Appel à contribution – Pratiques sociales de l’écrit 2019/2020. Atelier de jeunes chercheur.e.s

L’atelier Pratiques sociales de l’écrit se propose de créer un espace de réflexion interdisciplinaire et comparative autour des pratiques d’écriture. À travers l’étude de différentes périodes et aires culturelles, l’écrit est appréhendé à la fois comme un acte social et matériel. Nous interrogeons ses usages pragmatiques, symboliques et rituels. Le premier cycle de séances de l’atelier (https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/2850/) a permis de mettre en contact de jeunes chercheurs en sciences humaines qui accordent une place centrale dans leurs propres recherches à l’analyse des usages et des significations de l’écrit. Grâce à la confrontation des différents travaux, nous avons pu réfléchir aux rapports qu’entretient l’écrit au travail, au droit, à la mémoire individuelle et collective, aux institutions et au sacré. Les débats qui ont suivi chaque présentation nous ont permis d’enrichir nos connaissances et d’échanger nos méthodes respectives dans l’analyse des différents objets écrits qui ont été présentés. Nous souhaitons poursuivre cette riche discussion en reconduisant l’atelier pour une nouvelle année. Nous invitons toujours celles et ceux qui partagent un intérêt pour ces problématiques, à participer à l’atelier qui se tiendra à l’EHESS en salle A4–47 du Centre de Recherches Historiques, au 54 boulevard Raspail de 17h à 20h les 22 janvier, 13 février, 25 mars, 09 avril, 27 mai 2020.

cropped-Image-1-2

Chaque session sera animée par un maximum de trois jeunes chercheurs-e-s issu-e-s de disciplines variées. Ils pourront proposer à l’ensemble des participant-e-s, la lecture de travaux de recherche afin de croiser les références bibliographiques et d’enrichir la réflexion commune. Dans un premier temps d’une heure et demie environ, ils présenteront en commun leurs travaux sur la thématique proposée. La deuxième partie sera consacrée à un débat : nous insistons sur l’importance que nous voulons donner à cet échange qui permettra d’apporter des regards différents aux intervenant-e-s du jour. Pour cette année, nous aimerions notamment nous focaliser sur des problématiques concernant les rapports entre la culture graphique et la culture visuelle; les pratiques de conservation, circulation et transmission des textes ; les relations entre l’écrit et la construction des subjectivités. Nous restons néanmoins ouverts à tout autre type de proposition.

Nous invitons celles et ceux qui seraient intéressé-e-s par l’organisation d’une séance à nous envoyer un résumé de la présentation, individuelle ou collective (max. 500 mots), qu’ils souhaiteraient faire avant le vendredi 29 novembre 2019 à l’adresse suivante : atelierpratiquesdelecrit@gmail.com. Cela nous permettra de mettre en contact les chercheur-e-s travaillant sur des sujets de recherche communs ou proches et de programmer les différentes sessions, en fonction des propositions reçues.

Source : Pratiques sociales de l’écrit

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.