Publication – « Exégèse, révélation et formation des dogmes dans l’Antiquité tardive », dir. A. Le Boulluec, L. G. Soares Santoprete, A. Timotin

Depuis les études de Pierre Hadot, on sait que la démarche philosophique à la fin de l’Antiquité prend principalement la forme d’une exégèse des textes faisant autorité, non sans altérer leur visée première. Dès lors qu’ils sont perçus comme l’objet d’une révélation divine, cette herméneutique est indissociable d’une théologie. La lecture et le commentaire des textes impliquent une adhésion quasi religieuse à leur contenu doctrinal, lequel est près d’être assumé comme un ensemble d’articles de foi. Ces deux aspects complémentaires se sont accentués dans une relation complexe de rivalité avec le christianisme.

Cette transition progressive d’une conception philosophique du monde à une perception religieuse dans l’Antiquité tardive, du Ier siècle au VIe, n’a pas été suffisamment analysée. Le présent livre veut contribuer à combler cette lacune. Il fait se croiser les perspectives de divers spécialistes – historiens de la philosophie ancienne, des religions du monde gréco-romain et de la patristique – autour de trois thèmes de réflexion précis : la place des révélations théologiques dans le discours philosophique de l’Antiquité tardive, la démarche exégétique comme source des dogmes philosophiques et théologiques, ainsi que le rôle de la polémique dans l’instauration d’un nouveau rapport entre croyances et philosophie.

hosea-b

Table des matières :

Introduction

Une exégèse fondée sur l’accord entre la théologie de Platon et les théologies orphique et chaldaïque dans les Écoles d’Athènes et d’Alexandrie (Luc Brisson)
Oracles and Revelations as a Philosophical Mannerism (Menahem Luz)
Exégèses des Oracles chaldaïques de Porphyre à Pléthon: le fr. 110 des Places (Helmut Seng)
Le « signe démonique » de Socrate dans la tradition platonicienne, de l’exégèse à la croyance (Andrei Timotin)
Prière et appropriation des dogmes dans le stoïcisme impérial: vers une conversion philosophique de nature religieuse? (Jordi Pià)
À la recherche des uiri noui: stratégies de la réfutation et enjeux polémiques chez Arnobe (Chiara O. Tommasi)
Les arguments de Porphyre ont-ils joué un rôle dans la constitution des doctrines chrétiennes? (Sébastien Morlet)
Le Diptyque des Nicomaques et des Symmaques au coeur de la polémique pagano-chrétienne (Stéphane Ratti)
Les « mystères » chez Eusèbe de Césarée: entre débat philosophique et polémique religieuse (Francesco Massa)
Métaphysique et Révélation: le débat entre Eunome de Cyzique et Grégoire de Nysse (Laurent Lavaud)
« Et l’homme tout entier devient dieu »: la déification selon Origène à la lumière des nouvelles Homélies sur les Psaumes (Lorenzo Perrone)
Le rôle de l’exégèse pour la formation du dogme chrétien dans la polémique antijuive: le cas de la théophanie de Mambré (Gn 18) (Marie-Odile Boulnois)
La conception augustinienne de la uisio dei: de la polémique au dogme (Giovanni Filoramo)
Écritures, christologie et (un peu de) philosophie dans la révélation sibylline (Nicoletta Brocca)
Usages divinatoires du livre: une « anti-exégèse »? (Aude Busine)

Index
Table des matières

Informations pratiques :

Exégèse, révélation et formation des dogmes dans l’Antiquité tardive, dir. A. Le Boulluec, L. G. Soares Santoprete, A. Timotin

(Collection des Études augustiniennes. Série Antiquité, 208). 330 p., 165 x 250 mm. ISBN: 978-2-85121-308-2. Prix : 43 euros.

Source : Brepols

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.