Formation – L’analyse de réseaux. Objets, méthodes, perspectives

Depuis la fin du XXe siècle, l’analyse de réseaux occupe une place privilégiée dans le champ de la recherche historique comme dans les sciences humaines et sociales en général. Le « concept » de réseau est polysémique : il est utilisé aussi bien en histoire sociale et politique (réseaux de pouvoir ou d’influence, réseaux institutionnels, familiaux, religieux, clientélaires ou de patronage), qu’en histoire économique (réseaux financiers et marchands, légaux ou non, et leurs infrastructures et flux respectifs), ou qu’en histoire culturelle et intellectuelle (réseaux d’information, transferts idéologiques et artistiques, circulations savantes, réseaux académiques).

Les nouvelles technologies mises à disposition de la recherche historique, souvent groupées sous l’étiquette « d’humanités numériques », ont profondément transformé les méthodologies d’analyse de réseaux, déplaçant de fait le regard sur les objets étudiés et la délimitation même de ceux-ci. La transdisciplinarité et l’hybridation méthodologique sont d’ores et déjà des pratiques installées dans la recherche en histoire, qui fait appel à des approches aussi variées que celles de la microhistoire, de la prosopographie, de l’analyse statistique ou de la visualisation graphique des données : autant d’outils qui se construisent en même temps qu’ils s’expérimentent.

Combinant les approches qualitatives et quantitatives, les échelles macro et micro, l’analyse relationnelle enrichie par ces nouveaux dispositifs de modélisation de corpus et de données permet d’appréhender de façon renouvelée les systèmes complexes de fonctionnement des sociétés du passé, leurs institutions et leurs structures de pouvoir, autant que leurs dynamiques culturelles. Dès lors, plusieurs questions s’imposent : comment les nouveaux outils de recherche disponibles renouvellent-ils la désormais classique « analyse de réseaux » ? Comment l’analyse de réseaux est-elle pratiquée aujourd’hui dans les différents domaines de la science historique ?

Ces questions sont au cœur de l’école thématique qu’organisent la Casa de Velázquez, l’Ecole française de Rome, l’UMR FRAMESPA et l’UMR TELEMMe du 29 novembre au 2 décembre 2022 à Madrid (site de la Casa de Velázquez).

Intitulée Histoire et analyse de réseaux. Objets, méthodes et perspectives, elle s’adresse principalement à des doctorant.e.s, post-doctorant.e.s récent.e.s et éventuellement étudiant.e.s en 2ème année de master, dont le projet de recherche est déjà avancé. Les participant.es seront invités à y présenter leurs travaux et à échanger avec des spécialistes de la question dans le cadre de plusieurs ateliers structurés autour des axes suivants :
 

  • 1 – Concevoir les réseaux : objets et concepts
  • 2 – Réseaux, échanges, flux. Nouvelles méthodes d’analyse
  • 3 – Prosopographie et analyse de réseaux
  • 4 – Modéliser des réseaux culturels
  • 5 – Réseaux sociaux, réseaux mémoriels

Déroulement et candidature :

L’École thématique accueillera des doctorant.e.s et post-doctorant.e.s de toute nationalité travaillant sur l’aire espagnole, hispano-américaine ou éventuellement méditerranéenne.

Chaque session combinera conférence plénière et atelier collectif. Lors des ateliers, il sera demandé aux jeunes chercheuses et chercheurs de présenter un aspect de leur recherche en insistant sur les pratiques d’enquête, l’originalité du corpus sélectionné ou encore la méthodologie d’analyse mise en oeuvre.  Les participant.e.s auront ainsi l’opportunité de s’impliquer activement, notamment lors des ateliers, en contribuant à la réflexion collective et en échangeant avec des spécialistes reconnus qui exposeront leur façon d’appréhender le fonctionnement des sociétés à travers l’étude des réseaux.

