Appel à contribution – Chrono-typologies : résolution et compression temporelle. 1ère journée d’étude du Groupe de contact FNRS « Ceramic Research in Archaeology – CeRA »

1ere Journée d’études
1er mars 2018

CERA Appel commu

1. Présentation du groupe de contact CeRA :

Le groupe de contact « CeRA » a pour vocation de rassembler les chercheurs et professionnels de l’archéologie dont les travaux portent sur l’étude des cultures matérielles anciennes par le biais de l’analyse de la poterie. L’exploitation de ce proxy permet en effet d’approcher les sociétés en reconstituant des savoir-faire, un environnement, des pratiques sociales et, par là-même, de mieux comprendre les sociétés qui fabriquent, diffusent et consomment ces objets.

Unis par des problématiques communes, nous sommes convaincus que la comparaison de « traditions d’étude » et que la confrontation d’approches méthodologiques différentes, sans limite chronologique ou géographique, pourront élargir et affiner nos champs d’investigation. De plus, ce groupe permettra une mise en commun des savoirs, des moyens techniques et analytiques, espérant ainsi accroître le dynamisme des collaborations au sein des recherches céramologiques menées en Belgique, sur un matériel archéologique tant national que étranger. Un tel groupe aura aussi une portée pédagogique extraordinaire, puisqu’il permettra aux étudiants des différentes Universités du pays de se rencontrer et de confronter leurs enseignements.

2. Les journées d’études du CeRA

Ces journées annuelles s’articuleront autour des méthodes utilisées par les archéologues pour aborder les sociétés anciennes au départ de la céramique. Pour chaque journée d’études, une thématique précise sera retenue, dont les déclinaisons seront suffisamment larges pour toucher les projets de recherches et les problématiques d’un nombre important de collègues.

Il s’agira d’une conférence ouverte à un large public. Chaque journée d’étude thématique regroupera un ou quelques intervenant(s) invité(s) et des archéologues, professionnels de l’archéologie, chercheurs débutants, chercheurs confirmés qui auront répondu à l’appel à communications ; ceux-ci travaillant le plus certainement sur des contextes espace-temps très diversifiés. Ces journées accorderont également une place privilégiée et repensée aux échanges et discussions entre les personnes présentes. La journée sera couplée ou non à une réunion du comité scientifique – au cours de cette dernière, les thèmes des journées d’étude à venir seront notamment identifiés et discutés, ainsi que l’organisation proprement dite de ces journées. Enfin, ces journées constitueront un espace de présentation et de contact pour les doctorants et étudiants.

3. Première journée d’études du CeRA « Chrono-typologies : résolution et compression temporelle »

Lors de cette première rencontre nous aborderons la question de la pertinence morphologique et temporelle de nos observations. Nous examinerons sous quelles conditions on peut serrer au plus près des réalités sociétales diverses : comment dans une chrono-typologie céramique distinguer les variantes morphologiques intentionnelles de variations mécaniques non significatives, comment prendre en compte dans nos classements typologiques le facteur de compression temporelle – soit la présence au sein d’une unité archéologique d’objets d’âge différent? Il s’agira dès lors de considérer les pratiques liées à l’établissement des chrono-typologies dans des cadres espace-temps très divers et, surtout, dans des conditions d’étude très variées. Nous aborderons par exemple la question de la résolution plus ou moins fine de ces chrono-typologies qui peut être fonction de la quantité/qualité/accessibilité des données, du contexte de fouilles (type de fouilles, conditions du travail archéologique dans le pays concerné), de l’apport, voire la dépendance, à l’histoire de l’art, de l’apport des sciences auxiliaires à l’archéologie.

Concrètement, chaque orateur devra prendre en compte le fait que l’audience est composée de spécialistes d’autres régions et périodes. Un très bref aperçu du contexte historique et sociopolitique des sociétés concernées sera utile. En définissant les chrono-typologies étudiées, il s’agira ensuite de s’interroger plus particulièrement sur la manière dont celles-ci, dans nos domaines respectifs, ont été affinées, réorientées, critiquées, renouvelées voire totalement revues ! Autrement dit, comment approchons-nous toujours un peu plus finement la résolution temporelle des communautés anciennes que nous étudions (en parlant en termes de siècles, de générations, ou en dizaines d’années). L’objectif est de partager des idées stimulantes !.

Cette journée aura lieu à l’UCLouvain, au sein de l’Auditorium du nouveau Musée L le 1er mars 2018.

Trois keynote speakers sont invités : Xavier Deru (Université Lille 3), céramique gallo-romaine, Dominique Bosquet (SPW), céramique néolithique et Marie de Wit (ULB, FNRS), céramique grecque.

Communication de 30 minutes pour les keynotes speakers et de 20 minutes pour les autres communications. 10 minutes de questions après chaque communication. Espace de discussion en fin de matinée et en fin d’après-midi. Un drink sera prévu en fin de journée.

Si vous souhaitez participer à cette journée d’études, merci d’envoyer pour le 31 janvier au plus tard, un titre et un résumé d’environ 150 mots à agvokaer@ulb.ac.be.

Source : Université catholique de Louvain

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.