Colloque – Le chancel de Saint-Pierre-aux-Nonnains de Metz, problématique complexe pour un ensemble exceptionnel

Unique par son ampleur et la richesse d’inspiration de son décor, le chancel de Saint-Pierre-aux-Nonnains est une pièce majeure du musée de La Cour d’Or – Metz Métropole. Sa datation entre le VIIe et le VIIIe siècle, encore discutée, ferait de ce chancel un des plus anciens connus.

Les 38 plaques et piliers qui le composent sont sculptés d’entrelacs, de rinceaux de feuillages, de damiers ou de croix, et d’un Christ bénissant. Ils ont été découverts lors de fouilles dans l’église Saint-Pierre-aux-Nonnains, en situation de remploi : la restitution du chancel demeure donc hypothétique, et la confrontation entre les données techniques et archéologiques, peu fructueuse.

Saint-Pierre-aux-Nonnains

L’histoire prestigieuse du chancel de Saint-Pierre-aux- Nonnains justifiait l’organisation d’un colloque à Metz, dans le lieu d’origine : l’église du monastère de bénédictines élevée dans les murs d’un grand édifice civil de la seconde moitié du IVe siècle. Le premier chancel mis en place au VIIe siècle a été remanié à l’époque carolingienne, dans un contexte de réforme liturgique. L’aménagement de mobiliers dans les sanctuaires fut alors accompagné de l’émergence du chant messin appelé ensuite « grégorien ».

Récemment restauré pour la première fois de son histoire, le chancel de Saint-Pierre-aux-Nonnains va béné cier d’une nouvelle muséographie dans la salle du musée de La Cour d’Or qui lui a été consacrée en 1980.

La recherche scientifique actuelle sur les chancels permet aussi d’envisager une mise en contexte renouvelée du chancel de Saint-Pierre-aux-Nonnains, par la comparaison avec d’autres ensembles conservés du haut Moyen Âge. L’objectif est de faire connaître les travaux menés sur les clôtures de chœur : les questions liées aux dispositifs, les sources d’inspiration des décors et la fonction de ces mobiliers. En conclusion du colloque, les problèmes de datation du chancel seront le centre d’une table ronde, avec la question du rattachement stylistique d’un ensemble qui paraît se situer à la croisée de multiples influences.

Programme : ici

Informations pratiques :

Metz, église Saint-Pierre-aux-Nonnains et salle Claude Lefèvre (Arsenal – Metz en Scènes).

Contacts :
Anne Adrian, conservatrice du patrimoine, musée de La Cour d’Or – Metz Métropole, 2 rue du Haut-Poirier
57000 Metz – 03 87 20 13 27 aadrian@metzmetropole.fr

Martine Lutt, responsable administratif et nancier, musée de La Cour d’Or – Metz Métropole
2 rue du Haut-Poirier
57000 Metz – 03 87 20 13 38 mlutt@metzmetropole.fr

Comité organisateur : Anne Adrian, François Heber-Suffrin, Michèle Gaillard, Patrick Corbet, Pierre-Edouard Wagner, Catherine Guyon.

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.