Publication – « Chronique rimée de Livonie », éd. Danielle Buschinger et Mathieu Olivier

En juillet 2013 s’est éteinte au Canada la dernière locutrice native de la langue live, une femme centenaire. C’est cette même langue que les premiers marchands venus des pays allemands durent entendre lorsqu’ils débarquèrent à l’embouchure de la Dvina, dans les dernières années du XIIe siècle. Alors que Saladin semait la désolation dans les États croisés du Proche-Orient, la région, qui n’avait pas encore pris le nom de Livonie, était en passe de devenir le théâtre d’une croisade d’un nouveau genre. Il fallut près d’un siècle aux nouveaux venus pour réduire la résistance des différents peuples païens qui l’habitaient, tout en tenant en respect les princes de la Rus’ et, sur le flanc sud, des Lituaniens de plus en plus entreprenants.

Composée en moyen haut-allemand à la fin du XIIIe siècle, la Chronique rimée de Livonie anonyme raconte le temps de la conquête alors que celle-ci semble toucher à sa fin. Elle est écrite pour la plus grande gloire de ceux qui s’en arrogèrent le mérite presque exclusif – les chevaliers Porte-Glaive et leurs successeurs, les frères de l’ordre Teutonique. D’un grand intérêt tant historique que littéraire, ce texte méconnu fait ici l’objet d’une traduction française intégrale pour la toute première fois.

Table des matières : ici

book-08534995

Spécialiste de langue et littérature allemandes du Moyen Âge, Danielle Buschinger est professeur émérite à l’Université de Picardie-Jules Verne (Amiens). Elle étudie dans une perspective comparatiste les textes médiévaux allemands et français. Elle est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages critiques et de traductions françaises d’œuvres médiévales allemandes. On lui doit notamment, dans cette même collection, la traduction de La Couronne d’Heinrich von dem Türlin (2009) et du Parzifal de Wolfram von Eschenbach (2010).

Ancien élève de l’ENS (rue d’Ulm), agrégé d’histoire et docteur, Mathieu Olivier est spécialiste des « croisades nordiques » et, plus particulièrement, de l’ordre Teutonique, sur lequel il a publié plusieurs études ainsi qu’un ouvrage de synthèse, avec D. Buschinger (Les Chevaliers teutoniques, Ellipses, 2007 ; rééd. 2013). Il est actuellement professeur des classes préparatoires au Lycée Dumont d’Urville (Toulon).

Informations pratiques :

Chronique rimée de Livonie, éd. Danielle Buschinger et Mathieu Olivier, Paris, Honoré Champion, 2019 (Classiques Français du Moyen Âge, Traductions, 103). 470 p., 11 x 17,5 cm, 470 p. ISBN : 9782745349958. Prix : 38 euros.

Source : Honoré Champion

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.