Podcast – Avoir raison avec Marc Bloch

Né en 1886, fusillé par les Allemands le 16 juin 1944 pour résistance, Marc Bloch est celui qui, avec Lucien Febvre, a fondé la revue des Annales qui a marqué le XXe siècle des historiens.

Marc Bloch aborde des champs nouveaux des savoirs, mêlant anthropologie, histoire, géographie et sociologie, et invente aussi un rapport inédit de l’historien au temps présent en commentant par exemple des situations contemporaines comme les deux guerres mondiales pendant lesquelles il a combattu. Son travail, qui parle encore aujourd’hui aux chercheurs mais aussi aux citoyens, sera exploré à travers cinq œuvres majeures.

738_bloch5

Épisodes :

Réflexions d’un historien sur les fausses nouvelles de la guerre

Marc Bloch a été un combattant de la Grande guerre. Mais, au milieu des combats, il n’a jamais oublié de s’interroger sur la source des informations qui parcouraient les tranchées: d’où venaient-elles et pourquoi de fausses nouvelles avaient-elles tant de succès ?

Intervenants : Annette Becker et Olivier Dumoulin
Accès : ici

Les Rois thaumaturges

Avec ce grand texte publié en 1924, le médiéviste Marc Bloch ouvre un nouveau champ de recherche : l’anthropologie historique. Il s’y intéresse au pouvoir des rois de France et d’Angleterre de guérir des maladies, en particulier les écrouelles.

Intervenants : Etienne Anheim et Murielle Gaude-Ferragu
Accès : ici

La Société féodale

Cet ouvrage, publié par Marc Bloch au tout début de la seconde guerre mondiale, est une synthèse du médiéviste arrivé à l’âge de la maturité. Il a alors 53 ans et a accumulé pour les « Annales », revue qu’il a fondée en 1929 avec Lucien Febvre, un savoir unique sur la société médiévale.

Intervenant : Florian Mazel
Accès : ici

L’Étrange défaite

Ce texte, écrit à chaud dans l’été 1940, est une analyse implacable de la défaite française. Marc Bloch qui, bien que déjà âgé, s’était volontairement engagé dans les combats de la bataille de France, a vécu la débâcle française.

Intervenants : Peter Schottler et Christian Ingrao
Accès : ici

Apologie pour l’Histoire

Ce livre est le dernier, inachevé d’ailleurs, de Marc Bloch. Ecrit pendant la guerre, entre 1941 et 1943, il est publié en 1949 par le co-fondateur de l’école des « Annales », Lucien Febvre. Appelé également « Le métier d’historien » il est encore aujourd’hui un vade-mecum pour tout apprenti-historien.

Intervenants : Yann Potin et Bertrand Müller
Accès : ici

Source : France Culture

 

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Podcast. Ajoutez ce permalien à vos favoris.