Séminaire – HistoriENS : l’histoire à travers champs

Organisateurs : Lukas Tsiptsios, Chloé de La Barre, Paul-Édouard Hallouët, Elias Burgel, Aurore Denmat-Léon, Pierre Salvadori

Organisé collégialement par des élèves et ancien.ne.s élèves de l’ENS Ulm, ce séminaire est composé d’une douzaine de séances dans l’année, avec deux intervenant.e.s à chaque fois. Destiné au public du département d’histoire de l’ENS (et d’ailleurs), il vise à présenter la recherche en histoire, dans toute sa diversité, telle qu’elle est en train de se faire.

affiche_historiens-79388

Les organisateurs et organisatrices du séminaire se donnent pour objectifs :

  • De proposer des séances thématiques et transpériodiques susceptibles d’intéresser le plus grand nombre, afin de réfléchir à un faisceau de problématiques ou à un enjeu épistémologique de la recherche historique.
  • D’accueillir, à chaque séance, un.e jeune chercheur.euse, docteur.e ou doctorant.e, et un.e chercheur.euse plus confirmé.e, en poste fixe à l’université, en souhaitant instaurer un dialogue fécond entre les deux intervenant.e.s. Pour cette raison, il sera demandé aux intervenant.e.s de faire l’effort d’orienter leurs communications vers la thématique de la séance.
  • D’interroger la structuration de la recherche historique en “champs” — que celui-ci soit déjà bien constitué, en cours de constitution ou en friche —, dans les multiples acceptions de ce terme : (1) horizons de recherche et faisceaux de problématiques et d’enjeux (2) espaces académiques plus ou moins clos d’un point de vue institutionnel et humain auxquels s’identifient les chercheuses et chercheurs (3) enfin, dans un sens bourdieusien, microcosmes à l’intérieur du macrocosme de la recherche historique, régis par des règles et des fins propres.

À terme, l’ambition est de créer un séminaire de recherche historique généraliste et transpériodique, qui puisse se pérenniser d’une année à l’autre et devenir un véritable lieu de savoir, de débat et de convivialité entretenant les liens entre les élèves de l’ENS et les jeunes historien.ne.s archicubes. Le séminaire, qui est gratuit et ouvert à toutes les curiosités, a lieu en Salle d’Histoire au 45 rue d’Ulm (75005, Paris).

Dates : lundi 17 septembre, mercredi 26 septembre, mercredi 10 octobre, mardi 6 novembre, mardi 27 novembre, mardi 4 décembre, mardi 18 décembre, de 18h15 à 19h45.

Programme :

Semestre 1

Séance n°1 – lundi 17 septembre
Séance d’ouverture – Histoire politique des émotions
Intervenants :
• Grégoire Le Quang (ATER, ENS) :
« Faire l’histoire d’une émotion ? La peur dans l’Italie des “années de plomb” »

Séance n°2 – mercredi 26 septembre
Sport et histoire
Intervenants :
• Fabien Archambault (MCF, Limoges)
• Lukas Tsiptsios, (M2, ENS / Paris I)

Séance n°3 – mercredi 10 octobre
Socio-histoire et mondes des savoirs
Intervenants :
• Pierre Verschueren (MCF, Besançon)
• José Beltràn (ATER, ENS)

Séance n°4 – mardi 6 novembre
Histoire du livre
Intervenants :
• Catherine Kikuchi (MCF d’histoire médiévale, UVSQ)
• Chloé de La Barre (M2 histoire médiévale, ENS/EHESS)

Séance n°5 – mardi 27 novembre
Circulations et infrastructures
Intervenants :
• Anne de Floris (Sorbonne Université)
• Annick Lacroix (Paris Ouest Nanterre)

Séance n°6 – mardi 4 décembre
Histoire urbaine
Intervenants :
• Cécile Troadec (École française de Rome)
• Second intervenant à confirmer

Séance n°7 – mardi 18 décembre
Culture matérielle et visuelle
Intervenants :
• Étienne Anheim (EHESS)
• Nicolas Ruffini-Ronzani (UVSQ)

Source : Histoire – ENS

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Séminaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.