Afin d’alimenter les débats, un corpus de lectures sera adressé aux participant.e.s : ce corpus devra avoir été lu en amont de l’école thématique, afin de faciliter les échanges et de stimuler la réflexion. Les participants et participantes sont tenu.e.s d’assister à l’ensemble des ateliers et présentations.
 

Le prix de l’inscription est de 50 € (à travers le système de paiement Paypal).


L’école thématique prend en charge :

  • le logement à Madrid (en chambre double partagée ou chambre individuelle en fonction des normes sanitaires Covid en vigueur) pour 5 nuits : entrée le 28/11 et sortie le 03/12 et pour les candidats qui en font la demande et qui ne résident pas à Madrid
  • les déjeuners (4 jours)

Les dîners et les frais de déplacements restent à la charge des participant.es, qui sont invité.e.s à solliciter le soutien de leur(s) institution(s) de rattachement.

Critères de sélection

Les candidates et candidats doivent être inscrit.e.s en doctorat dans une université au moment de l’atelier. Peuvent également postuler les jeunes chercheurs.euses ayant soutenu leur doctorat depuis moins de trois ansainsi que les étudiant.es sur le point de débuter un master 2.

Les langues de l’école thématique sont le français et l’espagnol.

Le dossier de candidature comprendra deux pièces jointes suivantes à attacher directement au formulaire en ligne avant le 6 septembre 2022 (17 heure de Madrid)en format pdf :

  • Champs « Texte de motivation » (un seul pdf)
    • Une lettre de recommandation
    • Une lettre de motivation (max. 600 mots)
  • Champs « CV » (un seul pdf)
    • Un curriculum vitae (maximum 3 pages)
    • Un titre et une présentation du sujet de recherche en liaison avec la thématique de l’atelier (maximum 3000 signes espaces compris) 


Les candidat.e.s seront informé.e.s du résultat de sélection du comité scientifique à partir du 26 septembre.

Informations pratiques :

29 novembre – 2 décembre 2022
Casa de Velázquez

COORD. : Eve FOURMONT GIUSTINIANI (UMR 7303, TELEMMe, CNRS, Aix-Marseille Université), Luis GONZÁLEZ FERNÁNDEZ (EHEHI-Casa de Velázquez, Madrid), Mathieu GRENET (UMR 5136, FRAMESPA, Institut national universitaire Champollion, IUF), Elisabel LARRIBA (UMR 7303, TELEMMe, CNRS, Aix-Marseille Université), Laura PETTINAROLI (Ecole française de Rome), Severiano ROJO HERNÁNDEZ (UMR 7303, TELEMMe, CNRS, Aix-Marseille Université)

ORG. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Ecole française de Rome, UMR 7303 (TELEMMe, CNRS, Aix-Marseille Université), Institut national universitaire Jean-François Champollion, UMR 5136 (FRAMESPA, CNRS, Université Toulouse – Jean Jaurès)

Date limite d’inscription
6 septembre 2022 (17h, heure de Madrid)

Nombre de participants : 16

Inscription à travers le formulaire en ligne

Source : Casa de Velazquez

Publié dans Enseignement | Laisser un commentaire

Conférence – The Etienne Gilson Lecture 2022 : “Avicennan Scholasticism”

Each academic year the Institute has invited a senior medievalist to give the annual Etienne Gilson Lecture, established in honour of the Institute’s founder, and the remarkable range of his activities as historian, philosopher, and critic. Among the distinguished contributors to the series are fellows of the Institute, past and present, as well as scholars from Canada, Europe, and the United States. For the full list of contributors, see below.

The Etienne Gilson Lecture: “Avicennan Scholasticism”

Peter Adamson (Ludwig-Maximilians-Universität München)

Wed 28 Sep 2022; 4:15 PM – 5:30 PM

TBD

This lecture has been postponed to Wednesday, 28th September 2022.

