Publication – « Uns clers ait dit que chanson en ferait. Mélanges de langue, d’histoire et de littérature offerts à Jean-Charles Herbin », éd. Marie-Geneviève Grossel, Jean-Pierre Martin, Ludovic Nys, Muriel Ott, François Suard

Professeur émérite à l’Université polytechnique Hauts-de-France (Valenciennes) en langue et littérature médiévales, Jean-Charles Herbin formé de nombreux disciples et est reconnu internationalement comme un très grand spécialiste du cycle épique des Lorrains, dont il a mis en lumière la constitution progressive et édité de nombreux textes, soit en vers (Hervis de Més, la Vengeance Fromondin, Yonnet, Anseïs de Gascogne) soit en prose (ms. Arsenal 3346). Il a par ailleurs découvert et publié de nombreux fragments de textes médiévaux, dont un passage des Enfances Charlemagne jusque-là inconnu et qui a servi de modèle aux adaptations allemandes.

Ses collègues de Valenciennes, mais aussi de nombreuses universités françaises et étrangères, lui offrent ici un recueil de cinquante-cinq articles consacrés au Hainaut médiéval et à la littérature épique, de même qu’à la littérature moderne et contemporaine, à la linguistique et à l’anthropologie.

27000100721860L

Table des matières :

Jean-Charles Herbin – Biographie et bibliographie

Jean-Marie Ardouin – Points de vue d’auteur dans Aiol. Scènes de genre et « romanesque » ;
Carine Barbafieri – Le XVIIe siècle et la littérature du Moyen âge. Chapelain contre le mépris des « temps obscurs » ;
Roger Bellon – Le renforcement pittoresque de la négation dans la Geste des Loherains (Hervis de Mes, La Vengeance Fromondin et Yonnet de Metz) ;
Philip E. Bennett – Aye d’avignon. Laisses I-III : problèmes posés par des allusions intertextuelles et leur importance pour l’interprétation du caractère de Charlemagne ;
Wilfrid Besnardeau – Qué hons fut Fernagu ? Un Sarrasin original dans Floovant ? ;
Dominique Boutet – Charlemagne entre vérité historique et vérité poétique : Philippe Mousket, Jean d’Outremeuse et
Annette Brasseur – La mission sacerdotale durant la première moitié du XIIIe siècle. Édition et mise en français moderne de quelques strophes du Roman de carité du Reclus de Molliens ;
Michel Bur – La maison du sot chevalier ;
Danielle Buschinger – Les poèmes épiques narratifs ;
Maria Careri, Paolo Rinoldi – Incognita, disiecta, inedita. Nuovi frammenti della geste des loherains ;
Jérôme Carlier – De l’amorat baquin à l’ameré abaquin ;
Marie-Madeleine Castellani – La description et le siège d’Antioche dans le Récit en vers de la première croisade d’après Baudri de Bourgueil ;
Caroline Cazanave – Effets d’actualisation propres à l’Esclarmonde en prose ;
Denis Collomp – Paulin Paris, Frédéric Godefroy et Le Roman de Charles le Chauve, aujourd’hui appelé Dieudonné de Hongrie ;
Maria Colombo Timelli – Beuve de Hantone. Des vers à la prose ;
Alain Corbellari – Le roi laboureur. Enquête sur un motif indo-européen ;
Thomas Falmagne – Documenter la philologie romane par des manuscrits : le choix de fragments utiles par le bibliothécaire troyen Auguste Harmand au milieu du XIXe siècle ;
Bénédicte Gorrillot – L’obscénité en perspective : Antiquité / Modernité contemporaine ou des Priapea au Château de Cène ;
Joël H. Grisward – Mort du héros, fin d’un monde Arthur, Roland, Batraz ;
Gérard Gros – Rutebeuf au miroir du tercet coué ;
Marie-Geneviève Grossel – Trouveresses messines : la lyrique courtoise dans les textes des béguines (autour du ms. perdu Bibl. Metz 535) ;
