Publication – Joël Chandelier, « Avicenne et la médecine en Italie. Le Canon dans les universités (1200-1350) »

Comment le Canon de la médecine, une imposante encyclopédie rédigée au début du XIe siècle par le médecin et philosophe persan Avicenne, a-t-il pu devenir, pour plusieurs siècles, le manuel de base pour l’enseignement de la discipline dans tout l’Occident ? En observant le lent cheminement du texte, depuis sa traduction en latin au XIIe siècle jusqu’à son complet triomphe à la veille de la Peste Noire, cet ouvrage le replace dans un contexte précis, celui des premières universités italiennes. Celles-ci ont joué un rôle fondamental : c’est dans la Péninsule que le Canon est le plus rapidement et largement employé, dès la fin du XIIIe siècle. Le texte y est alors le fondement des cours, surpassant l’ensemble des autorités grecques ou arabes dans la formation des jeunes médecins.

Son importance va cependant au-delà de ce simple rôle. Par ses choix intellectuels, le Canon a profondément marqué la discipline médicale. Il a permis aux médecins de valoriser l’autonomie de leur discipline, de favoriser la place de l’expérience, ou encore de promouvoir l’importance de l’anatomie – annonçant ainsi, souvent, les évolutions à venir à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne.

book-08533437

Archiviste paléographe, agrégé d’histoire et docteur, Joël Chandelier est actuellement maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l’université Paris 8.

Table des matières : ici

Informations pratiques :

Joël Chandelier, Avicenne et la médecine en Italie. Le Canon dans les universités (1200-1350), Paris, Honoré Champion, 2017 (Sciences techniques, 18). 15,5 X 23,5 cm. 606 p. ISBN 9782745334374. Prix : 98 euros.

Source : Honoré Champion

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.