Source : PIMS

Publié dans Conférences | Laisser un commentaire

Exposition – Adrianus VI. De Leuvense paus

500 jaar geleden, op 9 januari 1522, werd de eerste en voorlopig enige paus uit de Nederlanden gekozen: de gewezen Leuvense hoogleraar Adrianus Florensz van Utrecht . Om dit te vieren loopt een tentoonstelling in de Maurits Sabbebibliotheek.

Adrianus Florensz werd op 2 maart 1459 in Utrecht geboren. Zijn eerste vorming genoot hij in de IJsselstreek, vermoedelijk in Zwolle, waar hij ook in contact kwam met de Moderne Devotie. In 1476 schreef hij zich in aan de Leuvense universiteit, een instelling die voor hem een sleutelrol zou gaan spelen. In 1491 behaalde hij er de graad van doctor in de theologie. Inmiddels was hij al begonnen te doceren. Langzamerhand zou hij de belangrijkste hoogleraar theologie worden. In de Maurits Sabbebibliotheek in Leuven wordt als ms. 17 een eigenhandig geschreven codex van Adrianus bewaard met zijn theologische werken alsmede enkele toespraken, die lange tijd heeft toebehoord aan de bibliotheek van het door Adrianus zelf bij testament in zijn Leuvense woonhuis ingericht college, het Pauscollege. Na Adrianus’ vertrek uit Leuven werden zijn werken ook gedrukt, eerst in Leuven en Parijs, na zijn pausverkiezing ook in Rome en Venetië: de Quaestiones quodlibeticae en de Quaestiones in Quartum Sententiarum.

In 1493 en 1500 was hij rector van de universiteit. Vanaf 1497 was hij deken van het Sint-Pieterskapittel in Leuven en daarmee zowel vicekanselier van de universiteit als de voornaamste geestelijke van de stad. Inmiddels vielen zijn integriteit en intelligentie ook elders op: Margaretha van Oostenrijk, de landvoogdes der Nederlanden, benoemde hem in 1506 tot raadsheer en in 1507 tot opvoeder van de jonge Karel V: daarbij was Adrianus verantwoordelijk voor de intellectuele (Latijn!) en godsdienstige vorming van de jonge prins. Aanvankelijk vond het onderwijs in het oude Brabantse hertogelijk slot op de Keizersberg in Leuven plaats, maar al spoedig verbleef Adrianus steeds vaker in de nieuwe residentie Mechelen. In de herfst van 1515 werd Adrianus door Karel naar Spanje gestuurd om de Spaanse erfenis veilig te stellen: Karels Spaanse grootvader Ferdinand van Aragon had een voorkeur voor Karels broer. Adrianus wist zijn opdracht tot een goed einde te brengen en werd na Ferdinands dood op 23 januari 1516 Karels plaatsvervanger, met de machtige kardinaal Ximenes de Cisneros (1436-1517) naast zich. Tegelijk maakte Adrianus een steile klim in de kerkelijke hiërarchie: bisschop van Tortosa en grootinquisiteur van Aragon in 1516, kardinaal in 1517. Ook na Karels vertrek naar Aken in 1519 voor de keizerskeuze bleef Adrianus in Spanje als diens regent. Daarbij kreeg hij af te rekenen met de opstand van de Comuneros, de Spaanse adel en steden die zich weggedrukt voelden. Net nadat Adrianus de overwinning behaald had en zich klaar maakte om Franse troepen die het land waren binnengevallen, terug te drijven, bereikte hem het nieuws dat hij op 9 januari 1522 tot paus was verkozen. Het duurde evenwel tot half augustus voordat hij zich echt naar Rome kon begeven.


