Publication – « Au prisme du manuscrit: regards sur la littérature française du Moyen Âge (1300-1550) », éd. Sandra Hindman et Elliot Adam

Ce volume réunit douze contributions de spécialistes issus de différentes disciplines qui ont pour dénominateur commun le fait de considérer l’objet-livre comme un véritable prisme, capable à la fois d’absorber et de réfracter le savoir aussi bien que de distinguer les nuances de son spectre afin d’en permettre l’étude détaillée et approfondie.

Les essais sont réunis dans quatre sections qui explorent chacune un problème particulier. La première revient sur la primauté de l’auteur sur l’artiste et de l’écrit sur l’image. La deuxième se focalise sur les paramètres qui permettent la survivance du livre après ses premiers lecteurs. La troisième section s’intéresse aux femmes du Moyen Âge et de la Renaissance qui auraient eu un certain rapport à la culture livresque. La dernière section revient enfin sur la question du rapport entre manuscrit et livre imprimé pour étudier l’effet du support sur le texte et sur sa survivance.

La richesse de cet ensemble d’études réside dans les perspectives nouvelles apportées à la discipline de l’histoire du livre. Ainsi les spécialistes du livre y trouveront les possibilités d’une meilleure compréhension du rôle des manuscrits et des livres à une époque importante, mais malheureusement trop souvent négligée. De même, les spécialistes de la littérature reconnaîtront à ce recueil le mérite de replacer des œuvres dans leur contexte intellectuel, culturel et commercial en prenant en considération les intérêts et les ambitions qui ont pu pousser une communauté à produire, promouvoir et préserver certains textes.

Sandra Hindman est présidente de Les Enluminures, Paris, New York, Chicago et professeure émérite en Histoire de l’art à la Northwestern University, Evanston, Illinois. Elle a publié de nombreux ouvrages sur les manuscrits et les premiers imprimés, parmi lesquels Christine de Pizan’s Epistre d’Othéa: Painting and Politics at the Court of Charles VI (Toronto, 1986), Sealed in Parchment: Rereadings of Knighthood in the Illuminated Manuscripts of Chrétien de Troyes (Chicago, 1994), The Robert Lehman Collection, IV, Illuminations (Princeton, 1997) et Books of Hours Reconsidered, codirigé avec James Marrow (Brepols, 2013). Elle codirige également la collection A Survey of Manuscripts Illuminated in France chez Brepols et Harvey Miller.

Elliot Adam est doctorant contractuel en Histoire de l’art à la faculté des Lettres de Sorbonne Université. Il prépare une thèse de doctorat intitulée « De blanc et de noir ». La grisaille dans les arts de la couleur en France à la fin du Moyen Âge (1380-1530). Il a récemment fait paraître une étude de l’œuvre de Robert Boyvin dans les actes du colloque Peindre à Rouen au XVIe siècle (Milan, 2018).

rqwuqjpl

Table des matières :

Sandra Hindman — « Avant-propos »

Deborah McGrady — Introduction. « Entre forme, fonction et sens symbolique »

1. L’écrivain et l’artiste

Thomas Le Gouge — Voir la Terre. L’Image du monde de Gossuin de Metz
Nicholas Herman — Le peintre et le rhétoriqueur : symétrie ou dissemblance ?

2. Bibliothèques, traduction et circulation des textes

Patricia Stirnemann — De bouche à oreille. La bibliothèque de l’écrivain
Marie-Hélène Tesnière — Les emprunts de Louis d’Anjou à la Librairie royale (octobre 1380-mai 1381)
Mathieu Deldicque — La passion des livres en héritage. Anne de Graville et sa bibliothèque
Maxence Hermant — Les traductions manuscrites en français pour François Ier

3. Les femmes et le manuscrit

Anne-Marie Legaré — Au prisme du féminin. Voir autrement la culture du Moyen Âge
Olga Karaskova-Hesry — L’image de la duchesse Marie de Bourgogne (1477-1482) dans les oeuvres de Jean Molinet
Elizabeth L’Estrange — Les Histoires Chaldéennes d’Anne de Graville

4. Entre manuscrits et imprimés

Maria Colombo-Timelli — Du manuscrit à l’imprimé. Le cas des « mises en prose »
Delphine Mercuzot — La Pénitence d’Adam de Colard Mansion. Un texte rare à l’heure de la diffusion en série
Sylvie Lefèvre — Guillaume Alecis. Une œuvre entre manuscrits et imprimés

Informations pratiques ;

Au prisme du manuscrit: regards sur la littérature française du Moyen Âge (1300-1550), éd. Sandra Hindman et Elliot Adam, Turnhout; Brepols, 2019 (Palaeography, Manuscript Studies & Book History). 301 p., 3 b/w ill. + 112 colour ill., 5 b/w tables, 220 x 280 mm. ISBN: 978-2-503-56635-1. Prix : 125 euros.

Source : Brepols

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.