Offre d’emploi – Ingénieur de recherche : Corpus liturgiques et musicaux du Moyen Âge

PRÉSENTATION GENERALE DU PROGRAMME COENOTUR

Coenobia Turonenses : les communautés martiniennes de Tours, leurs pratiques et leurs réseaux de l’Antiquité tardive au XIIIe siècle

Projet franco-allemand (ANR/DFG) porté par Elisabeth Lorans (UMR CITERES-LAT) et Philippe Depreux (Université de Hambourg)

EEVe_rSU8AIwRRF

Ce projet porte sur les rapports entre les communautés religieuses de Tours revendiquant l’héritage de saint Martin (Marmoutier, la communauté fondée par lui, et Saint-Martin, celle rassemblée autour de sa sépulture), entre synergie et concurrence, et sur leurs réseaux. Il étudie les rapports de ces communautés de statut divers, voire fluctuant (canonial ou monastique), entre elles ainsi que leurs rapports avec les établissements fondés dans leur mouvance et avec l’archevêque et le chapitre cathédral, tant du point de vue institutionnel qu’en ce qui concerne les aspects sociaux, religieux, culturels, topographiques et architecturaux. Les communautés tourangelles offrent l’occasion unique d’observer dans la longue durée, depuis l’Antiquité tardive jusqu’au Moyen Âge central, les transformations du cénobitisme occidental et leurs implications à l’échelle d’une microsociété polycentrique en milieu urbain et suburbain.

PRESENTATION DES TRAVAUX SUR LA LITURGIE

Dans ce cadre général, les recherches de la personne recrutée porteront, en concertation avec Jean-François Goudesenne, chargé de recherche au CNRS (IRHT), sur la liturgie à Marmoutier et la diffusion des cultes liturgico-musicaux des saints tourangeaux (Martin, Brice, Grégoire de Tours, etc.) au Moyen Âge en prenant les formes suivantes :

1. Collecte documentaire, indexation et base de données

Collecte des manuscrits à étudier, indexation des chants et des textes liturgiques sélectionnés (antiphonaires, bréviaires, lectionnaires, ordinaires-coutumiers) et constitution d’une base de données sur le modèle Cantus : http://www.cantusindex.org.

2. Analyse d’ouvrages liturgiques

Analyse de sources manuscrites liturgiques et musicales, notées et non notées (historiae, pièces propres de l’Office et de la messe, poésie liturgique – tropes, proses, vers, séquences, théâtre …). 3. Publications L’ingénieur contribuera aux publications produites par le consortium en matière de liturgie et de musicologie médiévale, par des travaux individuels et/ou collectifs.

COMPÉTENCES ATTENDUES

L’ingénieur de recherche doit être titulaire d’une thèse de doctorat portant sur les pratiques liturgiques au Moyen Âge en Occident. Il doit être familier des fonds documentaires français et des sources manuscrites médiévales européennes. Notions de codicologie et médiévistique (philologie).

Anglais courant, maîtrise du latin médiéval, allemand souhaité.

ENCADREMENT

Le contractuel sera principalement accueilli au Laboratoire Archéologie et Territoires de l’UMR CITERES dans les locaux de la MSH Val de Loire à Tours, occasionnellement à Paris au Campus Condorcet (IRHT). Il sera principalement encadré par J.-F. Goudesenne (IRHT).

Unité de recherche de rattachement : UMR 7324 CITERES–Laboratoire Archéologie et Territoires, Université de Tours, CNRS
Lieu : Tours (France)
Durée : 12 mois à mi-temps à partir du 1er janvier 2020
Rémunération : environ 800 €/mois avant impôt
Langue de travail : français et/ou anglais.

Les candidatures sont à envoyer à elisabeth.lorans@univ-tours.fr et à musicologie@cnrs-orleans.fr avant le 15 octobre 2019 minuit par courriel avec fichiers joints.

Le dossier devra comporter :
– une lettre de motivation ;
– un curriculum vitae détaillé ;
– un résumé de la thèse de doctorat, ladite thèse en PDF, et pour les thèses soutenues en France, le rapport de soutenance ;
– une photocopie du diplôme.

Les candidatures seront examinées par : – Elisabeth Lorans (Professeur Université de Tours, UMR 7324 CITERES-LAT) – Jean-François Goudesenne (CR CNRS HDR IRHT) – Philippe Depreux (PR Hambourg).

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous adresser par mail à Jean-François Goudesenne et à Elisabeth Lorans.

Source : IRHT

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Offre d'emploi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.