Colloque – Histoire de la littérature, Histoire de la langue : 1965-2015. Bilan et perspectives

Paris, Université de Paris-Sorbonne, 13 – 16 juin 2018

Le Comité organisateur : enseignantes-chercheuses des UFR de Langue française et de Littérature française et comparée de Paris Sorbonne (EA 4509 et EA 4349)

Le Comité scientifique (Membres du bureau de l’AIEMF) : Paola Cifarelli, Olga Duhl, Amandine Mussou, Tania Van Hemelryck, Matthieu Marchal, Olivier Delsaux

Capture d_écran 2018-05-29 à 16.08.24

Programme :

Mercredi 13 après-midi (Sorbonne, amphi Cauchy)

13h30 : Sylvie Lefèvre et Jacqueline Cerquiglini, Introduction

14h00-15h00 : Michel Zink (de l’Académie française, secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, professeur au Collège de France), Pourquoi moyen ?

15h30-18h00 : Le théâtre en moyen français

Darwin Smith (Lamop, CNRS-Paris 1-UMR 8589), Du manuscrit à la performance : que peut-on savoir?
Xavier Leroux (Université Toulon, laboratoire Babel), Du formatage comme principe de composition du texte dramatique au Moyen Âge
Gabriella Parussa (U. de Paris III, laboratoire Clesthia), Le moyen français ou l’art du dialogue
Yunhao Na (U. de Paris III), Décoder le langage des mètres : analyse métrique de « La Vie et passion de monseigneur sainct Didier » de Guillaume Flamang
Pierre Vermander (U. Paris III et Paris VII), La forme comme sens : étude de quelques rondeaux dans le théâtre médiéval

Jeudi 14 matin (amphi Cauchy)

8h30-10h30 : La littérature de Bourgogne

Olivier Delsaux et Tania Van Hemelryck (Université catholique de Louvain), La recherche sur la littérature française et le livre à la cour des ducs de Bourgogne : un « Nouveau Doutrepont » ?
Daisy Delogu (Université de Chicago), La « pastourie » en Bourgogne. Le « Pastoralet » et Le « Songe du pastourel »
Anh Thy Nguyen (Université catholique de Louvain), La version abrégée du « Gérard de Roussillon » de Jehan Wauquelin dans la « Fleur des histoires » et dans l’ »Histoire de Charles Martel »

11h00-13h00 : Jean Miélot

Maria Colombo Timelli (Sorbonne Université), Jean Miélot. Bilan et perspectives
Martina Crosio (U. de Turin), La Passion de saint Adrian
Elisabette Barale (U. de Paris IV), Jean Miélot, traducteur interlinguistique
Loula Abd-Elrazak (U. de Waterloo), Jean Miélot traducteur de Gautier de Coinci

Jeudi 14 après-midi (Sorbonne, amphi Cauchy)

14h30-16h30 : Diversités

Christine Ferlampin-Acher (U. de Haute-Bretagne), Artus de Bretagne. Bilan et pistes autour d’un texte tardivement et récemment édité
Clotilde Dauphant et Thierry Lassabatère (U. de Paris IV), « Venez a mon jubilé ! » Le projet de réédition des Œuvres complètes après cinquante ans de recherche sur Eustache Deschamps
Kevin Brownlee (U. de Penssylvanie), Christine de Pizan dans les « Heures de la contemplacion » : l’auteur femme qui s’adresse à un public féminin au sujet des femmes
Anne Schoysman (U. de Sienne), Jean Lemaire de Belges. Bilan et perspectives

17h : Assemblée générale de l’AIEMF

Vendredi 15 matin (Institut, salle des séances)

9h-10h : Robert Martin (membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres), La lexicologie du moyen français (et du français de la Renaissance)

