Publication – « Genèse des espaces politiques (IXe-XIIe siècle). Autour de la question spatiale dans les royaumes francs et post-carolingiens », dir. Geneviève Bührer-Thierry, Steffen Patzold et Jens Schneider

Depuis le XIXe siècle, les historiens français et allemands racontent une histoire fondamentalement différente de la transtion entre le monde carolingien et les Xe-XIIe siècles : pour les premiers, l’apparition de principautés territoriales dans le monde post-carolingien est avant toute chose le signe de la désagrégation des institutions carolingiennes et représente une mutation fondamentale dans l’organisation des pouvoirs. Pour les seconds, il n’y a pas de véritable solution de continuité dans un système où le pouvoir a toujours reposé non sur la domination d’un territoire mais sur l’importance des liens interpersonnels entre le roi et l’aristocratie, et cela dès l’époque carolingienne. Le but de cet ouvrage est de montrer comment l’importance dévolue au caractère territorial du pouvoir – largement remis en question par la recherche actuelle – a influé sur la manière dont on raconte l’histoire de l’empire carolingien et des royaumes post-carolingiens à l’Est et à l’Ouest du Rhin, grâce à plusieurs mises au point historiographiques et à de nombreuses études de cas.

Geneviève Bührer-Thierry est professeure d’Histoire du Moyen Âge à l’université Paris1-Panthéon-Sorbonne et membre du LAMOP UMR 8589. Steffen Patzold est professeur d’Histoire du Moyen Âge à l’université Eberhard-Karl de Tübingen. Jens Schneider est docteur en Histoire du Moyen Âge et Ingénieur de Recherches au laboratoire ACP de l’Université Paris-Est-Marne la Vallée.

Table des matières :

Geneviève Bührer-Thierry, Steffen Patzold, Introduction

Première partie. Épistémologie du territoire

Jérôme Monnet, Le territoire comme télépouvoir. Bans, bandits et banlieues entre territorialités aréolaire et réticulaire
Sebastian Brather, „Räume“ in der Mittelalterarchäologie. Zugänge und Fragestellungen
Florian Mazel, De quoi la principauté territoriale est-elle le nom ? Réflexion sur les enjeux spatiaux des principautés « françaises » (Xe-début XIIe siècle)
Christian Heinemeyer, Territorium und Territorialisierung. Ein Konzept der deutschen Forschung und seine Problematik

Deuxième partie. Construction des espaces politiques : regards croisés

Katharina Winckler, Konkurrierende Bischöfe und ihre Herrschaftsbereiche in den Ostalpen des 7. und 8. Jahrhunderts
Michel Margue, Au nom du comte. Quelques réflexions sur les modes d’inscription du pouvoir comtal dans l’espace lotharingien (Xe – XIIe siècle)
Anne Lunven, L’espace du diocèse à l’époque carolingienne : l’apport des formules de datation des actes du cartulaire de Redon
Claire Garault, La Vita sancti Machutis par Bili : reflets des enjeux territoriaux liés au pouvoir épiscopal dans les années 870 en Haute Bretagne
Didier Panfili, Comitatusvspagus. Espaces, territoires, pouvoirs en Septimanie, Toulousain, Quercy et Rouergue (fin VIIIe-fin XIe siècle)
Miriam Czock, Burgen als Orte der Herrschaft und räumlicher Macht : Schwaben als Herrschaftsraum im 10. Jahrhundert
Pierre Bauduin, La perception d’une principauté territoriale : l’exemple de la Normandie (Xe-XIe siècle)
Thomas Kohl, Maine, Normandie und Anjou – die Integration einer Grafschaft in die Nachbarterritorien
Claire Lamy, Pagus et classement des archives à l’abbaye de Marmoutier (XI-XIIe siècles)

Conclusions

Jens Schneider, Territorium revisited: Zusammenfassung und Ausblick

Index

Informations pratiques :

Geneviève Bührer-Thierry, Steffen Patzold et Jens Schneider, Genèse des espaces politiques (IXe-XIIe siècle). Autour de la question spatiale dans les royaumes francs et post-carolingiens, Turnhout, Brepols, 2017 (Haut Moyen Âge, 28). 324 p., 23 b/w ill., 8 b/w tables, 156 x 234 mm. ISBN: 978-2-503-57473-8. Prix : 80 euros.

Source : Brepols

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.