Gauthier Grüber – Lire la fin de Gerbert de Mez hors de A : présentation de la tradition manuscrite pour les mille derniers vers de la chanson ;
Michèle Guéret-Laferté – Jean de Mandeville ou la figure de l’hyperlecteur ;
Bernard Guidot – L’univers sarrasin dans la Chanson d’Antioche : une présentation ambiguë ;
Fabrice Guizard – Entre conte et vita : le dessous du récit De sancto Caluppane reclauso de Grégoire de Tours ;
Philippe Haugeard – De qui le héros est-il le fils ? L’idéologie sociale d’Hervis de Mes ;
Edward A. Heinemann – Autour de PO (D) 1176-1177 : la laisse ;
Nadine Henrard – Le Mystère de la Passion d’Arras. Glanures lexicales ;
Danièle James-Raoul – Eléments de style sur l’exemplarité épique du Couronnement de Louis ;
Catherine M. Jones – Entre les dents : Modulations de la voix dans les chansons de geste ;
Dorothea Kullmann – La contamination des matières dans la Bataille Loquifer. La piste grecque ;
Claude Lachet – Visages féminins dans le Chevalier au cygne ;
Véronique Lagae – Point de vue boisson, nous préférons le champagne : à propos de quelques marqueurs thématiques non prototypiques ;
Matthieu Marchal – La tradition orale dans Florent et Lyon. Translation de ryme en prose du roman d’Octavian ;
Jean-Pierre Martin – Qui est Guillaume, le compagnon de Bégon ? ;
Laurence Mathey-Maille – Modalités et enjeux de l’écriture épique chez Wace ;
Takeshi Matsumura – Sur sfaimon dans Le Pédant joué de Cyrano de Bergerac ;
Jean Maurice – L’hydre dans le Bestiaire d’amour ;
Francoise Mirguet – Inventaire du fonds Edmund Stengel ;
Ludovic Nys – Sur les traces de saint Georges en Hainaut. A propos d’une chapelle nobiliaire anciennement en la collégiale Notre-Dame de Condé ;
Muriel Ott – Un nouveau fragment de Renaut de Montauban ;
Giovanni Palumbo – Comment Roland a-t-il tué Eaumont ? Quelques remarques sur la tradition de la Chanson d’Aspremont ;
Blandine Perona – Parler à Charles-Quint (Charles II de Hainaut). Théorie et pratique érasmiennes du conseil en 1516 et 1523 ;
Marie-Jane Pinvidic – Un fragment inédit de la Suite Vulgate du Merlin en prose (Bruxelles, KBR, ms. IV 852/29) ;
May Plouzeau – De Lewis Carroll à la Geste d’Aalis el Pais de Merveilles, une traduction épique ;
Chris Rauseo – A quelque chose Moyen Age est bon. Deux rêves médiévaux au XXe siècle ;
Gilles Roques – Cheminée ;
Claude Roussel – Drogue : un personnage discret ;
Emmanuelle Santinelli-Foltz – Être comtesse de Hainaut aux XIe-XIIe siècles ;
François Suard – Les vertus d’Anseÿs de Gascogne ;
Richard Trachsler – « Pairis inacceptable » ou la notion d’incohérence narrative dans l’édition de textes ;
Annie Triaud – « Anseÿs de Gascogne en images » : Vatican Urbino latino 375 ;
Jean-Claude Vallecalle – Un retour à l’épique : le manuscrit de Padoue de Huon d’Auvergne ;
Vincent Vives – Les Humanités (contre la vie) mutilées ;
Isabelle Weill – Etude du marqueur tant que en diachronie ;
Karl Zieger, Karolina Suchecka – Traumnovelle d’Arthur Schnitzler et ses traductions françaises : des séries traductives révélées par l’édition numérique.

Informations pratiques :

« Uns clers ait dit que chanson en ferait ». Mélanges de langue, d’histoire et de littérature offerts à Jean-Charles Herbin, éd. Marie-Geneviève Grossel, Jean-Pierre Martin, Ludovic Nys, Muriel Ott, François Suard, 2 vol., Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, 2019. 15,5 x 23 x 4,8 cm. ISBN : 9782364240650. Prix : 39 euros.

Source : Presses universitaires de Valenciennes

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.