Podcast – « La poésie médiévale du Nord, un modèle politique ? », avec Jacques Darras et Danielle Buschinger

Versant irrévérence : Picardie et Artois, trouvères et place publiques. Le poète Jacques Darras plonge aux 12ème et 13ème siècles, rassemble et traduit pour la première fois des poèmes du Nord. Au générique, Arras, Lille, Amiens, Cambrai, Jean Bodel, Adam de la Halle, Canon de Béthune, Richard de Fournival, le Reclus de Molliens, congés, fratrasies, bestiaires, chansons, pour une littérature qui, dit-il « désenivre du monde lyrique et féérique breton et occitan ». Une littérature rassemblée dans « son allégresse vivante, sa verdeur acide et son irrévérence démocratique ». Versant conservateur : La germaniste Danielle Buschinger revient sur les Sangsprücher, ces poètes de langue allemande influencés par les troubadours qui du 12ème au 15ème siècle, de mécènes en mécènes, prodiguent en chantant conseils, blâmes et louanges pour la bonne éducation de tous, du paysan à la noblesse. Autrement dit pour que l’ordre jamais ne change.

738_licormouton

Podcast : https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=1c412cde-48b5-4742-9569-b34c3ed6c055

Nos invités :

Danielle Buschinger, professeure émérite de langue et civilisation allemande à l’université de Picardie, responsable du Centre d’études médiévales de cette université. Elle est l’auteure d’un grand nombre d’ouvrages critiques et de traductions françaises d’œuvres médiévales allemandes. En 2017, elle a notamment publié Poètes moralistes du Moyen Âge allemand XIIIe-XVe siècle, une savante étude sur la poésie chantée et les grands poèmes didactiques en langue allemande parue dans la collection Recherches littéraires médiévales des Classiques Garnier.

Jacques Darras poète, essayiste et traducteur (Walt Whitman, S.T Coleridge. William Blake, William Shakespeare, Basil Bunting, Geoffrey Hill, Ted Hughes, etc.) Il codirige la revue Inuits dans la Jungle (Le Castor Astral). Il a reçu le prix Guillaume-Apollinaire en 2004 et le Grand Prix de poésie de l’Académie française en 2006. Du Cloître au à la place publique, a été conçue comme une véritable entreprise poétique moderne. Il s’agit de la première anthologie à ce jour de la littérature composée en langue d’oïl, dans le nord de la France (Artois et Picardie) aux XIIe et XIIIe siècles.

Source : France Culture

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Podcast. Ajoutez ce permalien à vos favoris.