Colloque – Imagopapae. La figure du pape entre passé et présent

Liège, Université de Liège, Bât A1, Salle Académique

Du 20/06/2018 au 22/06/2018

Programme : ici

Imagopapae-2018-Affiche50x70V3-DEF-page-001

Le colloque est consacré à la figure du pape entre passé et présent.

La situation actuelle est extraordinaire : deux papes coexistent, l’un émérite, qui abdiqua en 2013, et l’autre encore en charge. En 2013, la renonciation de Benoît XVI fut la première de l’histoire contemporaine, plus de sept cents ans après la plus célèbre des abdications médiévales – celle de Célestin V en 1294. Nous avons aussi été témoins de la canonisation de deux papes (Jean XXIII et Jean Paul II, 2014) et de la promulgation de deux jubilés (le jubilé ordinaire de 2000, et un jubilé extraordinaire en 2015 sous le signe de la Miséricorde).

Les sciences humaines sont appelées à essayer d’expliquer le sens de ces événements qui, à défaut, pourraient être perçus comme des inventions modernes et non comme des processus profondément ancrés dans l’Histoire.

À cet égard nous proposons une analyse sur la Papauté de Rome et d’Avignon, sur les controverses franciscaines et sur la tradition très débattue du pape angélique. Chaque thématique sera abordée d’un point de vue historique, historico-artistique, philologique et littéraire.

En outre, l’on s’interrogera non seulement sur la diffamation que subit le pape, depuis la damnatio memoriae de Boniface VIII jusqu’à l’époque napoléonienne, en passant par la Réforme protestante, mais aussi sur la célébration dont il fait l’objet lors de la Contre-Réforme notamment.

La question du pape contemporain figurera elle aussi au programme du colloque, envisagée à travers l’étude de genre, l’histoire de la photographie et une analyse expérimentale de la série télévisée The Young Pope (Paolo Sorrentino 2016).

Organisation : Claudia D’ALBERTO (ULiège/Transitions) en collaboration avec Benoît VAN DEN BOSSCHE (ULiège/Transitions), Dominique ALLART (ULiège/Transitions), Eric BOUSMAR (USaintlouis/ CRHiDI), Annick DELFOSSE (ULiège/Transitions), Laure FAGNART (ULiège/Transitions), Marie-Elisabeth HENNEAU (ULiège/Transitions), Alain MARCHANDISSE (ULiège/Transitions) et en partenariat avec la Bibliotheca Hertziana (Rome), l’Institut de recherche et d’histoire des textes (Paris), le Musée du Petit Palais d’Avignon, la Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino (Florence), l’Università degli Studi di Ferrara.

Source : Transitions – Université de Liège

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.