Conférence – Claudia Garnier, « De la marginalisation à la mort sociale. Pratiques de l’exclusion dans des sociétés médiévales »

Dans la société médiévale, les comportements déviants dans la sphère sociale, politique ou religieuse sont souvent punis d’une exclusion temporaire ou définitive de la communauté (excommunication, bannissement). Dans certains cas, l’exclusion peut aller jusqu’à déclarer décédée la personne condamnée. Celle-ci ne subit cependant pas une mort physique, mais est plutôt soumise à un destin qu’on peut qualifier de „mort sociale“. L’exposé s’efforcera de saisir différents aspects de l’exclusion et d’examiner la genèse de formes spécifiques d’exclusion, selon des ordres politiques, sociaux et religieux donnés. Il abordera également les modèles de communication correspondants, par lesquels le processus s’exprime (par exemple les formes d’expression verbales de l’exclusion et ses formes non verbales et symboliques). Dans un dernier temps, il s’intéressera aux stratégies d’interprétation par lesquelles une culture donnée justifie le rejet et la répression.

Commentaire: Joseph Morsel (université Panthéon-Sorbonne)

csm_17_06_01_Jeudi_Garnier_ba399af6dc

Informations pratiques :

01.06.2017
Les jeudis de l’Institut historique allemand
Conférence Moyen Âge 18h00 (01.06.) – 20h00 (01.06.) IHA

Source : Institut historique allemand

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Le réseau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.