Conférences – Cycle de conférences de Transitions (Université de Liège)

En 1969, le Professeur Léon-Ernest Halkin (1906-1998), éminent spécialiste de l’Histoire de la Renaissance et de la Réforme, crée, à l’Université de Liège, un Institut dédié à ce domaine. Cet institut acquiert très rapidement une réputation enviée et attire de nombreux étudiants liégeois et étrangers.

Le désir de perpétuer cette tradition, conjugué avec la volonté d’une ouverture interdisciplinaire plus affirmée, conduit à une première refondation de l’Institut, sous le titre « Humanisme, Renaissance, Réformes : genèses de la modernité, de Pétrarque à Galilée ». En 2010, une association est conclue avec le Centre d’Études médiévales de l’Université de Liège ainsi qu’avec le Réseau 17e siècle/Netwerk 17de eeuw. C’est alors qu’est créé « Transitions. Centre d’Etudes sur le Moyen Âge tardif et la Première Modernité ». Le projet est porté par Dominique Allart, Annick Delfosse, Marie-Elisabeth Henneau, Nadine Henrard, Laure Fagnart, Alain Marchandisse, Paola Moreno, Benoît Van den Bossche, Frédérick Vanhoorne et Philippe Vendrix. De nombreux chercheurs, médiévistes et modernistes, spécialistes de différentes disciplines, les rejoignent, et des partenariats sont conclus avec d’autres institutions belges et étrangères poursuivant des objectifs comparables.

Le 21 mars 2012, le Centre est reconnu comme Département de Recherche par le Conseil d’Administration de l’Université de Liège. En janvier 2016, à l’occasion de la réorganisation des structures de recherches de l’Université de Liège, il a été transformé en Unité de recherches, désormais intitulée « Transitions. Moyen Âge et première Modernité ».

Transitions-cycle-de-conférence-2017-2018

Programme :

17 octobre 2017
Tania Van Hemelryck (UCLouvain)
« Pour l’amour du risque »? Galliot du Pré (1512-1560) et l’édition imprimée des textes médiévaux en langue française
18h00 – Université de Liège, Grand Physique (Bât. A1)

14 novembre 2017
Anne Piéjus (Université Paris-Sorbonne)
La laude moderne : survival ou utopie régressive ?
18h00, Université de Liège, Grand Physique (Bât A1)

12 décembre 2017
Frédérique Lachaud (Université de Lorraine)
Raoul Niger : penser le pouvoir après l’affaire Becket
18h00, Université de Liège, Grand Physique (Bât A1)

6 février 2018
Roser Salicrú i Lluch (Consejo Superior de Investigaciones, Barcelone)
Esclaves et esclavage en Méditerranée occidentale au Bas Moyen Age. Catégories, effacement du passé, parcours personnels
18h00, Université de Liège, Grand Physique (Bât A1)

20 mars 2018
Estelle Leutrat (Université de Rennes 2)
Combattre, célébrer, informer : histoire et usages du placard politique illustré au XVIe siècle
18h00, Université de Liège, Grand Physique (Bât A1)

Source : Transitions – Université de Liège

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.