Appel à contribution – Voyageurs et voyages. Incursions culturelles et linguistiques

Les 15-16 juin 2018

Université de l’Ouest de Timişoara, Roumanie

La VIIe édition du Colloque International Communication et Culture dans la Romania Européenne (CICCRE) propose comme thème de réflexion et de débat le voyageur et ses voyages, réels ou symboliques, et la manière dont ils se reflètent dans les littératures, les arts et les langues romanes.

Le voyage représente une expérience permanente dans toutes les étapes de la vie de l’homme. Homo viator fait partie de l’épopée de l’humanité et chaque langue le représente à sa manière, dans la sphère du réel ou du symbolique. Les voyages réels, les grandes découvertes, tout comme les grands explorateurs des terres inconnues nous permettent de reconstruire et d’imaginer des itinéraires. En même temps, la littérature transfère le voyage dans le plan de l’imaginaire, du symbolique, de l’inconnu, de l’initiation où le personnage met à l’œuvre sa maturité spirituelle et même toute son existence.

La culture de l’Antiquité (surtout grecque et latine), nous offre des œuvres qui traitent le thème du voyage. Il suffit de rappeler Homère et Virgile qui ont rendu à l’histoire et aux littératures à venir, et surtout à l’imaginaire collectif du monde occidental, la figure du voyageur par excellence et du voyage (maritime ou terrestre) en tant que punition et sublimation de l’être humain. Ulysse, vainqueur dans les guerres grâce à la force de son intelligence, est, en même temps, vainqueur des espaces lointains grâce à la puissance de son âme. Énée parcourtle monde afin de jeter les fondements d’une des plus grandes civilisations de l’Antiquité. C’est lui qui conduit Dante dans les trois mondes d’au-delà, dans son exploit de compréhension dela condition tragique de l’homme.

Par son célèbre personnage Don Quichotte, Cervantès ajoutera d’autres horizons sémantiques au voyage et au drame du voyageur. Le Grand Tour, qui constitue, pendant quelques siècles, un rituel obligatoire dans la formation des jeunes aristocrates, ajoute au voyage de nouvelles significations.

À partir du XIe siècle, l’Europe se trouve dans un mouvement de plus en plus intense, grâce à la reprise du commerce et aux voyages des commerçants. Les nouveaux voyageurs, partout dans l’Europe ou au-delà de ses frontières, sont animés de raisons différentes. Les chevaliers errants parcourent les fiefs afin de se mettre au service des châtelains; les moines pérégrins transmettent dans leurs voyages, à travers le temps et l’espace,les valeurs de la culture chrétienne et antique à la fois; des jongleurs, des troubadours, des trouvères, des artistes, errant d’une Cour à l’autre, laissent dans des œuvres les traces de leur passage dans ces endroits. Les pèlerins et les commerçants, voyageurs par excellence du Moyen Âge, tout comme les grandes découvertes géographiques, les progrès réalisés dans les domaines de la science et de la technique, les changements politiques et religieux de la Renaissance et des siècles suivants changent profondément les conceptions sur le monde et sur la vie.

Le thème du voyage connaît des transformations significatives de nos jours. De nouvelles catégories de voyageurs réels (par exemple les astronautes) et des types différents de voyages littéraires (commela science-fiction) et linguistiques (les nouveaux langages) apparaissent. On peut y ajouter les catégories de la navigation virtuelle: l’Internet et les réseaux sociaux avec leur jargonspécifiques.

Le voyage – quelles que soient ses coordonnées – va connaître de nouvelles formes qui reflètent les changements des modèles culturels de référence ou de l’imaginaire collectif, dont les facettes sont nombreuses et dynamiques.

Les organisateurs du CICCRE 2018 invitent les participants à l’analyse de ce thème complexe, proposantcomme possibles sujets de réflexion et de débat:

– les héros et les voyages;
– les voyages initiatiques ;
– les pèlerins et le thème du pèlerinage ;
– les voyages dans les mers, les naufrages, les exils ;
– les voyages terrestres, les migrations, le croisement des civilisations ;
– les voyages dans l’imaginaire ;
– la métaphore du voyage dans la musique et dans les arts visuels ;
– les notes des voyageurs étrangers sur les Roumains et sur leur langue ;
– le lexique des découvertes géographiques et scientifiques ;
– la langue– le meilleur moyen de voyager dans le temps ;
– les mots voyageurs– la circulation des mots dans l’Europe romane ;
– le jargon des réseaux sociaux ;
– l’internationalisation des termes.

Tous ceux qui sont intéressés par les voyageset les voyageursainsi que par les incursions linguistiques, littéraires et culturelles dans l’espace de la Romania – enseignants, chercheurs, doctorands – sont invités à proposer des communications dans l’une des sections du colloque: langue et littérature latines; langue et littérature roumaines; le roumain comme langue étrangère; langue et littérature françaises; langue et littérature italiennes ; langue et littérature espagnoles; langue et littérature portugaises; didactique des langues romanes ; histoire et théologie ; musique et théâtre ; beaux-arts.
Calendrier du colloque

La VIIe édition du CICCRE aura lieu les 15-16 juin 2018 à l’Université de l’Ouest de Timișoara, 4 bd. Vasile Pârvan, Timişoara ;
le 1er mai 2018 : soumission des propositions (titre et résumés en français et en anglais)

et envoi du bulletin d’inscription (voir ci-dessous) à ciccre@gmail.com ainsi qu’au(x) responsable(s) de la section choisie (voir les adresses électroniques en haut)

le 15 mai 2018 : notification d’acceptation aux auteurs.

Les langues de travail du CICCRE 2018 sont : le roumain, le français, l’italien, l’espagnol et le portugais.
Bulletin d’inscription

(à renvoyer par courriel avant le 1er mai 2018)

Nom(s):
Prénom(s):
Statut (professeur, chercheur, doctorant, etc.) :
Affiliation (université, institut, centre de recherche, etc.)
Courriel électronique:
Section du colloque :
Intitulé de la communication:
Résumés en français et en anglais (200 – 250 mots)
5 mots-clés et 5 Keywords :
Vidéoprojecteur pour la présentation de la communication en diapos : Oui ou non

Source : Calenda

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.