Journée d’étude – Autour de Michel Scot. Philosophe, astrologue et traducteur

Philosophe, astrologue et traducteur d’Aristote actif entre Tolède, Bologne et la cour de l’empereur Frédéric II de Hohenstaufen au premier tiers du XIIIe siècle, Michel Scot est une fiure majeure et énigmatique dans l’histoire des sciences médiévales. Son œuvre foisonnante et éclectique est composée alors que la nouvelle science naturelle aristotélicienne est progressivement assimilée par les savants occidentaux. Elle est restée longtemps difficile d’accès. La tradition manuscrite est complexe et on manquait d’éditions modernes.

Cette table ronde est organisée à la suite de la parution récente de l’édition critique du Liber particularis, une somme cosmologique, et du Liber physonomie, le premier traité physiognomonique rédigé en latin. Il s’agit de deux des trois traités qui composent le Liber introductorius, l’œuvre majeure de Michel Scot. Les participants de la table ronde reliront avec l’éditeur ces traités. En outre, plusieurs jeunes chercheurs présenteront leurs travaux sur l’œuvre de Michel Scot, ou en lien étroit avec les domaines d’étude de prédilection de cet auteur original et pionnier.

Capture d’écran 2019-09-24 à 21.40.41

Programme :

9h30-9h45 : Accueil des participants

9h45-10h : Mot d’accueil et introduction de la table ronde par les organisateurs – Présentation des projets éditoriaux de la SISMEL: Agostino Paravicini Bagliani (Université de Lausanne).
10h-10h30 : Oleg Voskoboynikov (Moscou, National Research Univerity, Higher School of Economics), Présentation de l’édition du Liber particularis et du Liber physonomie de Michel Scot (Florence, SISMEL, 2019).
10h30-11h10 : Barbara Obrist (CNRS, Université de Paris, laboratoire Sphère), Autour du Liber particularis de Michel Scot.

11h10-11h25 pause café
11h25-12h05 : Joseph Ziegler (Université de Haïfa), Autour du Liber physonomie de Michel Scot.
12h05-12h45 : Eleonora Andriani (Università del Salento), Un manuscrit négligé du Liber introductorius de Michel Scot: Edinburgh, University Library, Ms. 132.
14h-14h40 : Tamar Nadav (Université de Haïfa / Université de Paris), Le De motu
cordis d’Alfred de Shareshill et le Liber physonomie de Michel Scot.
14h40-15h20 : Maria Sorokina (KU Leuven), Du premier printemps à l’été éternel : l’in uence céleste au début et à la fin des temps selon Michel Scot et les auteurs postérieurs.
15h20-15h30 pause café
15h30-16h15 : Michel Scot, aujourd’hui et demain. Discussion animée et présidée par Danielle Jacquart (École Pratique des Hautes Études – PSL).

Informations pratiques :

Vendredi 4 octobre 2019
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (Paris Saclay) Laboratoire Dypac Bâtiment Vauban, Salle 524
47, boulevard Vauban
78047 Guyancourt

Source : DYPAC – UVSQ

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.