Offre d’emploi – Trois ingénieurs d’étude H/F en données de provenance des manuscrits (Mapping Manuscript Migrations)

L’équipe de Paris du projet Mapping Manuscript Migrations (MMM) cherche à être renforcée par trois personnes pour saisir des données dans la base Bibale et participer dans la dernière phase du projet MMM (2017-2020).

Ces personnes seront intégrées dans l’équipe de la Section de codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique de l’IRHT qui s’occupe de l’histoire des collections et de la provenance des manuscrits médiévaux. Le projet MMM a ces mêmes objectifs par le biais de la création d’un portail qui combine les données de diverses bases de données.

Capture d’écran 2019-12-03 à 22.39.38

Activités

– saisir des données dans la base Bibale, de notices sur des manuscrits du Moyen Age, des anciens possesseurs de ces manuscrits et leurs marques de provenance. Les dossiers à traiter sont notamment les manuscrits passés par la collection du grand bibliophile anglais Sir Thomas Phillipps et les manuscrits des communautés religieuses de la ville de Tours
– aider à évaluer le fonctionnement de la base de données Bibale et à corriger les données existantes dans Bibale et dans le portail MMM
– participer à des réunions par visioconférence (en anglais) avec des membres des équipes à Helsinki, Oxford et Philadelphie
– réfléchir et travailler en réseau avec l’équipe parisien et les autres partenaires du projet MMM (Oxford, Philadelphie, Aalto) pour achever le projet qui vise à établir un « Linked data environment »

Compétences

– Connaissance générale de l’histoire médiévale, de l’histoire des textes médiévaux (français et latins), de l’histoire des bibliothèques médiévales et modernes
– Connaissances actives du français et de l’anglais
– Bonne connaissance du latin est un atout
– Connaissances et expériences en matière d’outils numériques des médiévistes
– Familiarité avec les pratiques des humanités numériques
– Capacité de travailler efficacement de façon individuelle, mais également bonnes qualités relationnelles pour un travail en équipe.

Contexte de travail

L’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT-CNRS) est une Unité propre du CNRS rattachée à l’InSHS qui se consacre à l’étude du manuscrit médiéval et à la transmission des textes anciens (irht.cnrs.fr). Cet Institut est un des quatre partenaires du projet « Mapping Manuscript Migrations: Digging Into Data For The History And Provenance Of Pre-Modern European Manuscripts » (« Modéliser la Mobilité des Manuscrits. La fouille de données, une heuristique pour l’histoire et la provenance des manuscrits de la prémodernité »), MMM. Ce projet a une durée de trois ans, 2017-2020 et est financé, en France, par l’Agence nationale de la recherche dans le cadre du Trans-Atlantic Platform. Le projet est déjà largement révolu, mais les agents recrutés pourront participer à la dernière phase.

Les agents travailleront sous la responsabilité du PI de l’équipe de Paris du projet MMM, au sein d’une section de l’IRHT constitué de cinq autres personnes.

Informations complémentaires

Ces contrats de trois mois débuteront le 1er mars 2020 et finiront le 31 mai 2020.

Quotité de travail : Temps complet

Rémunération : entre 2140 et 2727 euros bruts mensuels selon expérience

Emploi type : Ingénieur-e de recherche en analyses des sources historiques et culturelles

Lieu de travail : IRHT, Campus Condorcet, Aubervilliers

Date de publication de l’offre : mardi 3 décembre 2019

Date limite des candidatures : mardi 24 décembre 2019

Nous envisageons des auditions le jeudi 9 janvier 2020.

Pour toute autre information : hanno.wijsman@irht.cnrs.fr

Candidatures uniquement sur le portail emploi du CNRS avant le 24 décembre 2019.

URL Courte : http://bit.ly/2DEDXt9

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Offre d'emploi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.