de « travailleurs » dans nombre de sociétés, au sens du moins que ces notions ont pris en Europe à l’époque de l’industrie et de l’économie politique. Reste que beaucoup d’historiens considèrent le monachisme du Moyen Âge comme une sorte de laboratoire des formes du « travail » en Occident, du reste à l’origine du processus de « croissance » qui caractérisa cette partie du monde.

Les quatorze auteurs de ce volume ont entrepris de reprendre sur nouveaux frais la question des représentations et des pratiques du labeur, en examinant tout à la fois les modèles, les règlements et les rapports sociaux à l’œuvre au sein des monastères occidentaux, depuis les premiers écrits latins et les premières traces archéologiques jusqu’au développement des établissements cisterciens aux XIIe-XIIIe siècles. Plusieurs contributions s’efforcent de reconstituer les catégories médiévales de l’activité humaine tout en interrogeant les modalités concrètes d’exploitation des ressources. L’ouvrage accorde une large place aux débats historiographiques en s’attachant notamment à saisir la genèse, entre XIXe et XXe siècle, de la figure du « moine civilisateur » et de l’idéal du « travail monastique », souvent bien éloignés des réalités du Moyen Âge.

Le volume est dirigé par Michel Lauwers, Professeur d’Histoire du Moyen Âge, Université Côte d’Azur, directeur adjoint de l’UMR 7264, CEPAM, CNRS.

Table des matières :

Introduction

Michel Lauwers
, « Travail » , monastères et rapports de production

I. Les mots et le sens des activités humaines

Nicolas Perreaux, Œuvrer, servir, souffrir. Recherches sur la sémantique des activités laborieuses dans l’Europe médiévale.
Isabelle Rosé, Opus, opera, labor. Les mots et le sens des « occupations manuelles » dans la Règle de saint Benoît et dans ses commentaires carolingiens.
Emmanuel Bain, Paul: un modèle pour le travail des moines ? (IVe-IXe siècle)
Ludolf Kuchenbuch, Opus, labor, ars, merces, servitium, ou un quintette sur le banc d’essai. À propos de la sémantique du « travail » dans la Schedula diversarum artium (vers 1122-1123).
Stéphanie Le Briz-Orgeur, Étymologie et les usages de mots désignant le « travail » en langue d’oïl (xie-xvie siècles).

II. Organisation du labeur et exploitation des ressources

Michel Lauwers, Le monachisme comme entreprise agricole ? Subsistance et rapports de production dans les monastères de l’Occident médiéval.
Carlo Citter, Établissements monastiques, environnement et exploitation des ressources dans le haut Moyen Âge : analyses spatiales et postdictives.
Nicolas Schroeder, Servitium et opus. Le « travail » des dépendant.e.s de l’abbaye de Wissembourg (c. 860-870) entre sociologie et anthropologie historiques.
Lorenzo Tabarrini, Monastère, tenanciers et « travail forcé » dans les campagnes de Florence au Moyen Âge central (ca. 1000-1250): le cas de la Badia a Settimo.

III. Une révolution cistercienne ?

Cécile Caby, Les Cisterciens aux champs : une controverse monastique du XIIe siècle.
Didier Panfili, Les convers cisterciens : frères ou serfs ? Du discours à la pratique sociale (vers 1130-vers 1230).
Alessia Trivellone, Le labor manuum dans les miniatures de Cîteaux à l’épreuve de l’exégèse.
Stéphanie Le Briz-Orgeur, Représentations d’activités de production dans l’œuvre vernaculaire de quelques poètes cisterciens des xiie-xive siècles.

Épilogue

Alain Rauwel, Ordonner le monde : le mythe du moine civilisateur entre histoire et apologétique.
Patrick Henriet, Le monachisme n’est pas un humanisme. Un devoir inédit du jeune Adalbert de Vogüé sur le travail des moines (mai 1949).

Informations pratiques :

Labeur, production et économie monastique dans l’Occident médiéval. De la Règle de saint Benoît aux Cisterciens, dir. Michel Lauwers, Turnhout, Brepols, 2021 (Collection d’études médiévales de Nice, 17). 600 p., 8 b/w ill. + 20 colour ill., 44 b/w tables, 170 x 240 mm. Prix : 70 euros.

Source : Brepols

Publié dans Le réseau | Laisser un commentaire

Appel à contribution – Extraction and distribution of forestry resources in pre-modern Europe

18 June 2021, online
Details of meeting to be confirmed
Call for papers closes 16 April

This conference will deal with the extraction and distribution of natural resources widely used for alimentary purposes, construction, clothing and other manufacturing processes. The resources chosen for the sessions were directly obtained from nature. They were thus not harvested, but sometimes extracted from human-controlled environments. The sessions proposed will explore, at the same time, the effect on these ecological contexts.  

During the later Middle Ages both tall forests and the shrubland were intensively exploited. They were managed by increasingly experienced personnel and professionals who collected wood and timber, prepared pastures, managed lime or charcoal kilns, kept beehives or gathered wild fruits and mushrooms for local consumption. Under commercial pressure, woods became an economic resource sought by many actors. Forests were thus rationally controlled and managed and became highly anthropized spaces.  

The intention of the organizers is to share and disseminate ongoing studies about these products. Examples of studies arising from the following sources will be considered: monopolies granted by public authorities, regulation over the extraction, taxes on trade (i.e customs duties and special taxes imposed on commerce), and evidence about production itself (contracts, breach of contract, etc.). The conference will analyse the impact of taxation on production, access and consumption of natural resources, as well as the regulation of conflicts arising from shortages, trespass and burglary. 

Organized by the Bees in the Medieval World project team (Lluís Sales i Favà, Alex Sapoznik and Mark Whelan) and Albert Reixach (University of Girona)

To submit a proposal or attend the conference contact: mt-hist-medieval-bees@kcl.ac.uk, https://beesinthemedieval.wordpress.com or Alexandra.Sapoznik@kcl.ac.uk

Publié dans Appel à contributions | Laisser un commentaire