Adrianus voerde meteen een strenge bezuinigingspolitiek, ook omdat zijn voorganger Leo X Medici (1513-1521) de schatkist aanzienlijk geleegd had. De nieuwe paus probeerde (geheel in de lijn van Erasmus’ oproepen) de Europese vorsten met elkaar te verzoenen om tegen de oprukkende Turken een vuist te kunnen maken, maar dat mislukte. Uiteindelijk werd hij gedwongen om toe te treden tot een anti-Frans verbond. De kwestie die Adrianus wellicht het meest ter harte ging was de Lutherse Hervorming. De Leuvense theologen hadden als eersten enkele stellingen van Luther uit 1517 veroordeeld, niet zonder hun voormalige leidsman om zijn mening te hebben gevraagd (Leuven: Dirk Martens, 1520). Luther was in 1521 op de Rijksdag van Worms veroordeeld, maar op een nieuwe Rijksdag in Neurenberg (Nürnberg), in 1522-1523, moest deze veroordeling nog geïmplementeerd worden. Adrianus stuurde zijn gezant Francesco Chieregati een bijzondere Instructie die deze op 3 januari 1523 op de Rijksdag voorlas. Deze Instructio bevat o.m. volgende opzienbarende alinea, waarin de paus erkent dat er misstanden in de Kerk zijn, oproept tot boetedoening en belooft hervormingen te zullen invoeren:

Scimus in hac Sancta Sede aliquot iam annis multa abominanda fuisse, abusus in spiritualibus, excessus in mandatis et omnia denique in perversum mutata. Nec mirum si aegritudo a capite in membra, a summis pontificibus in alios inferiores praelatos descenderit. Omnes nos (id est praelati) et ecclesiastici declinavimus, unusquisque in vias suas, nec fuit iam diu qui faceret bonum, non fuit usque ad unum. Quamobrem necesse est ut omnes demus gloriam Deo et humiliemus animas nostras ei videatque unusquisque nostrum unde ceciderit et se potius quilibet iudicet quam a Deo in virga furoris sui iudicari velit. Qua in re, quod ad nos attinet, polliceberis nos omnem operam adhibituros ut primum curia haec, unde forte omne hoc malum processit, reformetur. Ut sicut inde corruptio in omnes inferiores emanavit, ita etiam ab eadem sanitas et reformatio omnium emanet. Ad quod procurandum nos arctius obligatos reputamus, quanto universum mundum huiusmodi reformationem avidius desiderare videmus. Nos, uti alias tibi dixisse credimus, pontificatum hunc nunquam ambivimus, immo quantum in nobis fuit, longe maluissemus privatam vitam agere et in sancto otio Deo servire. Et profecto pontificatum ipsum plane recusassemus, nisi Dei timor et sincerus electionis nostrae modus necnon schismatis ex recusatione nostra imminentis metus nos acceptare illum coegisset.

‘Wij weten dat in deze Heilige Stoel al gedurende enkele jaren veel verwerpelijk is geweest, misbruik in geestelijke zaken, overdaad in benoemingen, kortom alles in het tegendeel verkeerd. En het is geen wonder dat de ziekte van het hoofd af naar de ledematen, van de pausen naar de andere, lagere, geestelijken is afgegleden. Wij allen, dat wil zeggen: kerkvorsten en geestelijken, zijn afgeweken, ieder op zijn eigen weg, en al lang was er niemand die iets goeds deed, absoluut niemand. Daarom is het nodig dat wij allen eer bewijzen aan God en onze ziel verootmoedigen, dat ieder van ons ziet waar hij gevallen is en dat hij zich liever zelf beoordeelt dan dat hij zich door God met de roede van zijn toorn laat oordelen. Hierin moet u, voor zover het onszelf betreft, beloven dat wij alle moeite zullen doen om eerst deze Curie, vanwaar misschien heel dit kwaad voortkomt, te hervormen. Zoals daarvandaan het bederf naar alle lagere niveaus is doorgelekt, zo ook zou van hetzelfde punt de genezing en de hervorming van alles moeten doordringen. Wij achten ons des te meer verplicht om dit te bewerkstelligen als we zien hoezeer de hele wereld een dergelijke hervorming dringend wenst. Wij hebben u eerder al gezegd, menen wij, dat wij dit pausschap nooit hebben geambieerd: veel liever, voor zover het van ons zou afhangen, zouden we een teruggetrokken leven leiden en in heilige rust God dienen. We zouden zelfs dit pausschap hebben geweigerd als niet de eerbied voor God en de oprechte wijze van onze verkiezing en de vrees voor een schisma dat door onze weigering dreigde, ons had verplicht de keuze te aanvaarden.’

