Podcast – Quelle médecine pratiquait-on au Moyen Âge ?

De quelles maladies souffrait-on au Moyen Âge ? Quelle médecine pratiquait-on ? Quels étaient les remèdes utilisés ? Les recherches en histoire et en archéo anthropologie nous renseignent sur l’état de santé des populations d’alors.

Au XIIe siècle, la médecine fut la première à connaitre son renouveau. Son utilité sociale, l’essor des villes, comme une probable volonté des autorités ecclésiastiques de freiner le recours à des pratiques entretenant un certain paganisme, expliquent en grande partie la précocité du renouveau du savoir médical.

Des traductions en latin de textes arabes et grecs à partir de la fin du XIe siècle, permirent la refondation d’une théorie médicale, apte à guider rationnellement les actes de la pratique.

S’imposa alors l’idée selon laquelle un médecin digne de ce nom, devait être lettré, connaitre l’anatomie, la physiologie du corps humain, et rechercher les causes des maladies pour être en mesure d’appliquer un traitement. Et si la médecine prétend être une science, c’est qu’elle recherche les causes des maladies.

Ce modèle du médecin autant théoricien que praticien avait existé dans l’antiquité grecque et romaine, et dans certaines parties du monde musulman, mais il s’était estompé dans l’Occident chrétien.

Même si nous savons aujourd’hui que les connaissances anatomiques étaient imparfaites, que la théorie médicale était peu apte à justifier des traitements efficaces pour les maladies les plus sévères, ce choix d’une médecine savante fondée rationnellement fut capital.

Une conférence enregistrée en mai 2017.

Danielle Jacquart, historienne médiéviste, directrice d’études à l’EPHE

Cyrille Leforestier, archéo-anthropologue, Inrap.

Source : France Culture

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Podcast. Ajoutez ce permalien à vos favoris.