Appel à contribution – Pérégrinations et métamorphoses : Échanges linguistiques et littéraires entre la Grande-Bretagne et la France depuis le Moyen Âge

Journée d’étude organisée par le CRICES
Le jeudi 19 octobre 2017 à l’Institut Catholique d’Etudes Supérieures, la Roche sur Yon

« Il faut toujours remercier ses ennemis. Sans eux, tu n’évoluerais pas » confie Bernard Werber au lecteur de son Livre du voyage. Cette citation, par la dimension qu’elle confère au voyage, pourrait parfaitement s’appliquer à la relation complexe entre la France et la Grande-Bretagne, ennemies d’anthologie. De l’invasion de Guillaume de Normandie au déferlement de la pop culture britannique, en passant par la Guerre de Cent Ans, la fuite des huguenots ou le débarquement de 1944, les cultures française et britannique n’ont eu de cesse de s’influencer l’une l’autre comme en témoignent les nombreux échanges notamment en linguistique et en littérature.

Cette journée d’étude, intitulée Pérégrinations et métamorphoses, car souvent le premier va de pair avec le second, nous invite ainsi à traverser la Manche, dans un sens comme dans l’autre, afin de (re)découvrir et surtout réfléchir à l’influence de chaque culture sur sa voisine, ainsi qu’aux métamorphoses engendrées par celles-ci. Cette journée se concentrera sur deux champs disciplinaires : la littérature et la linguistique. En effet, que ce soit dans un contexte de guerre, d’exil ou de prospérité économique, les nombreuses adoptions et adaptations linguistiques et littéraires entre les deux langues témoignent de l’indéniable lien qui les unit.

Il conviendra donc de s’interroger par exemple sur la façon dont ces modifications sont intervenues en linguistique et ont modifié chaque langue : influence lexicale entre français et anglais, emprunts dits « aller-retour », simplification de la grammaire ou évolution de la prononciation, etc. Ou de réfléchir aux thèmes littéraires et aux mythes qui ont circulé entre les deux pays, avant d’être adaptés et/ou transformés, voire métamorphosés : motifs arthuriens, héros romantiques, créatures fantastiques…

Ces quelques pistes non exhaustives seront explorées afin de montrer que, loin de confirmer la thèse d’une suprématie d’une culture sur l’autre, ces échanges ont contribué à un enrichissement réciproque.

Les participants sont invités à soumettre une proposition en anglais ou en français, d’environ 400 mots, accompagnée d’une brève biographie, aux adresses mails ci-dessous avant le 30 avril 2017. Les communications pourront être en anglais ou en français et ne dépasseront pas les 20 minutes. Les communications feront ultérieurement l’objet d’une publication par les Presses Universitaires de l’ICES.

Organisation :
Diane Nicolas, Maitre de Conférences, dnicolas@ices.fr
Lucie Herbreteau, Docteure, lucie.herbreteau@hotmail.fr

Source : Fabula

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.