Colloque – Succès des textes et vie de la culture en Occident latin

Des journées d’étude sont organisées par l’École nationale des chartes et l’Institut de recherche et d’histoire des textes le jeudi 23 et vendredi 24 mars à l’ENC (Paris) autour des Succès des textes et vie de la culture en Occident latin.

Une histoire intellectuelle de l’activité littéraire médiévale faite d’après le succès des textes, évalué d’après à la fois les manuscrits subsistants et les utilisations dans les oeuvres postérieures, serait très différente de celle que nous connaissons. Elle mettrait en lumière non point le génie ou la réussite intrinsèque des auteurs, mais l’adaptation aux besoins de leur lectorat potentiel : leur réussite peut dépendre de cette adaptation, qui nous renseigne sur les grands courants de la vie culturelle, autant que de raisons extérieures, casuelles, comme de bons réseaux de diffusion ou de patronage. C’est pour répondre à cette problématique qu’a été créée la base Fama (Fama Auctorum Medii Aevi) qui recense les renseignements accessibles sur les textes latins médiévaux à témoins nombreux et sur les descriptions de ces témoins.

D’après les genres littéraires, le lectorat change, les raisons du succès aussi. Il revient à des spécialistes de chaque discipline de dresser le constat de ce que l’utilisation de cette base apporte à la connaissance des milieux culturels concernés : la confirmation de larges diffusions déjà connues, avec des détails supplémentaires sur la tradition manuscrite ; l’étonnement éventuel devant des réussites passées inaperçues, ou devant des traditions plus maigres qu’elles ne semblent le mériter, avec une réflexion sur les raisons autant des succès que des échecs.

La base Fama est en voie d’enrichissement continu. Elle est destinée à donner un accès bibliographique et descriptif aux traditions manuscrites abondantes, par le biais des manuscrits conservés, mais elle peut englober dès à présent, pour comparaison, des renseignements connexes, sur des textes moins répandus. Cette rencontre devrait aussi permettre, sur l’avis de ses utilisateurs, de préciser les stratégies et de définir les ajustements souhaitables pour qu’elle remplisse toujours mieux son but.

IRHT - Ecole des chartes.png

Programme :

Jeudi 23 mars

13h30 – Accueil des participants
14h – Mot de bienvenue, par Michelle Bubenicek, directrice de l’École nationale des chartes, et François Bougard, directeur de l’Institut de recherche et d’histoire des textes
14h15 – Carmen Cardelle, Université de Zürich, Introduction. Succès et insuccès
14h45 – Anne Grondeux, Cnrs / Université Paris Diderot, Grammaire, lexicographie
15h30 – Pascale Bourgain, École nationale des chartes, Littérature, poésie lyrique

Pause

16h30 – Laurence Moulinier, Université Lumière Lyon 2, Manuels techniques
17h15 – Baudouin Van den Abeele, Université catholique de Louvain, Encyclopédies

Vendredi 24 mars

9h30 – Francesco Siri, Bibliothèque nationale de France, Commentaires bibliques
10h15 – Dominique Poirel, Institut de recherche et d’histoire des textes, Théologie
11h – Nicole Bériou, Ephe / Université Lumière Lyon 2, Sermons, prédication
11h45 – Patrick Arabeyre, École nationale des chartes, Textes juridiques

Pause déjeuner

14h30 – Présentation de manuscrits de la bibliothèque de l’Arsenal

Informations pratiques :

23 et 24 mars 2017

École nationale des chartes
(salle Léopold-Delisle)
65, rue de richelieu Paris 2e
Tél. +33 (0)1 55 42 75 00
http://www.enc-sorbonne.fr

Source : IRHT

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.