Appel à contribution – Numériser et mettre en ligne des fonds patrimoniaux anciens. Et après ?

Workshop, Poitiers
12-13 octobre 2020

La numérisation d’archives et de fonds patrimoniaux connait un grand développement depuis plusieurs années. La communauté des sciences humaines s’organise autour d’infrastructures nationales comme la Très Grande Infrastructure de Recherche Huma- Num et ses différents consortiums thématiques dont les actions se concentrent essentiellement sur l’aspect méthodologique de la gestion des données numérisées : « développer, évaluer, finaliser des outils et des méthodologies concernant l’usage de la 3D pour la recherche SHS », développer des techniques d’extraction d’informations textuelles de corpus numériques issus d’archives, assurer l’interopérabilité des données ou encore fabriquer des thésaurus.

Capture d’écran 2020-02-23 à 15.46.38

De nombreux ensembles d’archives sont maintenant numérisés et un certain nombre d’outils ont été mis au point pour créer, gérer, analyser, publier, archiver, visualiser et partager des bases de données relatives à ces corpus. Cependant, il semblerait que peu de résultats scientifiques nouveaux émergent de la mise à la disposition de la communauté de cette documentation. L’objectif de ce workshop, manifestation de clôture du projet de recherche « Des Archives du XIXe siècle à l’Archéologie du XXIe siècle. Le fonds Camille de la Croix » financé par la région Nouvelle Aquitaine, la DRAC et l’université de Poitiers, est donc de mettre en exergue les résultats, en termes de connaissances renouvelées, obtenus grâce à la numérisation des ensembles documentaires anciens.

Les thématiques abordées seront plutôt centrées sur l’histoire, l’histoire de l’art et l’archéologie avec une chronologie très large, mais des exemples dans le domaine de l’ethnographie peuvent également être proposés, pourvu qu’ils soient axés sur les résultats scientifiques obtenus et la plus value apportée par la numérisation de la documentation.

Le workshop aura lieu à l’université de Poitiers les 12 et 13 octobre 2020. Les frais de transport et d’hébergement des intervenants seront pris en charge. Pour ménager un espace de partage d’expérience le plus large possible, les interventions auront une durée de 20 mn maximum et un temps de discussion de 15 mn sera aménagé après chaque intervention. Une publication de ces interventions est envisagée.

Les propositions d’intervention sont attendues pour le 15 avril 2020. Elles comporteront le nom des intervenants, leur adresse mail, le titre de l’intervention et un résumé de celle-ci en 2000 caractères maximum. Elles sont à adresser à Nadine Dieudonné-Glad (nadine.dieudonne.glad@univ-poitiers.fr).

Une réponse sera donnée avant le 30 avril 2020 et le programme disponible début juin 2020.

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Appel à contributions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.