Journée d’étude – Ordres et impératif : approches philosophiques et linguistiques

Pour les philosophes et les logiciens, l’énoncé déclaratif occupe une place privilégiée parmi les différents types d’énoncé. Porteur de vérité et de fausseté, il forme, chez Aristote, la matrice du raisonnement syllogistique et de tout discours scientifique. L’étude des énoncés non déclaratifs est reléguée par le Stagirite hors des limites de l’Organon. D’autres traditions de pensée ont été pourtant particulièrement sensibles à l’importance des ordres dans la langue et à la place qu’ils occupent dans toute communication : les juristes dans leur analyse du discours normatif, les grammairiens dans leur étude des modes verbaux et les théologiens, pour lesquels la création du monde repose sur un énoncé impératif divin. Différentes disciplines, en fonction de leurs besoins distincts, se sont ainsi affranchies d’une conception du langage centrée sur l’énoncé déclaratif pour l’envisager dans sa diversité.

Cette journée d’étude se propose de croiser différentes approches propres à quatre traditions autour de ce type particulier d’énoncé, l’énoncé impératif : logiciens et grammairiens grecs, théologiens et juristes musulmans, tradition syriaque, logiciens, grammairiens et théologiens latins. Il s’agit de dégager les problématiques communes qui relient les énoncés impératifs dans ces différentes traditions afin de voir l’orientation que donnent à l’étude du langage les questions relatives à l’ordre.

Juin-6-2019-Affiche-Ordres-et-impératif

Programme :

10h-10h15 : Accueil et introduction.

10h15-11h : Frédérique Ildefonse (CNRS/ ENS, Centre Jean Pépin), « Ordre et impératif chez les stoïciens et chez Apollonius Dyscole ».

11h-12h : Ziad Bou Akl (CNRS/ ENS, Centre Jean Pépin), « Ordres et impératif chez les théologiens et les juristes musulmans ».

14h-15h : Margherita Farina (CNRS/ Paris 7, HTL), « Les sources des modes dans la tradition grammaticale syriaque : l’ordre et la requête ».

15h-16h : Costantino Marmo (Université de Bologne), « Ordonner et interdire chez les logiciens, les grammairiens et les théologiens du Moyen Âge latin (XIIe-XIIIe siècles) ».

Bruno Ambroise (CNRS/Paris 1 Panthéon Sorbonne, ISJPS) sera le répondant des interventions.

Source : Pariscope médiéval

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.