Publication – « Statuts communaux et circulations documentaires dans les sociétés méditerranéennes de l’occident (XIIe – XVe siècle). Statuts, écritures et pratiques sociales – II », éd. Didier Lett

Ce volume est le second d’une série d’ouvrages portant sur « Statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) », visant à étudier les statuts communaux dans une optique d’histoire sociale, non pas comme une source « normative » mais comme une source de la pratique, de leur matérialité et de leur forme d’écriture aux pratiques sociales en passant par les conditions de leur production et de conservation, leur inscription dans un paysage documentaire communal, leur structure et leur contenu.

Cet ouvrage, plus spécifiquement, se donne pour but de replacer la matière statutaire de l’Italie (Sienne, Ferrare, Gênes, Rimini, Milan, Orvieto, Pérouse, Todi, Pise, Lucques, la Sicile et Candie vénitienne) et du Midi de la France (Agen, Marseille, Avignon, Rodez et Comtat Venaissin) au sein d’un ensemble de documents produits par les autorités communales, par d’autres institutions présentes dans la commune ou par une autorité supérieure (seigneur laïc ou ecclésiastique, prince, roi ou pape) exerçant son dominium. Il s’agit donc d’éclairer le statut dans son paysage documentaire pour mesurer les circulations documentaires en repérant et en analysant tout les points de contact entre les statuts et les autres documents.

Du niveau le plus haut ou le plus large (comtal, provincial ou royal) au plus restreint (groupements professionnels) en passant par l’échelon communal, les différentes strates normatives se superposent et se complètent mais peuvent également entrer en concurrence, nous dévoiler des tensions entre les divers niveaux de réglementation, chacun de ceux-ci espérant marquer son emprise, dominer un espace ou un secteur d’activité. Statuer peut, en ce sens, apparaître comme un enjeu social de toute première importance.

Table des matières :

Avant-propos – Didier Lett

STATUTS ET AUTRES DOCUMENTS PRODUITS PAR LA COMMUNE

Rubriche, sommari, note partigiane e obiettivi politici nella normativa senese del Tre e Quattrocento relativa alla mezzadria – Gabriella Piccinni
Entre normes et pratiques. Les memoranda d’Agen, passeurs de mémoire (fin XVe-début XVIe siècle) – Sandrine Lavaud
L’assemblée de ville, la tutelle du prince et les statuts à Marseille au milieu du XIVe siècle – François Otchakovsky-Laurens
Gli statuti epigrafici dell’Italia centro-settentrionale (secc. XII-XIV) – Marialuisa Bottazzi

STATUTS ET AUTRES DOCUMENTS PRODUITS DANS LA VILLE

Des statuts urbains aux statuts de métier : l’exemple de la fusterie d’Avignon au milieu du XIIIe siècle – Philippe Bernardi et Nicolas Leroy
Les testaments, l’usure, les statuts. L’exemple de Pise au XIVe siècle – Sylvie Duval
Statuts de la cité, statuts du bourg. Circulation documentaire et rivalités locales à Rodez au début du XIVe siècle – Judicaël Petrowiste

STATUTS ET INSTANCES SUPÉRIEURES

Jeux d’échelles, jeux de normes ? Les statuts du Comtat Venaissin, fin XIIIe-début XVIe siècle – Valérie Theis
Il ruolo delle universitates nella produzione normativa in Sicilia, secoli XIV-XV – Fabrizio Titone
Statuts vénitiens et paysage documentaire à Candie aux XIIIe et XIVe siècles – Matteo Magnani

Index des lieux
Résumés
Les auteurs

Informations pratiques :

Didier Lett (éd.), Statuts communaux et circulations documentaires dans les sociétés méditerranéennes de l’occident (XIIe – XVe siècle). Statuts, écritures et pratiques sociales – II, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018 (Histoire ancienne et médiévale). 264 pages, 16 x 24 cm. ISBN : 9791035100629. Prix : 20 euros.

Source : Éditions de la Sorbonne

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.