Appel à contribution – L’Angleterre médiévale, les ‘races’ et le racisme / Race, Racism & Medieval England

English version below

La revue Études Médiévales Anglaises (EMA) vous invite à soumettre un article pour son numéro 96 consacré aux notions de race et racisme. Les articles, en anglais ou en français, sont à envoyer à Elise Louviot avant le 30 novembre 2019 (informations ci-dessous). Nous recommandons aux auteurs intéressés de faire parvenir un titre et une brève description du contenu de leur article dès que possible.

Les représentations de l’Angleterre médiévale (et du Moyen Âge européen plus généralement) dans la culture populaire ont tendance à promouvoir une vision simpliste des questions raciales. Le Moyen Âge est typiquement représenté soit comme uniformément blanc soit comme une période de conflit entre un monde chrétien blanc et un monde musulman arabe. De telles représentations sont extrêmement problématiques, non seulement parce qu’elles déforment la vérité (et c’est déjà en soi un problème sérieux), mais aussi parce qu’elles ont un impact sur le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui et sur ce qui s’y passe : les mythes sur la « race anglo-saxonne », sur les croisades ou sur la chevalerie, pour ne prendre que quelques exemples, ont ainsi pu être utilisés et continuent à être utilisés pour promouvoir les intérêts de groupes racistes et/ou nationalistes des deux côtés de l’Atlantique.

Les travaux de recherche consacrés à l’Angleterre médiévale n’ont pas toujours joué un rôle parfaitement innocent. Parfois, des médiévistes ont pu utiliser leurs travaux pour défendre des conceptions racistes et/ou nationalistes de l’Angleterre médiévale. Plus souvent encore, ils se sont simplement concentrés sur les faits et gestes d’hommes blancs, laissant dans l’obscurité l’existence et la contribution de toutes autres personnes. Ces dernières années, cependant, des travaux de plus en plus nombreux ont commencé à aborder la question et à fournir une vision plus précise et plus nuancée du Moyen Âge sur ce point.

Ces travaux ont démontré la présence physique et, plus encore, l’importance culturelle (aussi bien dans la littérature, que les sciences ou l’iconographie) en Angleterre médiévale de personnes qui ne seraient pas considérées comme « blanches » aujourd’hui. Surtout, ils ont montré que ce qu’on appelle la race est une construction culturelle, par conséquent susceptible de prendre des significations différentes selon les époques. Ainsi, si la conception « scientifique » de la race qui nous est la plus familière n’était pas encore dominante au Moyen Âge, le concept de race lui-même, en tant que « tendance… à séparer les êtres humains en fonction de différences choisies de manière sélective et constituées en critères absolus et fondamentaux afin de distribuer les rôles et le pouvoir différentiellement selon les groupes humains » (Heng 2018, « tendency… to demarcate human beings through differences among humans that are selectively identified as absolute and fundamental, so as to distribute positions and powers differentially to human groups ») était bel et bien opérant en Angleterre au Moyen Âge et avait un impact sur différents groupes, notamment les Juifs et les Irlandais.

Pour ce numéro d’Études Médiévales Anglaises, nous recherchons des articles sur tout sujet lié aux notions de race et de racisme dans le contexte de l’Angleterre médiévale. On pourra notamment traiter des questions suivantes :

– la présence et le rôle de personnes racisées dans la société et la culture ;
– les pratiques et les représentations racistes ;
– comment le concept de race était compris à l’époque ;
– les représentations racistes de l’Angleterre médiévale dans la culture populaire et la recherche ;
– comment les questions de race et de racisme peuvent être abordées en classe ou dans le cadre d’expositions consacrées à l’Angleterre médiévale.

Les articles, en anglais ou en français, seront à envoyer avant le 30 novembre 2019 à Elise Louviot elise.louviot@univ-reims.fr.

Ils donneront lieu à une évaluation en double aveugle.

La feuille de style est disponible sur le site de l’AMAES : https://amaes.jimdo.com/publications-de-l-amaes/notre-journal-ema/soumettre-un-article/

header

Race, Racism & Medieval England

The French Journal of Medieval English Studies Études Médiévales Anglaises is seeking submissions for its 96th issue focusing on the notion of “race”. The papers, written in French or English, should be submitted to Elise Louviot by November 30th, 2019 (see more information below). Authors who wish to submit a paper are advised to get in touch and submit a title with a brief description of content as soon as convenient.

Popular representations of Medieval England (and of the European Middle Ages more widely) tend to promote an overly simplified idea of race. The Middle Ages are typically either painted as uniformly white or as a time of conflict between white Christianity and dark Muslims. Such representations are extremely problematic, not only because they distort the truth – though that is a problem in itself – but also because they have an impact on the world we live in today and what happens in it: myths about “the Anglo-Saxon race”, the crusades and chivalry (among many other topics) have been used and continue being used to push white supremacist and nationalist agendas on both sides of the Atlantic.

Scholarly writings on Medieval England have not always been entirely blameless in this issue. At times, medievalists have themselves promoted racist and/or nationalist conceptions of Medieval England. Even more often, they have simply focused on the deeds of white men, obscuring the existence and contribution of others. In recent years, however, a growing number of scholarly works have started to address the issue and provide a more nuanced and more accurate picture of the Middle Ages as regards race.

Those works have demonstrated the physical presence in Medieval England of people that would not be considered “white” today, and, to an even greater degree, their cultural importance in literature, science and iconography. Crucially, they have also shown that race is a cultural construct, which can therefore take different meanings over time. Thus, while the “scientific” conception of race that is most familiar to us was not prevalent in Medieval England, race itself, as a “tendency… to demarcate human beings through differences among humans that are selectively identified as absolute and fundamental, so as to distribute positions and powers differentially to human groups” (Heng 2018) very much existed in Medieval England and affected various groups, including the Jews and the Irish.

For this issue of Etudes Médiévales Anglaises, we welcome papers on all aspects of race and racism in connection to Medieval England. Possible topics include (but are not restricted to):

– the presence and role of racialized people in society and culture;
– racist practices and representations;
– how race was understood at the time;
– racist representations in scholarly and popular representations of Medieval England;
– how issues of race and racism can be addressed in the classroom or in museum exhibitions on Medieval England.

The papers, written in English or in French, must be sent before November 30th, 2019 to Elise Louviot (elise.louviot@univ-reims.fr). Etudes Médiévales Anglaises uses double-blind peer review. The stylesheet to be used may be found on our website: https://amaes.jimdo.com/submit-a-paper/

Source : Fabula

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.