Dit was nooit eerder vertoond en zou ook nadien een uiterste zeldzaamheid blijven. Pas tegen 2000 zal Adrianus’ moed om fouten toe te geven en om vergiffenis te vragen navolging krijgen.


Op 5 augustus 1523 werd Adrianus ziek. Hij zou in zijn testament opdracht geven tot de oprichting van een college voor arme theologiestudenten in zijn eigen huis in Leuven (het Pauscollege aan het Hogeschoolplein). Op 14 september 1523 stierf de enige paus uit de Nederlanden, van geboorte een Utrechter, maar door zijn carrière en werken vooral ook een Leuvenaar. 

Praktische informatie

  • 15 juli – 3 oktober 2022
  • Inkomhal Maurits Sabbebibliotheek
  • 9.00 – 18.00 uur (weekdagen)
  • 9.00 – 12.00 uur (zaterdag)
  • Gratis inkom

Source : KULeuven

Publié dans Exposition | Laisser un commentaire

Publication – « Spaces for Friars and Nuns: Mendicant Choirs and Church Interiors in Medieval and Early Modern Europe », dir. Haude Morvan

In the thirteenth century, mendicant orders introduced new ways of religious life that engaged the laity through preaching and conversion. Moreover, they founded new movements for religious women dedicated to prayer and contemplation, such as the Dominican nuns and the Poor Clares. In their churches, both friars and nuns were separated from the laity, either in choir precincts situated behind architectural screens, or in upper galleries raised above ground level. Before the widespread removal of these furnishings, therefore, medieval and early modern mendicant church interiors did not resemble the unified spaces we encounter today.

This volume presents a series of European case studies which use textual and material evidence to reconstruct and analyze the internal divisions of churches between the thirteenth and the sixteenth century. Thus, the authors provide a broad understanding of the variety, function, and meaning of the internal divisions that once conditioned the spiritual experience, function and meaning of sacred space for the laity as well as for the religious community.

Haude Morvan is an Associate Professor in the History of Medieval Art at the University Bordeaux Montaigne and a member of the Ausonius Institute. She is a former member of the French School in Rome. Her research interests centre on the mendicant orders. She published in 2021 « Sous les pas des frères”: les sépultures de papes et de cardinaux chez les Mendiants au XIIIe siècle.

Informations pratiques :

Spaces for Friars and Nuns: Mendicant Choirs and Church Interiors in Medieval and Early Modern Europe, éd. Haude Morvan, Rome, École française de Rome, 2022 ; 1 vol. 392 p. (Collection de l’École française de Rome, 578). ISBN : 978-2-7283-1533-8. Prix : € 32,00.

Source : École française de Rome

Publié dans Publications | Laisser un commentaire

Offre d’emploi – Tenure-Track Assistant Professor Eastern Mediterranean or Near East History (Yale University, History)

The Yale University Department of History intends to appoint a tenure-track assistant professor of the Eastern Mediterranean or Near East, who specializes in the years between 600 and 1500, to begin on July 1, 2023. We are especially interested in scholars, who work across regions, languages, cultures, and religions. Applicants should have strong potential for achievement in scholarship as well as undergraduate and graduate teaching.  We welcome applications from historians who already hold teaching positions, as well as recent PhDs and those who expect their PhD or equivalent degree by the time of appointment.

All applicants should submit a letter of application, C.V., a statement of research and a statement of teaching interests, and a chapter length writing sample prepared for anonymous reading. Letters of reference are not required at this initial stage but will be requested later. All applicants should submit materials at http://apply.interfolio.com/108402. Please contact Denise Scott denise.scott@yale.edu with any questions. The review of applications will begin October 1, 2022.

