Appel à contribution – La ville de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge

Lyon – AFAM 2017
5-6-7 octobre 2017
Musée des Confluences

(A Majorien) : Et puisque tu es venu, […] relève nos ruines et, en passant, jette les yeux, vainqueur, sur Lyon ta ville […]. Elle a été totalement dépouillée de son bétail, de ses récoltes, de ses colons, de ses citoyens […]. Nous avons succombé sous les dévastations, sous l’incendie, mais tu viens et tu rends la vie à toute chose. Sidoine Apollinaire, poèmes, V, 574-586.

afam_logo_100dpipt

Les 38e Journées internationales de l’AFAM se dérouleront à Lyon (69) du jeudi 5 au samedi 7 octobre 2017, sous l’égide du Service Archéologique de la Ville de Lyon (SAVL). Ville antique au passé prestigieux, un temps capitale burgonde, longtemps capitale de la chrétienté, Lyon concentre nombre de problématiques propres à l’évolution des villes entre Antiquité et Moyen Âge. La présentation des découvertes archéologiques régionales constitue la deuxième thématique retenue pour ces 38e Journées.

La ville de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge

La ville durant l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge est une problématique ancienne, enjeu régulier de la fin des cités antiques, souvent appréciée sous l’angle du déclin ou de l’émergence du christianisme. Elle entre cependant dans la thématique plus large de l’archéologie urbaine, objet d’un colloque fondateur à Tours en 1982, à l’origine de la création du Centre national d’archéologie urbaine en 1984. Cette question, abondamment évoquée dans les publications de la collection des Topographies chrétiennes des Cités de la Gaule, a été débattue en 1991 à Douai pour les villes du Nord-Ouest de l’Europe. Elle était encore le thème central du 137e congrès du CTHS en 2012, tenu également à Tours. Si toutes ces rencontres ont globalement traité la ville sur une phase chronologique très large, de l’Antiquité à la période moderne, l’Antiquité tardive a fait l’objet de rencontres spécifiques, en 1993 à Nanterre. Cette question urbaine, fréquemment évoquée dans les rencontres de l’AFAM, dans des thématiques particulières (la christianisation, les villes portuaires …), ou sous l’angle régional des localités accueillant les Journées, mérite aujourd’hui de faire l’objet d’une journée spécifique.

L’ambition des Journées lyonnaises est de faire le point sur le thème de la ville dans toute sa diversité politique, religieuse ou institutionnelle (capitale, chef-lieu de Cité ou de diocèse d’évêché, agglomération secondaire, ville nouvelle…) à partir de son évolution structurelle (morphogénèse, rétractation urbaine ou développement, restaurations ou reconstructions …). L’objectif est également d’examiner la complexité topographique, sociétale ou économique de la ville (type d’habitat, réseau viaire, fluvial, quartier artisanal …), ses relations avec son environnement immédiat et son approvisionnement (matériaux, alimentation …). La question des bourgs périurbains, la gestion des espaces funéraires, pourront également être évoqués. Devant l’immensité du sujet, les synthèses seront privilégiées. Elles pourront réunir les données de plusieurs villes issues de zones géographiques cohérentes telles que les anciennes provinces de la topographie chrétienne, les territoires des royaumes ou les provinces carolingiennes. Les problématiques de lecture stratigraphique (terres noires …) ou de conservation des vestiges, comme des exemples particuliers de villes pourront être évoquées, sous la forme de communications orales ou de posters.

Actualités régionales

Une session évoquera l’actualité archéologique régionale, principalement centrée sur la région Auvergne-Rhône- Alpes, mais pouvant inclure les zones périphériques limitrophes (cantons suisses, Bourgogne…). Les présentations de sites seront privilégiées, sous forme de communications orales ou de posters, mais des synthèses locales plus globales peuvent être proposées.

Merci de nous envoyer vos propositions de communication ou de poster avant le 28 février 2017 à : Afamlyon2017@gmail.com

Les propositions de communication ou de poster devront être développées sur 5 à 8 lignes précisant la nature (communication ou poster) de l’intervention souhaitée, sa thématique (synthèse sur une région ou sur une ville ; ville ou agglomération secondaire ; présentation de site archéologique urbain ; thématique régionale…), la liste des intervenants pressentis et leur organisme de rattachement.

Dans un deuxième temps, les intervenants retenus devront rédiger un résumé qui sera intégré dans le bulletin de l’AFAM, en respectant des conventions (nombres de signes, de figures, normes bibliographiques…) qui seront transmises en mars.

Dates : 5, 6 et 7 octobre 2017

Localisation : Lyon – Musée des Confluences

Comité d’organisation : Stéphane Ardouin, Emma Bouvard et Vianney Rassart (SAVL).

Avec la collaboration de Catherine Bodet (Musée des Confluences).

Comité scientifique :
Brigitte Boissavit-Camus (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, UMR 7041 ArScAn) ; Franck Gabayet (Inrap/UMR 5138 ArAr) ; Benoit Helly (SRA Auvergne-Rhône-Alpes) ; Elisabeth Lorans (Université de Tours, UMR 7324 CITERES) ; Anne Pariente (SAVL, UMR 5138 ArAr) ; Jean-François Reynaud (professeur honoraire de l’Université Lyon 2, UMR 5138 ArAr) ; Laurent Verslype (CRAN, Université catholique de Louvain)

Renseignements complémentaires : http://www.afamassociation.fr

Source : AFAM

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.