Podcast – La vierge au chancelier Rolin de Van Eyck

L’heure du documentaire rime avec docu fiction
Un documentaire de Perrine Kervran et Véronique Samouiloff

Rediffusion de La Fabrique de l’Histoire du 29/10/2013

De l’infiniment proche à infiniment lointain, « La Vierge au chancelier Rolin », Un tableau de Jan Van Eyck regardé à la la loupe.

https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=87ec174d-2482-11e5-ab01-005056a87c89

Dans le tableau la scène se passe dans la loggia d’un château qui domine le fleuve, par la fenêtre ouverte on voit la terrasse, le jardin, des pies, des paons, un chemin de ronde crénelé où se tiennent deux petits personnages qui nous tournent le dos et derrière eux, au loin deux villes de chaque coté d’un large fleuve paresseux qui se perd au loin dans un paysage de neiges éternelles.

En 1425 Jan van Eyck, est le valet de chambre et le peintre de cour du duc de Bourgogne Philippe le Bon, dont la cour est installée à Bruges. Il côtoie alors régulièrement le chancelier du Duc, Nicolas Rolin qui lui passe commande entre 1430 et 1435 d’un petit tableau pour décorer la chapelle familiale des Rolin dans l’église Notre dame du Châtel à Autun.

510_van-eyck-rolin-jpg-pagespeed-ce-8txmnpomgg

Van Eyck va représenter le chancelier en prière dans un vêtement de brocart brodé d’or et bordé de fourrure d’un luxe insolent, face à la vierge engloutie dans un manteau rouge orné de pierres précieuses. Sur les genoux de la vierge se trouve l’enfant Jésus qui bénit le chancelier.

Que nous dit ce tableau du chancelier et de sa piété, du traité d’Arras qui a mis fin à la guerre de cent ans ? Que dit-il de la luxure, de la vanité, du péché et du salut eternel ? De la spiritualité en cours à ce moment là dans les Flandres ? Que nous dit ce tableau de la ville médiévale et de la relation du monde à la nature et à la création divine ?

Il nous dit tout et son contraire et il nous dit surtout que rien n’est plus difficile que de retrouver des mentalités et des façons de penser disparues et pour toujours mystérieuses.

Avec : Philippe Lorentz historien de l’art, Luc Bergmans historien, Jean Daniel Baltassat auteur du Valet de peinture, Nadeije Lanéyrie Dagen historienne de l’art, Pierre Olivier Dittmar historien des images, Andréa Martignoni médiéviste, Cécile Scallierez conservatrice au département des peintures du Louvre et André Strasberg conservateur au musée Rolin d’Autun.

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Podcast. Ajoutez ce permalien à vos favoris.