Yale University is an Affirmative Action/Equal Opportunity employer. Yale values diversity among its students, staff, and faculty and strongly welcomes applications from women, persons with disabilities, protected veterans, and underrepresented minorities

Contact:Please contact Denise Scott denise.scott@yale.edu with any questions.
Website:http://apply.interfolio.com/108402.
Primary Category:Medieval and Byzantine History / Studies
Secondary Categories:History Education
Posting Date:07/18/2022
Closing Date10/16/2022

Source : H-Net Job

Publié dans Offre d'emploi | Laisser un commentaire

Publication – « La nécropole Michelet. Bilan et perspectives des recherches sur la cité de Lisieux (Calvados) de ses origines au IXe siècle », éd. Didier Paillard et Armelle Alduc-Le Bagousse

La fouille du site Michelet s’est déroulée de 1989 à 1991 et a permis la mise au jour de 970 tombes de la période tardo-antique au haut Moyen Âge.

Ce site majeur dans la région, longtemps unique en son genre dans le nord-ouest de la France, a bénéficié d’une fouille exhaustive avec la découverte d’une nécropole tardo-antique (800 sépultures) s’installant sur les vestiges d’un quartier artisanal du Haut-Empire. S’il existe un hiatus entre le Ve et le VIe siècle, le site est réoccupé à des fins funéraires à la période mérovingienne (218 sépultures).

Ces deux nécropoles ont livré une grande variété et richesse du mobilier associé aux défunts, des modes d’inhumation (chambres souterraines, cercueils de plomb, cercueils et coffrages de bois…) et des pratiques funéraires caractéristiques de ces périodes.

Cet ouvrage présente la synthèse des résultats d’une vingtaine d’années de recherche tant sur les vestiges archéologiques de la cité de Lisieux et son histoire que sur ses habitants.

Des analyses spécialisées ont été menées sur les sépultures et le mobilier funéraire (verreries, céramiques, monnaies, objets de parure, armes…) avec une attention toute particulière sur la gestion et l’évolution des espaces sépulcraux au cours du temps.

Population exceptionnelle du fait de sa conservation osseuse, une étude ostéologique, paléodémographique et paléopathologique complète des inhumés (1 156 sujets identifiés) a permis une meilleure appréciation de l’évolution des conditions de vie et de l’état sanitaire des individus au cours de l’Antiquité tardive puis du haut Moyen Âge.

Informations pratiques :

La nécropole Michelet. Bilan et perspectives des recherches sur la cité de Lisieux (Calvados) de ses origines au IXe siècle, éd. Didier Paillard et Armelle Alduc-Le Bagousse, Caen, Presses universitaires de Caen, 2022 ; 1 vol., 609 p. (Publications du Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Anciennes et Médiévales). ISBN : 978-2-38185-170-9. Prix : € 60,00.

Source : Presses universitaires de Caen

Publié dans Publications | Laisser un commentaire

Colloque – Passions and the Mystical. Between Affecting and Being Affected

International Conference: Passions and the Mystical. Between Affecting and Being Affected

It is a pleasure to invite you to the annual Mystical Theology Network Conference:

Passions and the Mystical. Between Affecting and Being Affected. The conference is jointly organized by the Mystical Theology Network (MTN) and the Titus Brandsma Institute associated with Radboud University (TBI) and will take place in Nijmegen on 1-2 December, 2022.

Theologians, religious studies scholars, philosophers, literary scholars, (art) historians, creative practice researchers, writers, artists and scholars working in related fields will discuss and map out the wider semantic field of ‘passion(s)’ across mystical traditions.

Keynotes: Veerle Fraeters (University of Antwerp, Ruusbroec Institute) & Marc De Kesel (Radboud University, Titus Brandsma Institute)

Costs: Registration fee €145 (2 keynotes, 14 parallel sessions, 1 performance, coffee breaks, lunches and reception). Conference dinner on Thursday (€40) not included.

 

Registration is open until 20 October, but the organising team is very grateful for timely registration.

