Colloque – Les perles exégétiques : l’anomalie comme source d’innovation dans le commentaire de l’Antiquité à la Renaissance

L’IRHT propose trois journées d’études, les jeudi 22 mars,jeudi 10 mai et vendredi 11 mai 2012. Organisées par Philippe Bobichon et Dominique Poirel dans le cadre du cycle annuel de conférences, ces journées d’études sont aussi liées à la participation de l’IRHT au LabEx HASTEC du PRES HESAM. Il s’agit en effet de susciter de premiers échanges scientifiques entre diverses institutions partenaires du LabEx sur l’un des programmes collaboratifs les plus riches : celui du commentaire.


Moïse, Angers, Biblioth. Mun., ms. 0001, f. 33


Pour permettre sur ce thème des échanges à la fois ouverts à toute la diversité des langues, des époques et des disciplines concernées, mais cohérents et ciblés, le thème a été retenu des « perles exégétiques », c’est-à-dire de ces anomalies dans la transmission des textes – par erreur de copie, de traduction, ou pour toute autre cause – où l’exégète est comme acculé à un surcroît d’ingéniosité. Par exemple, en confondant oukoun et ouk oun dans sa traduction du pseudo-Denys, Jean Scot ajoute au texte des négations qui ont contraint les exégètes ultérieurs à des trésors d’habileté pour trouver une signification acceptable à ses contresens. Ou encore, la notion de « syndérèse », tirée moyennant une faute de copie d’un commentaire de Jérôme sur Ézéchiel, a suscité à l’époque scolastique de riches développements en philosophie morale.

  • L’étude de ces « erreurs fécondes » offre un triple intérêt. Elle permet en effet de mettre en lumière: les distances linguistiques, chronologiques, culturelles entre texte commentant et texte commenté.
  • Les méthodes et procédures employées, parfois avec virtuosité, pour réduire ces distances.
  • La fonction créatrice, innovatrice et actualisatrice de l’activité exégétique.

Programme de la journée du 22 mars :
9h30 : Accueil des participants

9h45-10h10 : Dominique Poirel (IRHT) – Introduction
10h15-10 h 40 : Philippe Hoffmann (EPHE/LEM) – Contresens féconds dans les commentaires néoplatoniciens
10h45-11h : Pause
11h-11h25 : Marc Geoffroy (LEM) – Le commentaire par Averroès d’Aristote De anima, III 7, 431b3-8. Polémologie et stratégie interprétative
11h30-11h55 : Julie Brumberg-Chaumont (LEM) – Première lectures universitaires des libri naturales d’Aristote

12h00 : Déjeuner

14h-14h25 : Leone Gazziero (Université de Genève) – Quandoque fidus dormitat Boethius. Note sur le « troisième homme » latin
14 h 30–14 h 55 : Luisa Valente (Roma, la Sapienza) – « Reliquarum rerum praedicatio » et « divina praedicatio » dans le De trinitate de Boèce et chez ses interprètes
15h-15h30 : Pause
15h30-15h55 : Saverio Campanini (IRHT) – Une « perle » bibliographique : le « Liber de Bdelio » du Pseudo-Aristote du Moyen Âge à la Renaissance
16h-16h25 : Pier Daniele Napolitani (Pise) – De Heiberg à Galilée. Le texte grec et latin du postulat de Corps Flottants
16h25-17h : Paolo D’Alessandro (Chieti) – De Heiberg à Galilée. Le texte grec et latin du postulat de Corps Flottants


Informations pratiques :
Les perles exégétiques : l’anomalie comme source d’innovation dans le commentaire de l’Antiquité à la Renaissance, org. Philippe Bobichon et Dominique Poirel.
Jeudi 22 mars 2012.
Centre Félix-Grat – 40, avenue d’Iéna – Paris.

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.