Publication – Reindert Falkenburg et Michel Weemans, « Pieter Bruegel »

On associe généralement Bruegel (v. 1525/30-1569) à l’invention du paysage moderne, au comique et aux scènes quotidiennes de paysans ; on voit en lui un second Jérôme Bosch. Mais Bruegel n’est pas toujours là où on l’attend. Ce livre remet en question les approches traditionnelles de l’artiste pour envisager sous un nouvel angle sa relation avec Bosch et les peintres flamands de paysage de la première moitié du XVIe siècle.

Les tableaux de Bruegel captivent le regard par l’abondance de détails, la virtuosité du pinceau, l’expression de la beauté et de la variété de la nature. Mais, comme ceux de ses prédécesseurs Joachim Patinir ou Herri Met de Bles, ils mettent en œuvre un paradoxe : l’affirmation simultanée de la séduction de l’œil charnel et de la supériorité de l’œil spirituel. Le fil conducteur n’est autre que celui de la vision, de l’opposition incessamment mise en œuvre chez Bruegel entre vision extérieure et vision intérieure, aveuglement et discernement. Parallèlement l’ouvrage met en lumière les procédés visuels élaborés par Bruegel pour troubler l’image et piéger le regard : marginalisation et miniaturisation de détails significatifs, saturation de l’image, entrelacement des figures, ambiguïtés visuelles et défis adressés au spectateur

9782754114479-001-T

Le livre est divisé en deux parties, dont les questions se recoupent et les analyses convergent. En s’efforçant de décrire et de suivre au plus près la logique visuelle des œuvres, les deux auteurs en proposent une lecture qui se veut à l’image de ces « machines à spéculer » qui faisaient appel au discernement et à l’imagination : une chose en engendre sans fin une autre. Il s’agit de mettre en lumière la nature délibérément ouverte des œuvres de Bruegel.

Abondamment illustré, le livre est complété par une chronologie détaillée de la vie et de l’œuvre de Bruegel, à propos duquel son ami l’humaniste Abraham Ortelius affirmait : « Dans toutes ses œuvres, il y a toujours plus de pensée que de peinture ».

Informations pratiques :

Reindert Falkenburg et Michel Weemans, Pieter Bruegel, Paris, Hazan, 2018. Date de parution : 26/09/2018. 260 x 310 mm, 280 pages. ISBN : 9782754114479. Prix : 99 euros.

Source : Hazan

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.