Journée d’étude – Élites en sortie de guerre (Antiquité-XXe siècle)

La journée d’études s’inscrit dans la continuité d’un cycle débuté au sein du Le Centre d’études et de recherche en Histoire culturelle (CERHiC) en 2013 et consacré aux élites, qui s’est décliné d’abord sur les thématiques religieuses avant d’être orienté vers d’autres problématiques. Il s’agit cette fois de s’intéresser aux mutations que les élites (entendues dans leur diversité) connaissent par suite de guerres et de conflits militarisés, en resserrant la focale sur la courte durée qu’induit le concept de « sortie de guerre ». De l’Antiquité au XXe siècle, comment les conflits reconfigurent-ils les élites en termes de hiérarchie sociale, de pérennité de leur(s) pouvoir(s), de pratiques culturelles et/ou de rapports de genre ?

Capture d’écran 2019-02-24 à 09.31.51

Programme :

9h30 : Véronique Beaulande-Barraud (Université de Reims Champagne-Ardenne – CERHiC) : Introduction
9h45 : Nathalie Barrandon (Université de Reims Champagne-Ardenne – CERHiC) : « Du champ de bataille au champ de Mars : le retour à la vie politique des généraux romains aux deux derniers siècles de la République romaine ».
10h10 : Emmanuel Melin (Université Paris-Nanterre – CHISCO), « Sortir de guerre, rentrer dans l’ordre. Les échevins, le roi et la mise en scène des archives urbaines (1429-1438) ».
10h35 : Cléo Rager (Université de Paris I – LAMOP) : « Les enjeux politiques de la fin de la guerre de Cent Ans à Troyes : changements sociaux et contrôle des élites ».
11h : Débat et pause

11h30 : Florence Buttay (Université Bordeaux-Montaigne – Centre d’Etudes des Mondes Modernes et Contemporains) : « Convertir et reconvertir le zèle: les élites ligueuses après la victoire d’Henri IV ».
11h55 : Natalie Petiteau (Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Centre Norbert Elias) : « Petites et grandes élites au sortir des guerres du Premier Empire ».
12h30 : Débat

14h00 : Bertrand Goujon (Université de Reims Champagne-Ardenne – CERHiC) : « Des sorties de guerre élitaires au prisme du genre : expériences féminines et nobiliaires des lendemains de la Grande Guerre ».
14h25 : Pierrick de Saint-Vaast (Université de Reims Champagne-Ardenne – CERHiC) : « Les domaines châtelains du Nord et de l’Est de la France meurtris : la question de la pertinence domaniale dans l’après-guerre (1918-ca.1925) ».
14h50 : Pause

15h00 : Anaïs Bertrand (Université de Reims Champagne-Ardenne – CERHiC) : « Les négociants en vins de Champagne au lendemain de la Grande Guerre : reconstitution du patrimoine privé et engagement communautaire d’une élite économique régionale. (1918-1927) ».
15h25 : Olivier Wieviorka (ENS Cachan – Institut des Sciences Sociales du Politique): « Les résistants, une nouvelle élite pour la France ? ».
15h50 : Débat
16h15 : Conclusion : Frédéric Gugelot (Université de Reims Champagne-Ardenne – CERHiC).

Informations pratiques :

8 mars 2019

Bâtiment 17 – 2e étage – Salle du Conseil,UFR des Lettres et Sciences Humaines – 57 rue Pierre Taittinger
Reims, France (51)

Co-organisé par Bertrand Goujon (MCF en histoire contemporaine), Frédéric Gugelot (PR en histoire contemporaine) et Véronique Beaulande-Barraud (maître de conférences HDR en histoire médiévale)

Elle se tiendra dans la salle du Conseil de l’UFR des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Reims Champagne-Ardenne le vendredi 08 mars 2019 (de 9 h 30 à 17 h 00).

Marie-Hélène Morell, Ingénieure d’Etudes – Centre d’Etudes et de Recherche en Histoire Culturelle (CERHiC) – Tél. : 03.26.91.36.75 – Mail : mh.morell@univ-reims.fr

Source : Calenda

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.