Conférence – Échanges sur l’art et son histoire, entre Liège et Florence. De l’atelier d’artiste au XVIe siècle au poste de travail informatique

Nuit des Chercheurs 2016
21 octobre 2016 de 17 à 21 h, Médiacité

Une activité conjointe de l’équipe EpistolART (Paola Moreno, Dominique Allart, Annick Delfosse, Laure Fagnart) et de l’équipe Colour Context – Approach first spin-off (Sylvie Neven, Dominique Allart) –UR « Transitions » Département de recherches sur le Moyen Âge et la première Modernité

Co-organisatrices : Dominique Allart, Paola Moreno et Sylvie Neven

logo_gauche

L’activité aura pour point de départ une lettre échangée entre Lambert Lombard, peintre liégeois, et Giorgio Vasari, peintre et historien de l’art italien. Envoyée de Liège à Florence en 1565, elle consiste en un échange d’idées relatives à l’histoire de l’art. Cette lettre sera reproduite sous la forme d’un fac-simile, qui sera exposé dans un environnement restituant l’atelier d’un peintre de l’époque, à l’aide d’un poster de grand format. Une matériauthèque (pigments en poudre, liants, vernis, etc.) et des instruments (outils servant à produire les pigments, pinceaux, etc.) donneront une dimension concrète à cette évocation. De petites expériences (utilisation d’une plume d’oiseau pour écrire une lettre, pliage, cachetage à la cire) pourront être accomplies par les visiteurs. Des informations sommaires sur l’auteur et le destinataire de la lettre (portraits, brèves notices, reproduction de quelques œuvres, traduction de quelques lignes de la lettre) figureront sur des posters.

Parallèlement à cette plongée dans l’ambiance des ateliers de peintres à Liège et à Florence au XVIe siècle seront présentés les échanges d’informations relatives à l’histoire de l’art entre les mêmes villes aujourd’hui, à la faveur du projet « EpistolART », auquel prennent part des chercheurs liégeois et italiens. Tout comme le Liégeois Lambert Lombard avait accompli un voyage d’étude en Italie au XVIe siècle, nos chercheurs circulent continuellement entre Liège et l’Italie, et échangent chaque jour leurs informations par voie électronique : communication par email, par skype, création et utilisation d’outils et de documentation on-line. La mobilité des chercheurs, leur expérience de vie et de travail à Liège et à Florence, seront évoquées par des posters.

Source : Université de Liège

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Conférence – Échanges sur l’art et son histoire, entre Liège et Florence. De l’atelier d’artiste au XVIe siècle au poste de travail informatique

  1. Ping : Communities, Imaginations and Emotions in the Medieval Mediterranean | Juliette Bourdier

Les commentaires sont fermés.