Web – France et Angleterre au-delà de la conquête : 800 manuscrits médiévaux désormais accessibles en ligne révèlent un monde de beauté et de savoir

– La Bibliothèque nationale de France et la British Library lancent aujourd’hui deux sites internet qui donnent accès à 800 manuscrits médiévaux remontant à l’époque de la conquête normande.

– Une collaboration sans précédent entre la Bibliothèque nationale de France et la British Library donne à découvrir la richesse et la somptuosité de manuscrits anglais et français, dont des manuscrits anglo- saxons et normands.

– Mise en ligne de deux sites internet qui offrent une vision sur un demi-millénaire d’échanges culturels entre l’Angleterre et la France.

Capture d_écran 2018-11-21 à 17.27.35

Ce partenariat d’envergure, débuté courant 2016, porte sur 800 manuscrits médiévaux enluminés du VIIIe au XIIe siècle des collections de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library. Ils sont maintenant disponibles dans leur intégralité pour la première fois grâce à deux sites internet multilingues, conçus pour permettre aux étudiants et aux chercheurs du monde entier d’explorer comme jamais auparavant le riche héritage écrit et artistique de l’Angleterre et de la France médiévales.

L’intégralité des manuscrits numérisés est accessible sur un site crée par la BnF à partir de l’infrastructure Gallica marque blanche à l’aide du standard IIIF et du visualisateur Mirador qui permettent de rendre les images conservées dans différentes institutions interopérables, de les comparer au sein d’une même bibliothèque numérique ou encore de les annoter : manuscrits-france-angleterre.org

La British Library a également mis au point un site Web destiné à un large public, qui présente une sélection de manuscrits comprenant des articles thématiques et des clips vidéo sur des sujets allant des connaissances médicales du haut Moyen Âge aux techniques de création d’un manuscrit enluminé : bl.uk/medieval-english- french-manuscripts

Le programme « France-Angleterre, 700 –1200 : manuscrits médiévaux de la BnF et de la British Library » est un partenariat entre la BnF et la B.L qui, grâce au soutien de la Fondation Polonsky, a permis de numériser, restaurer, cataloguer et rendre accessibles 400 manuscrits remarquables de chacune des deux institutions. Ces 800 manuscrits ont été sélectionnés pour leur intérêt historique, artistique et littéraire. Leurs pages sont le témoignage de la richesse et de la complexité des échanges entre la France et l’Angleterre du début du VIIIe siècle jusqu’à la fin du XIIe. Parmi ces trésors désormais accessibles, on compte :
– Le bénédictionnaire de Winchester (vers l’an mil)
– Un recueil de lettres de St. Thomas Becket (fin du XIIe siècle), incluant le martyre du saint
– Des manuscrits anglo-saxons incluant des Psautiers, des Vies de Saints et des livres de chants
– Des manuscrits romans dont les deux volumes de la Bible de Chartres (XIIe siècle)
– Le Psautier de Canterbury (vers 1200) avec une traduction trilingue en latin, français et anglais faite à Canterbury
Ce programme a été généreusement soutenu par la Fondation Polonsky et a bénéficié de l’expertise de conservateurs et bibliothécaires des deux institutions qui ont ensemble conçu et mené ce programme à son terme.

« Quand les personnes imaginent l’Angleterre et la France au tournant du premier millénaire, ils ont à l’esprit la tapisserie de Bayeux et les événements qui ont suivi la conquête normande comme le Domesday Book. Ce projet excitant a permis de révéler l’étendue et la richesse de la peinture médiévale qui maintenant perdure presque exclusivement à travers les livres conservés dans les bibliothèques et les musées. En fournissant un accès en ligne aux versions numérisées de 800 des plus beaux manuscrits, nous espérons faire évoluer les connaissances concernant cette période de conflit politique et culturel entre nos deux pays : des scribes ont continué de voyager entre l’Angleterre, la France et la Normandie, travaillant en latin sur des manuscrits, anglais et français donc, d’une beauté et d’un raffinement sans précédent » déclare Kathleen Doyle, conservateur en chef des manuscrits enluminés de la British Library.

« Pour la première fois, la Bibliothèque nationale de France et la British Library ont bâti un vaste programme, incluant une série d’actions sur les manuscrits depuis leur description scientifique jusqu’à leur diffusion par plusieurs biais. Au-delà de l’opportunité unique de rassembler 800 manuscrits époustouflants issus de deux des plus grandes collections de manuscrits médiévaux au monde, ce projet est également novateur grâce à l’utilisation du protocole IIIF. Ces outils de recherche permettent d’accéder à des ressources d’image haute définition. On peut comparer jusqu’à 4 manuscrits, écrire des annotations puis les exporter. IIIF amène les manuscrits médiévaux un peu plus loin dans l’ère numérique et offre une nouvelle gamme de possibilités en matière de recherche » déclare Charlotte Denoël, conservateur en chef des manuscrits médiévaux à la Bibliothèque nationale de France.

« Notre Fondation est fière de soutenir cette importante collaboration entre la British Library et la Bibliothèque nationale de France. Ce projet rassemble les richesses de ces deux grandes institutions et permet de les rendre accessibles aussi bien aux chercheurs qu’au grand public de manière innovante et attractive, grâce aux extraordinaires avancées techniques dues à la numérisation. Cela perpétue les échanges culturels qui perdurent depuis des siècles entre ces deux nations et qui démontrent leurs liens profonds » déclare Dr. Léonard S. Polonsky, Président de la Fondation Polonsky.

Un livre publié simultanément aux éditions de la British Library (en anglais) et de la BnF (en français) présente un ensemble choisi de manuscrits enluminés : Medieval Illumination : Manuscript Art in England and France by Kathleen Doyle and Charlotte Denoël (176 pages, 80 images, £10) et en français Enluminures médiévales, chefs- d’œuvre de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library (19 euros).

Source : Bibliothèque nationale de France

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Web. Ajoutez ce permalien à vos favoris.