Home page: https://www.ru.nl/titusbrandsmainstitute/events/conferences/international-conference-passions-mystical/

Full program: https://www.ru.nl/titusbrandsmainstitute/events/conferences/vm-conferences/program/

Registration: https://www.ru.nl/titusbrandsmainstitute/mailforms-eng/aanmelden-international-conference-passions/

Source : Titus Brandsma Institute

Publié dans Conférences | Laisser un commentaire

Publication – Lucien-Jean Bord, « Histoire généalogique et héraldique de la maison de Lusignan. Seigneurs de Lusignan, comtes de La Marche, rois de Jérusalem, de Chypre et d’Arménie »

Du Xe au XIIIe siècle, la famille de Lusignan en ses diverses branches descendantes d’Hugues Ier le Veneur s’est progressivement élevée au rang de l’une des plus puissantes Maison seigneuriale du Poitou, n’hésitant pas à s’opposer aux Plantagenets, leurs suzerains en tant que ducs d’Aquitaine, puis aux Capétiens. Vaincus par Louis IX, ayant perdu bon nombre de leurs possessions territoriales, ils n’en connurent pas moins une nouvelle ascension sociale grâce à la branche cadette implantée dans le royaume latin de Jérusalem, avec un roi en la personne de Guy de Lusignan (le vaincu de Hattin) et surtout une longue lignée de rois de Chypre qui se prolongea jusqu’au XVe siècle et d’où furent également issus plusieurs rois d’Arménie aux XIIIe et XIVe siècles.


Ce volume ne prétend pas retracer l’histoire événementielle de la Maison de Lusignan mais se penche sur la généalogie et l’héraldique de ces grands feudataires, tant en Occident qu’au Proche-Orient. L’histoire généalogique présente un avantage certain permettant de la considérer comme complétant l’histoire événementielle : elle va s’intéresser à tous les représentants d’un lignage, même les plus obscurs. Quant à l’héraldique, son importance est maintenant pleinement reconnue pour les études des lignages médiévaux : le fait de blasonner et de représenter les armoiries des diverses branches d’une famille et de ses alliances permet, par exemple lors de l’établissement d’une ascendance par quartiers, de visualiser immédiatement les systèmes d’alliances.


Ainsi que l’écrit Martin Aurell dans sa préface : « Fondé sur une abondante bibliographie à jour, le livre de Lucien-Jean Bord sur les Lusignan représente un instrument de travail solide, qui rendra bien des services au chercheur et qui passionnera le généalogiste. »

Vice-président de la Société Mabillon et membre de la New York Academy of Sciences, Lucien-Jean Bord poursuit ses recherches sur la civilisation médiévale dans le cadre de l’ANR / DFG Cœnotur (Universités de Tours et de Hambourg).

Informations pratiques :

Lucien-Jean Bord, Histoire généalogique et héraldique de la maison de Lusignan. Seigneurs de Lusignan, comtes de La Marche, rois de Jérusalem, de Chypre et d’Arménie, Paris, Éditions Geuthner, 2022 ; 1 vol., 132 p. ISBN : 978-2-70534-093-3. Prix : € 35,00.

Source : Éditions Geuthner

Publié dans Publications | Laisser un commentaire

Colloque – Nouvelles recherches et nouvelles méthodes : pour une avancée des connaissances sur les ensembles funéraires alto-médiévaux. XLIIe Journées de l’Association française d’archéologie mérovingienne

XLIIe Journées de l’Association française d’archéologie mérovingienne
Saint-Germain-en-Laye
05- 08 octobre 2022

