Publication – Bernard Cerquiglini, « L’Invention de Nithard »

À peine issue du latin, au IXe siècle, la langue française fut écrite, dans un contexte éminent et à des fins politiques (Serments de Strasbourg, 842) ; c’est singulièrement tôt.

Un petit-fils de Charlemagne, prince diplomate, guerrier latiniste, eut l’idée de son usage écrit ; Nithard est l’inventeur de la langue française.

Il en fut aussi le premier écrivain : la littérature en français est née de son chagrin.

L’essor du français et de ses Lettres doit donc beaucoup à Nithard, envers qui les siècles se sont montrés ingrats avec constance.

Au terme d’un road movie carolingien, le lecteur saura pourquoi.

livre_galerie_9782707344694

Table des matières :

Une rencontre singulière
Figures d’un méconnu
L’énigme des serments
L’alliance des princes
Esquisse d’une nation ?
« Dissiper les ténèbres de l’erreur »
Comme un frère
Tombeau

Informations pratiques :

Bernard Cerquiglini, L’Invention de Nithard, Paris, Éditions de Minuit, 2018. 128 pages. ISBN : 9782707344694. 15.00 €.

Source : Éditions de Minuit

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.