Journée d’étude – Économies et sociétés à l’épreuve des aléas climatiques, entre Antiquité et Moyen Âge 

Huitième journée d’étude du groupe de contact FRS-FNRS Translatio (Antiquité tardive – haut Moyen Âge, IVe-Xe s.)
Bruxelles, vendredi 22 novembre 2019

La question climatique fait régulièrement la une des médias depuis quelques années. Les historiens n’ont pas attendu cette « crise » pour étudier les aléas climatiques et leurs conséquences sur les sociétés humaines à l’échelle historique. Les recherches et publications se multiplient cependant ces derniers temps. Hasard ou effet de mode ? Ni l’un ni l’autre, ou du moins pas seulement. Désormais, les historiens bénéficient de nouvelles moissons de données fournies par les climatologues, les glaciologues, les archéobotanistes, les géomorphologues, les archéologues…, autorisant une étude beaucoup plus fine – et nécessairement interdisciplinaire – des changements climatiques et des transformations environnementales connexes au cours de l’Antiquité et du haut Moyen Âge. Sans verser dans le déterminisme, on peut voir dans le climat un acteur non négligeable de l’histoire humaine, par son impact sur l’environnement et l’agriculture : ainsi se mettent en place des conditions favorables à l’éclosion d’épidémies et d’épizooties, à la multiplication de crises frumentaires, voire de famines, ou au contraire à la croissance agraire et à la colonisation de nouveaux terroirs… La huitième journée d’étude du groupe de contact « Translatio » sera l’occasion d’éclairer sous cet angle, par un dialogue interdisciplinaire renouvelé, la transition de l’Antiquité romaine à l’époque carolingienne.

Programme :

09:15 – Accueil – café
09:45 – Introduction à la journée
10:00 – Conférence introductive : Paul Erdkamp (Vrije Universiteit Brussel), “Did climate change cause the fall of the Roman Empire? A response to Kyle Harper”
10:45 – Discussion
11:00 – Pause café

11:15 – Cecile Baeteman (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique), “Searching for storm surges in deposits of the coastal plain (Belgium) between the Roman period and the early medieval period”
11:45 – Discussion

12:00 – Alexandre Chevalier, Mona Court-Picon et Sidonie Preiss (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique), “Botanique et archéologie : que peuvent nous dire les différents restes végétaux sur les changements climatiques ?”
12:30 – Discussion
12:45 – Repas libre

14:45 – Jean-Pierre Devroey (Université libre de Bruxelles), “Faire dialoguer les sources historiques et les données environnementales. Une enquête sur la Nature et le roi à l’âge de Charlemagne (740-820)”
15:15 – Discussion

15:30 – Jean-Michel Picard (University College Dublin), “Les annales monastiques irlandaises : une collection ancienne pour l’étude des phénomènes climatiques extrêmes”
16:00 – Discussion

16:15 – Nicolas Schroeder (Université libre de Bruxelles), “Affronter les ‘tempêtes’. Sociétés locales et risques environnementaux à l’époque carolingienne (Saint-Hubert, c. 835 – c. 845)”
16:30 – Discussion
17:00 – Conclusion

Informations pratiques :

Vendredi 22 novembre 2019

Adresse du jour :
Université libre de Bruxelles
Salle Spaak (Institut d’études européennes)
Avenue F.D. Roosevelt, 39
1050 Ixelles (Bruxelles)

Pour des raisons d’organisation pratique, nous vous serions reconnaissants de vous inscrire auprès de Madame Sophie Glansdorff sglansdorff@gmail.com si vous souhaitez assister à cette journée.

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Conférences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.