Publication – « Les Écoles de pensée du XIIe siècle et la littérature romane (oc et oïl) », éd. Valérie Fasseur et Jean-René Valette

Ce livre entend étudier les relations qui s’établissent entre deux phénomènes fondamentaux de la Renaissance du XIIe siècle : le développement des écoles de pensée et l’avènement d’une importante littérature en langue romane (oc et oïl).

Souvent présentée comme une période charnière, la « Renaissance du XIIe siècle » voit fleurir les écoles : école de Laon, de Saint-Victor, de Paris, de Chartres, école d’Abélard aussi, auxquelles on peut ajouter le groupe formé par les Porrétains ou bien encore les « écoles du cloître » (chartreux, cisterciens, clunisiens). L’« âge des écoles » marque ainsi le passage d’une forme de vie intellectuelle à une autre, l’évolution de la culture monastique vers la culture urbaine, qui verra la naissance de l’université de Paris au XIIIe siècle et l’avènement de la scolastique. Au moment où se produit un tel essor, la littérature en langue romane connaît une seconde naissance. La langue d’oc voit s’épanouir la lyrique tandis qu’au nord de la Loire, dès les dernières années du XIe siècle, les chansons de geste se répandent, avant que les romans et la poésie des trouvères ne fassent leur apparition. Loin d’être étrangers l’un à l’autre, ces deux phénomènes entretiennent des rapports nombreux et complexes qui valent d’autant plus d’être étudiés que le retentissement de ces écoles de pensée sur la littérature romane est perceptible bien au-delà du XIIe siècle. Telle est l’ambition de cet ouvrage, qui propose un bilan historiographique, de nombreuses études de cas et une réflexion à caractère épistémologique.

dis-9782503567310-1

Table des matières :

Introduction – Valérie Fasseur et Jean-René Valette

Éléments d’historiographie

Valérie Fasseur: Écoles de pensée du xiie siècle et littérature en langue d’oc (XIIe-XIIIe siècles)
Francine Mora-Lebrun: Les romans d’antiquité et la pensée chartraine
Alain Corbellari: D’Abélard à Béroul: les traces de l’expérience abélardienne dans les récits tristaniens
Jean-René Valette: Le Graal et les écoles de pensée du xiie siècle

Faire école et confronter les discours: le versant épistémologique

Cédric Giraud: Faire école au XIIe siècle: quelques réflexions générales
Jacques Verger: Saint Bernard et les laïcs
Jean-Yves Tilliette: Y a-t-il une esthétique littéraire victorine ?
Dominique Poirel: Nature, amour et courtoisie: les valeurs séculières d’un chanoine régulier
Michel Banniard: Une autre liberté: appropriation des échelles de langage en lyrique d’oc
Dominique Boutet: La création du monde: discours théologiques et littératures en langue vulgaire avant 1300
Jean-Marie Fritz: Conjointures troyennes: Pierre le Mangeur, Chrétien de Troyes et , auteur du poème de la Genèse
Armand Strubel: La littérature allégorique et la fin de l’«allégorisme universel»
Les écoles, le cloître et la chaire: études de cas

Francine Mora-Lebrun: Digressions savantes, ekphraseis et fabulae: l’héritage de l’école de Chartres dans la tradition manuscrite du Roman d’Eneas (XIIe-XIVe siècles)
Éléonore Andrieu: Itinéraires chevaleresques dans quelques textes de langue d’oïl (XIIe siècle): une appropriation laïque de l’Evangelica seu apostolicaperfectio
Michel Zink: Maurice de Sully et le Graal
Marie-Pascale Halary: Le miroir de Guillaume de Lorris à l’école de la charité
Damien Boquet: Jean de Meun et Aelred de Rielvaux: une amitié textuelle
Yves Delègue: Le De Planctu Naturæ d’Alain de Lille: la vérité et ses doubles
Pascale Bourgain: Influence possible d’Alain de Lille sur la littérature française des XIVe et XVe siècles
Patrick Henriet: D’Alpais de Cudot (ϯ 1211) à C. S. Lewis (ϯ 1963) : dépendances, fidélités, émancipations

Orientations bibliographiques
Index des noms d’auteurs et des ouvrages anonymes
Index des manuscrits
Les contributeurs

Informations pratiques :
Valérie Fasseur et Jean-René Valette (éd.), Les Écoles de pensée du XIIe siècle et la littérature romane (oc et oïl), Turnhout, Brepols, 2016 (Bibliothèque d’histoire culturelle du Moyen Âge, 17). 372 p., 156 x 234 mm. ISBN: 978-2-503-56731-0. Prix : 85 euros.

Source : Brepols

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau, Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.