10h30-12h30 : Le moyen français comme langue

Juhani Härmä et Elina Suomela- Härmä (U. de d’Helsinki), Moyen français. Terme et études dans la romanistique scandinave (1965-2015)
Anders Bengtsson (U. de Stockholm), Jean Froissart revisité : la connexion interphrastique
Sabine Lehman (U. de Paris Nanterre), L’évolution de la textualité en moyen français
Antonnella Amatuzzi (U. de Turin), Métalexicographie historique et Moyen Français : l’apport du Tresor de recherches et antiquitez gauloises et françoises de Pierre Borel et du Dittionario Francese italiano de Nathanael Duez

Vendredi 15 après-midi (Institut, salon d’honneur)

14h30-16h00 Les éditions critiques de textes en moyen français

Andrea Valentini (U. de Paris III), La philologie génétique d’auteur au service de la linguistique : de nouvelles possibilités de recherche
Lucien Dugaz (U. de Paris III), Le « Livre des fais d’armes et de chevalerie » de Christine de Pizan : pré-texte, contexte, sous-texte
Jean-Marie Fritz (U. de Bourgogne) et Silvère Menegaldo (U. d’Orléans), Prolégomènes à une édition des poèmes en strophes d’Hélinand du BnF, fr. 576 (1382) : l’Ecole de foi et le « Trésor de Notre-Dame » de Brisebarre et les « Sept articles de la foi » du Pseudo-Jean de Meun

16h00-17h00 Les traductions en moyen français

Joëlle Ducos (U. de Paris IV), La traduction dans le domaine des sciences
Cinzia Pignatelli et Claudio Galderisi (U. de Poitiers), Transmedie : l’arbre et les fruits
Michèle Goyens et Françoise Guichard-Tesson (U. de Leuven), Un auteur (re)découvert au XXIe siècle : Evrart de Conty, auteur, traducteur, adaptateur et commentateur

Banquet

Samedi 16 matin (Sorbonne, amphi Cauchy)

9h00-10h30 : Le « Narrenschiff » de Sebastian Brant en France (1497-1529) : bilan et nouvelles perspectives

Olga Anna Duhl (Lafayette College), Texte et images dans « La Grant nef des folles » : de la ‘nef latine’ à la ‘nef divine’
Anne-Laure Metzger-Rambach (U. de Bordeaux et U. de Sidney), « La grant nef des folz du monde » ‘imprimee pour Geoffroy de Marnef libraire de Paris. Le viii. jour du moys de Febvrier. Lan. M. CCCC.xcix’ : essai de situation
Bernd Renner (CUNY), « Quam satyram vocitare queo ». Les « Nefs des Folz » entre Horace et Juvénal

11h-12h30 : Les imprimés

Barbara Ferrari (U. degli studi de Milan), La « Légende dorée » du manuscrit à l’imprimé, du recueil au livret
Karine Dichary (U. de Lille III), Une version inédite de « Lancelot du Lac » : l’« editio princeps » (1488)
Aline Colau (U. catholique de Louvain), Les stratégies éditoriales à la fin du Moyen Âge (fin du XVe et début du XVIe siècle) : une nouvelle perspective sur Antoine Vérard

Samedi 16 après-midi (Sorbonne, amphi Cauchy)

14h00-15h00 Les récits brefs

Paola Cifarelli (U. de Turin), Pour cause de joyeuseté. Guillaume Tardif et le style facétieux
Nora Viet (U. Clermont-Auvergne), « Genre éditorial » ou « genre d’écrire » ? Le récit bref moralisé à l’aube de l’ère imprimée (1480-1500)

15h30-17h30 : Diversités

Adélaïde Lambert (U. de Liège), Les insertions versifiées dans les mises en prose
Marie-Christine Payne (U. de Paris III), Essor des études sur le « Roman de Perceforest » de 1982 à nos jours
Piero Andrea Martina (U. de Turin et U. de Paris-Sorbonne), Romans en vers et manuscrits tardifs : copier et lire l’ancien français à partir de la fin du XIVe s.
Angelica Vomera (U. de Turin et U. de Paris III), Carte linguistique des compositeurs italiens francophones au Moyen Âge tardif

Source : AIEMF

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.