Publication – Jean-Marie Le Gall, « Les guerres d’Italie (1494-1559). Une lecture religieuse »

Avec les guerres d’Italie, la vulgate nous enseigne que la Renaissance italienne se diffuse en Europe, que les grandes monarchies territoriales s’affirment, que l’Italie pleure ses malheurs tandis que Machiavel élabore une lecture sécularisée de la politique. Bref, les guerres d’Italie sont un seuil de la modernité. Ce livre révèle les enjeux théologico-politiques de ces conflits qui avant la Réforme protestante ont stimulé des espérances politico-religieuses et permis l’affirmation de la monarchie pontificale. Durant ces guerres, les prophètes ne peignent pas l’avenir en noir mais sèment des rénovations politique et religieuse. La défense des Etats pontificaux par les armes militaire, politique mais aussi spirituelle n’est pas le signe d’une sécularisation de la papauté mais procède d’une conception théocratique du pouvoir pontifical, bien décidé à affirmer sa supériorité sur les princes et les conciles. L’auteur y montre aussi que les forces impériales et françaises se disqualifient mutuellement en s’accusant d’hérésie et d’impiétés. Mais la saturation de justifications religieuses de ces conflits n’en font pas des guerres de religion car les armées en présence sont rétives à la confessionnalisation. Voilà qui interroge sur nouveaux frais le rapport entre violence et religion à la Renaissance.

les-guerres-d-italie-1494-1559

Table des matières :

Introduction : Les illusions de la modernité

Chapitre premier : Les guerres d’Italie ou le temps des espérances
Le prophétisme réformateur
Réformes et libertés
L’attente d’un monarque universel

Chapitre II : L’affirmation de la monarchie pontificale durant les guerres d’Italie
Le pape guerrier ou le père commun des princes ?
Les armes spirituelles : interdit et croisade
Liberté de l’Eglise, liberté de l’Italie
De la guerre romaine contre le conciliarisme au concile romain

Chapitre III : Les hétérodoxes italiens dans les rivalités entre Valois et Habsbourg
Hétérodoxes « bons Français » ?
Antiromains gibelins et hétérodoxies

Chapitre IV: Violences militaires et religion chrétienne au XVIe siècle
Les guerres de religion : banalité du mal ou violences eschatologiques ?
La violence religieuse dans les guerres d’Italie ?
Soldat chrétien ou guerrier de Dieu ?

Conclusion : Si tu veux la paix, connais la guerre

Index nominum
Index locorum

Informations pratiques :

Jean-Marie Le Gall, Les guerres d’Italie (1494-1559). Une lecture religieuse, Genève, Droz, 2017 (Cahiers d’Humanisme et Renaissance, 138). 224 pages. ISBN : 978-2-600-14751-4.

Source : Droz

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.