Offre d’emploi – Un historien (h/f/x) pour le projet « Archives & Archéologie en Wallonie »

Les Archives générales du Royaume et Archives de l’État dans les Provinces sont un établissement scientifique fédéral faisant partie du Service public de Programmation (SPP) Politique scientifique. L’institution comprend les Archives générales du Royaume à Bruxelles, 18 dépôts répartis dans tout le pays et le Centre d’Études et Documentation Guerre et Sociétés contemporaines (CegeSoma).

Les Archives de l’État acquièrent et conservent (après tri) les archives d’au moins 30 ans des cours et tribunaux, des administrations publiques, de notaires, ainsi que du secteur privé et de particuliers. Elles veillent que les archives publiques soient transférées selon les normes archivistiques.

Mettre ces documents d’archives à la disposition du public, tout en respectant la protection de la vie privée, est une des missions primordiales de l’institution. Dans les 19 salles de lecture, les Archives de l’État mettent une infrastructure à la disposition d’un public varié. Le service au public directement via Internet (la salle de lecture numérique) est une des priorités de l’institution.

AETat

FONCTION

En 2013, les Archives de l’État établissaient une première convention de partenariat avec la Direction de l’Archéologie du Service public de Wallonie (SPW), devenue au 1er janvier 2018 l’Agence Wallonne du Patrimoine (AWaP). Financé par la Région wallonne,le premier projet fut lancé en 2015. Depuis, la collaboration fructueuse se poursuit.

En tant que membre du personnel scientifique des Archives de l’État, vous menez des recherches historiques en relation avec plusieurs sites de fouilles. Les Archives de l’État conservent en effet une grande partie des archives à exploiter dans le cadre des enquêtes complémentaires nécessaires à l’élaboration et à l’achèvement des publications relatives aux recherches archéologiques menées par le SPW. Les archives d’Ancien Régime qui y sont conservées sont d’un intérêt exceptionnel pour l’histoire de la Wallonie. Plusieurs études, dont la publication est programmée, seront élaborées en collaboration avec les archéologues en charge des sites concernés.

Sous la supervision du promoteur du projet et en collaboration avec le principal chargé de projet, vous pourrez être amené à constituer une base de données, rassembler dans un dossier spécifique les textes intéressants pour les projets d’études en cours au sein de l’AWaP, formuler des rapports de synthèse, etc.

Plus d’info : http://www.arch.be/index.php?l=fr&m=nos-projets&r=projets-de-recherche&pr=archeologie-wallonne- recherches-historiques-sur-chievres-et-namur

LIEU DE TRAVAIL

Archives de l’État à Namur.

PROFIL

– Diplôme de licence / master en Histoire (obtenu avec distinction au minimum).
– Une expérience probante dans le domaine de la recherche en archives, de l’archivistique et de la
paléographie (médiévale et moderne) est nécessaire.

– Une formation ou une expérience en archéologie constituent un atout.
– Une bonne connaissance de l’histoire urbaine constitue un atout supplémentaire.
– Permis de conduire B.
– Bonne connaissance de Microsoft Office (Word, Excel et Access).
– Vous êtes organisé et autonome dans votre travail.
– Vous êtes orienté résultats et vous vous tenez aux objectifs fixés par les responsables du projet.
– Vous êtes flexible.

Conditions de travail

NOUS OFFRONS

– Un contrat à temps plein (38 heures/semaine) d’une durée de 4 mois (avec possibilité de prolongation).
– Entrée en service le 1er juillet 2019.
– Horaire flexible
– Échelle barémique SW10 (21.880,00 EUR – 33.895,00 EUR salaire annuel brut non indexé, soit un salaire net de départ de +/- 1900 EUR) OU SW11 (25.880,00 EUR – 41.351,00 EUR salaire annuel brut non indexé, soit un salaire net de départ de +/- 2150 EUR). Pour un engagement au niveau SW11, vous devez pouvoir justifier de minimum 2 ans d’expérience scientifique ou professionnelle jugée utile à la fonction.

AVANTAGES

– Gratuité des transports en commun pour les déplacements domicile – lieu de travail et/ou indemnité vélo
– Assurance hospitalisation avantageuse
– Possibilité de récupérer les heures supplémentaires
– Minimum de jours de congés annuels par année de travail
– Avantages supplémentaires via http://www.fedplus.be

Procédure de sélection

Les candidats doivent transmettre leur dossier (en pdf) au plus tard le 18 juin 2019 par e-mail à sebastien.dubois@arch.be (référence : candidature ARCHEOWAL). Le dossier se compose d’une lettre de motivation, d’un CV avec liste des publications, ainsi que d’une copie du diplôme requis et d’un extrait de casier judiciaire.

Les candidats qui sont sélectionnés sur base de leur dossier seront invités pour une épreuve orale, consistant en un entretien d’une demi-heure avec les membres du jury prévu le jeudi 20 juin 2019 aux Archives de l’Etat à Namur.
L’interview aura entre autres trait au contenu du curriculum et aux aspects du projet. Pour réussir, le/la candidat(e) doit obtenir 12/20. Le résultat de la sélection reste valable pendant un an.

Source : Archives de l’État

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Offre d'emploi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.