Programme : ici

En 2014, les 35e Journées internationales d’archéologie mérovingienne qui se sont tenues à Douai avaient pour principal enjeu de comprendre l’organisation des communautés à travers les interactions entre les différents types d’aires funéraires et les secteurs d’habitat. Depuis, trois Projets Collectifs de Recherche ont été engagés en Île-de-France, en Champagne-Ardenne et en Alsace, avec pour principal objectif celui de fournir un bilan régional des connaissances acquises ces dernières années par l’étude des nécropoles alto-médiévales. Par le biais d’approches synthétiques, ils ont permis d’aborder diverses thématiques touchant autant à la sépulture qu’à la nécropole ou au mobilier funéraire, tout en abordant également des points plus méthodologiques. Ces programmes de recherche régionaux pluridisciplinaires incitent aujourd’hui à proposer, huit ans après le colloque de Douai, un nouveau bilan, orienté cette fois exclusivement sur les ensembles funéraires, à travers des approches globales et régionales mais aussi par le prisme des avancées méthodologiques. Deux principales thématiques viendront scander les journées de l’Association française d’archéologie mérovingienne.

La première session sera dédiée à la présentation des projets de recherche régionaux ainsi qu’aux autres travaux de synthèse, récents ou en cours.

Ces interventions auront pour objectifs de rendre compte de la diversité des approches dans l’étude des ensembles funéraires alto-médiévaux mais également d’exposer les acquis, les limites et tirer le bilan de ces projets. Les communications s’appuieront sur des exemples concrets et fourniront une présentation rapide des résultats obtenus dans le but, notamment, de dégager les éventuelles spécificités régionales.

La seconde session sera consacrée aux nouvelles méthodes utilisées pour l’étude des ensembles funéraires alto-médiévaux.

Pourront ainsi être présentées les travaux touchant à la restitution des architectures funéraires, à la caractérisation biologique des populations et à la notion de genre, à la fonction du mobilier dans les sépultures et ceux issus de données expérimentales. Durant les dernières décennies, ces nouvelles approches se sont en effet multipliées et généralisées et il apparaît aujourd’hui important d’en faire un premier état.

Une dernière session sera dédiée aux présentations portant sur les dernières actualités du haut Moyen Âge en Île-de-France, dix ans après les 32e journées de Saint-Germain-en-Laye consacrées alors sur le règne de Clovis.

Comité d’organisation

  • Cyrille Le Forestier, Inrap , UMR 6273
  • Hélène Barrand-Emam, Antea Archéologie, UMR 7044
  • Fanny Chenal, Inrap, UMR7044
  • Ivan Lafarge, CD93 , UMR 8066
  • Stéphanie Desbrosse-Degobertière, Inrap , UMR 6273
  • Fanny Hamonic, Musée d’ Archéologie nationale, UMR 7041
     

Information

Pour tout savoir : https://archeonec.hypotheses.org/afam2022

Source : Association française d’archéologie mérovingienne

Publié dans Conférences | Laisser un commentaire

Appel à contribution – Ageing and Care in the Middle Ages

Call for papers for sessions at the International Medieval Congress, Leeds (3-6 July 2023)

Organized by Laura Cayrol-Bernardo (Universitetet i Bergen) & Ninon Dubourg (Université de Liège)

We welcome papers that deal with questions related to ageing and care during the Medieval period. Our goal is to analyze various forms of care and healing in regards to ageing or age-related conditions that took place within and beyond the domestic sphere. To do this, we will take into account the ways in which (health)care was conditioned by gender, race, ethnicity, class, and ability at the intersection of individual and collective experiences. We will thus consider the intersubjective nature of ageing and the new relational identities created in later life.

These sessions will encourage an interdisciplinary approach.

Possible topics might include, but are not limited to:

  • Therapeutic and caregiving practices
  • Ageing and preventive (self)care
  • Dependency in late life
  • Feminized care of older adults
  • Ageing and disabilities
  • Institutionalization of care
  • Conceptualizations of health and disease in older age

Please submit proposals (300 words) and a short CV to Laura Cayrol-Bernardo laura.cayrol-bernardo@uib.no & Ninon Dubourg ninon.dubourg@gmail.com . Papers should be 20 minutes in length. A selection of the contributions might be published in a edited volume.

The deadline for submissions is 20 September 2022.

Source : DisHist

Publié dans Appel à contributions | Laisser un commentaire