Appel à contribution – Temps et coûts de la diplomatie urbaine. La diplomatie des villes dans les mondes latins, musulmans et byzantins (XIIe-XVIe s.)

L’essor des villes occidentales et leur organisation en communes, pourvues de regalia (Italie communale) ou de privilèges, de franchises (France, Flandres, Espagne, etc.), se sont fondés sur une panoplie de techniques, d’outils et de pratiques de gouvernement qui ont transformé les organismes urbains en laboratoires politiques. Quelles raisons, quels objectifs et même quelle légitimité ces villes eurent-elles à déployer une action diplomatique qui peut paraître comme un secteur essentiel, sinon réservé de la souveraineté ? Les réponses sont à ce jour à découvrir. Autour du bassin méditerranéen, d’autres cultures religieuses, politiques, économiques se sont développées au cours des XIIe-XVIe siècles dans et autour de villes qui ont cultivé avec les pouvoirs des relations diverses. Leurs développements sociaux et économiques présentent néanmoins d’évidentes convergences avec l’évolution des villes européennes. Pour mesurer les singularités du fait diplomatique urbain en tous ces espaces, ce programme pluriannuel adopte de ce fait une démarche comparatiste et dépasse les trop strictes frontières du Moyen Âge pour englober la première modernité, classiquement définie en Europe comme celle d’un nouveau paradigme diplomatique marqué par la naissance des ambassades permanentes.

Cinq axes d’étude seront successivement ouverts au cours de ce programme engagé par le CEMM (Montpellier), le CERM (Trieste), le CIHAM (Lyon-Avignon) et l’EfRome :

1/ Normes et statuts de la négociation urbaine (Montpellier – 17-18 nov. 2017) ;
2/ Logistiques et desseins de la diplomatie des villes (Avignon – 8-9 nov. 2018) ;
3/ Temps et coûts de la diplomatie urbaine (Trieste – 10-11 décembre 2019) ;
4/ Réseaux diplomatiques urbaines ;
5/ Apogée de la diplomatie ? Les ligues urbaines.

3/ Temps et coûts de la diplomatie urbaine (Trieste – 10-11 décembre 2019)

Nel quadro di un programma quinquennale di ricerca dell’École française de Rome intitolato “La diplomatie des villes (Europe latine, mondes musulmans et byzantins – XIIe-XVIe siècle)”, nel quale sono impegnati il CEMM (Montpellier), il CERM (Trieste) e il CIHAM (Lyon), è organizzata la terza sessione (le due precedenti hanno avuto luogo a Montpellier nel novembre 2017 e ad Avignone nel novembre 2018), che si terrà a Trieste nei giorni 10 e 11 dicembre 2019. Il tema specifico della sessione è “Tempi e costi della diplomazia urbana”. Chi fosse interessato a partecipare (con una comunicazione nell’ordine dei 30 minuti) è invitato a proporre un titolo e un breve riassunto (massimo 400 parole) e ad indirizzarlo entro il 30 giugno 2019 ai direttori della ricerca :

paolo.cammarosano43@gmail.com (CERM Trieste)
patrick.gilli@univ-montp3.fr (CEMM Montpellier)
armand.jamme@orange.fr (CIHAM Lyon)

Source : SHMESP

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.