Colloque – Travail et pauvreté au Moyen Âge

Le binôme « travail et pauvreté » sonne familièrement dans les sociétés actuelles. Si le lien établi entre un état et une activité doit permettre l’analyse d’un aspect fondamental de la société et des économies de l’époque médiévale, la pauvreté de masse y est cependant la norme et le travail, principale source de revenus pour l’écrasante majorité de la population, n’est pas toujours apte à empêcher les populations de connaître un état de dénuement. Analyser les rapports entre un état économique et l’activité principale des hommes contribue à relancer selon un angle différent l’analyse des inégalités touchant les sociétés dans leur ensemble.

travail_et_pauvrete_fevr2017-slider-web

La rencontre, qui est la première du programme « Économies de la pauvreté », vise à donner une nouvelle interprétation au phénomène de la pauvreté en centrant le problème du point de vue des activités humaines. On examinera donc durant ces journées les liens entre état économique et état social dans diverses sociétés méditerranéennes. On désire ainsi contribuer à la construction d’une vision nuancée des sociétés médiévales à travers l’étude des relations entre le travail et la pauvreté, scruter le paradoxe entre d’un côté une masse qui travaille mais qui se trouve toujours en danger de devenir (et de rester ?) indigente et d’un autre côté le travail qui permet, parfois, de sortir des situations de précarité et de pauvreté.

L’atelier interrogera les sociétés médiévales méditerranéennes dans leur ensemble à travers le prisme de cette relation et cherchera à mettre en lumière le dynamisme des sociétés médiévales malgré la multiplicité des difficultés qu’elles peuvent rencontrer.

Ce colloque est réalisé dans le cadre du programme scientifique commun à l’École française de Rome et de la Casa de Velázquez « Les économies de la pauvreté au Moyen Âge en Europe méditerranéenne (IXe-XVe siècles) ».

Programme : ici

Informations pratiques :
École française de Rome – piazza Navona 62
Du lun, 13/02/2017 à 09h
au sam, 14/01/2017 à 18h

Comité scientifique :
Sandro Carocci – Università di Roma “Tor Vergata”
Laurent Feller – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Ana Rodriguez – CSIC – Madrid

Contacts :
Pierre Savy, Directeur des études médiévales
Grazia Perrino, Assistante scientifique

École française de Rome – Piazza Farnese, 67 – 000186 Roma – Italia
T. +39 06 68 60 12 48 – secrma@efrome.it

Source : École française de Rome

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.