Publication – Marion Uhlig, « Le prince des clercs. Barlaam et Josaphat ou l’art du recueil »

Barlaam et Josaphat est l’adaptation christianisée de la vie du Bouddha. Mais qu’est-ce qui justifie son immense succès au Moyen Age, alors qu’on ignorait tout ou presque de cette origine orientale ? Le présent livre souhaite éclairer ce paradoxe en proposant la première étude littéraire complète du texte dans ses plus anciennes versions médiévales en français ainsi que l’analyse de leur environnement manuscrit. Recueil à tiroirs, Barlaam et Josaphat tire un subtil parti des procédés d’enchâssement et d’enchevêtrement narratifs pour constituer une œuvre au sens fort, dont Marion Uhlig démontre la ferme cohérence. Il exerce à ce titre une influence cruciale sur l’élaboration de la littérature vernaculaire aux XIIIe et XIVe siècles, sur les textes comme sur leur mise en recueil dans les manuscrits. A travers une lecture de la légende en contexte, il s’agit d’interroger la conception de la textualité à ce moment déterminant de l’histoire littéraire où s’exerce l’art du recueil.

le-prince-des-clercs

Table des matières :

Remerciements

Introduction
L’Arlésienne de la littérature
Un récit exemplaire
Le recueil dans le recueil

PREMIÈRE PARTIE. LA VITA NOVA

Introduction : sur la bonne voie

Chapitre premier : Une poétique de l’illumination
Introduction : voir plus clair
Au royaume des aveugles
Illuminations
« Préparez au désert le chemin de l’Eternel »
Epilogue : Fiat lux

Chapitre II : Croire aux fables. Enchâssement, salut et métatextualité
Introduction : les vertus du métarécit
Pouvoirs de l’enchâssement
La fable réinvente
Le texte alchimique

Conclusion de la première partie

DEUXIÈME PARTIE. L’ÂGE DES RECUEILS

Introduction : le recueil spéculaire

Préambule : La proie et l’ombre : sur la réception du Barlaam et Josaphat de Gui de Cambrai
« Guyos, ki dist et ki raconte »
Deux poèmes et un problème
Deux poèmes et trois lectures

Chapitre III : Poïesis. Le Barlaam et Josaphat de Gui de Cambrai dans le MS Monte Cassino 329 et Baudouin de Sebourc
Introduction : la vita poïétique
« De Josaphas et d’Avenir »
Les deux rois
Josaphat travesti, ou de Barlaam à Baudouin

Chapitre IV : Un itinéraire de sapience. Le Barlaam et Josaphat de Gui de Cambrai dans le MS Paris, B.N. fr. 1553
Introduction : une apologie du savoir
Le silence est d’or
Le sens de la transmission
Tous des païens !
Tous des Troyens !

Chapitre V : Un vaste débat. Le Josaphaz de Chardri dans les MSS Jesus College 29 et Cotton Caligula A.IX
Introduction : « ’enchâsseur enchâssé »
Deduire et amender
Josaphaz « inside out », ou la légende éviscérée
Josaphat, saint … anglais

Conclusion de la deuxième partie

Conclusion
Du texte au codex, ou d’un recueil à l’autre
Métamorphoses des recueils
L’arcane de la littérature

Annexes
Annexe 1 : Contenu du manuscrit Monte Cassino, Biblioteca della Badia
Annexe 2 : Contenu du manuscrit Paris, Bibliothèque nationale de France, f. fr. 1553 (anc. 7595)
Annexe 3 : Contenu du manuscrit Oxford, Jesus College 29 (part II, fol. 144-257)
Annexe 4 : Contenu du manuscrit London, British Library, Cotton Caligula A.ix

Bibliographie

Index

Informations pratiques :

Marion Uhlig, Le prince des clercs. Barlaam et Josaphat ou l’art du recueil, Genève, Droz, 2018 (Publications Romanes et Françaises, 268). 552 pages, 152 x 222 cm. ISBN : 978-2-600-05827-8. Prix : 29 euros.

Source : Droz

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.