Séminaire – La Controverse de Valladolid

Contrairement à ce que l’on entend encore trop souvent (cf. le téléfilm de Jean-Claude Carrière) la controverse de Valladolid qui a mis aux prises Bartholomé de las Casas à Jean Sepulveda en 1550-1551 (devant Charles Quint et sa cour, selon la tradition, mais là aussi il convient de relativiser) ne tournait autour de la question de savoir si les Indiens avaient une âme (rationnelle), mais autour de la question suivante: les facultés intellectuelles des Indiens sont, semble-t-il, pour l’instant essentiellement virtuelles, à l’instar de ce qui se passe pour un enfant. Ne doivent-ils pas être mis sous tutelle des puissances occidentales pour 1° les convertir plus facilement au christianisme 2° les guider vers l’exercice plénier de la raison? Ces raisons sont-elles suffisantes pour justifier moralement, juridiquement et théologiquement l’annexion (provisoire ou… définitive) des Indes Occidentales aux couronnes d’Espagne et du Portugal? Bartholomeo de las Casas défendit le droit des Indiens à garder la possession et la jouissance de leurs territoires et critiqua tout recours à la force pour convertir et civiliser les Indiens.

On se trouve là devant un événement tout à fait unique. Jamais dans la suite aucun autre pays colonial ne se donnera la peine d’une discussion théorique d’une telle tenue sur ce thème politiquement et surtout économiquement sensible et par conséquent d’une réflexion sur ses propres pratiques coloniales.

Le séminaire examinera quelques thématiques philosophiques importantes de la controverse: conception des rapports Grec/ Barbare dans la pensée grecque, statut des esclaves et des personnes sous puissance en droit romain, pratique et conception de l’esclavage dans le Moyen Age et la première modernité, problématique de l’impérialisme dans la philosophie politique moderne, droit naturel/ droit des gens, émergence du droit international, etc.

Programme : 

Première Journée : Jeudi 27 février : Socrate 41

9h30: Jean-Michel Counet (UCL) – La controverse de Valladolid: fil des évènements et premier cadrage
10h:15 Esther Rogan (Paris 1 Panthéon Sorbonne) – L’esclave, le barbare et l’homme dans la philosophie d’Aristote 
11h15 : Pause
11h30: Stéphane Mercier (UCL) – Un ami moins fortuné. Sénèque, l’esclavage et le point de vue stoïcien sur celui-ci.
12h30: Pause de midi

14h 30 : René Robaye (UCL-UNamur) – Esclaves et personnes sous puissance en droit romain classique
15h30 : Jean-Michel Counet (UCL) – L’esclavage au Moyen Âge et dans la première modernité : perspectives historiques et philosophico-théologiques
Informations pratiques : 
Centre de recherche
Philosophie et Textualités

Institut supérieur de philosophie
Collège Mercier
place du Cardinal Mercier 14
bte L3.06.01
B – 1348 Louvain-la-Neuve
Belgique

Source de l’information : Université Catholique de Louvain

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.