Publication – « Miroirs arthuriens entre images et mirages. Actes du XXIVe Congrès de la Société Internationale Arthurienne », dir. C. Girbea, M. Voicu, I. Panzaru, C. Anton, A. Popescu

Ce volume, issu des travaux du XXIVe Congrès de la Société Internationale Arthurienne, réunit les derniers acquis de la recherche sur les romans arthuriens et leur réception au fil du temps. Organisées en fonction des axes thématiques du Congrès, les contributions apportent du nouveau au sujet des manuscrits arthuriens et de leurs impressionnants programmes iconographiques, suivant un mélange fascinant de philologie et histoire de l’art. Les interférences des motifs arthuriens, qui font en grande partie la richesse de ces textes, occupent aussi une place importante de même qu’elles préoccupent les médiévistes depuis quelques années. L’anthropologie culturelle n’est pas négligée non plus : des interventions sur les identités arthuriennes ainsi que sur les enjeux politiques de ces romans tellement de fois récupérés par les royautés européennes en guise de modèles rappellent l’universalité de l’arthurianisme qui fascine des milliers de lecteurs et auditeurs à travers le temps. Ceci explique également la riche réception des textes médiévaux, adaptés aussi bien à la modernité qu’à la période contemporaine. En somme, traitant des périodes variées ainsi que des espaces géopolitiques des plus divers, les articles réunis dans ce volume forment un beau bouquet arthurien mélangeant des réflexions les plus savantes aux contes de fées et aux couleurs d’antan.

Catalina Girbea est professeur de littérature française médiévale à l’Université de Bucarest, Faculté de Langues Etrangères, Département de Français et chercheur associé au CESCM de l’Université de Poitiers et présidente de la branche arthurienne roumaine. Mihaela Voicu, présidente honorifique de la Branche Roumaine de la SIA et professeur de littérature médiévale française à l’Université de Bucarest. Ioan Panzaru est professeur émérite de littérature médiévale française à l’Université de Bucarest et Directeur du CEREFREA (Centre Régional Francophone de Recherches Avancées en Sciences Sociales). Corina Anton est Maître de Conférences à l’Université de Bucarest, Département de Langues Romanes et spécialiste de la réception de la littérature arthurienne. Andreea Popescu est maître de conférences en langue et littérature anglaises à l’Université de Bucarest, trésorière et secrétaire de la branche roumaine de la société internationale arthurienne.

dIS-9782503579917-1

Table des matières :

Introduction

Icononographie des manuscrits arthuriens

Alison Stones, Arthurian Art. The Past, the Present, and the Future
Michelle Szkilnik, From Anthology to Compilation. The Evolution of the Arthurian Prose Manuscript
Catalina Girbea, L’iconographie de l’Estoire del saint Graal dans le manuscrit 14 E III de la British Library
Alexandra Ilina, Du héros au poète. Remarques sur l’iconographie du manuscrit BnF fr. 97
Laura Dumitrescu, Quelques remarques sur les armoiries imaginaires. Le cas de l’armoirie auto-référée dans Le Roman de Fauvel
Alicia Servier, Lectures et images. Élizabel dans les enluminures du roman de Lancelot du Lac (XIIIe-XVe siècle)

Interférences des motifs arthuriens

Susanne Friede, Un Évangile du Graal ? Réflexions intergénériques face à quelques romans du Graal (Conte du Graal, Première Continuation, Roman de l’Estoire dou Graal)
Alain Corbellari, Chevaliers « au Lion », « aux lions » et sans lion. Parcours d’un motif du XIIe au XVIIe siècle
Cristophe Imperiali, La « relation critique » sous le signe percevalien
Anna Kukulka-Wojtasik, Quelques aspects de la grammaire narrative du récit médiéval. Les stéréotypes végétaux et animaliers dans la construction des personnages et de la trame de l’intrigue. D’après Le Chevalier de la Charrette et Le Conte du Graal de Chrétien de Troyes
Bonnie Millar, Magic, Fantasy and Adventure. Parodying Romance Motifs in King Arthur and King Cornwall
Monica Oanca, Myth-Generated Geography. Tintagel Castle
Yanick Mosset, Le Tristan de Thomas et la Dialectique. Le langage de l’Erreur
Geneviève Pigeon, L’anonymat des sources, une clé essentielle à la compréhension du mythe arthurien
Andreea Popescu, Magic and Enchantment. Versions of the Fantastic in the Arthurian Legend
Karin Ueltschi, La quête d’un référent ou jeux de sons et de sens autour du nom propre. Le cas de « Hellequin »
Łukasz Neubauer, The Quest for the Golden-Stringed Harp. Arthurian Themes in Lech Majewski’s The Knight

Réception de l’arthurianisme

Mihaela Voicu, « Autres Mondes arthuriens » dans l’espace culturel roumain
Danielle Buschinger, Tristandans l’Allemagne du Moyen Age
Jane H.M. Taylor, Rigaud’s Lancelot of 1591. The Rhetorics of Synopsis
Ana Margarida Chora, Babylonians and Saracens. The Interference of an Oriental Pagan World in Arthurian Romances
Virgile Reiter, La représentation de l’amour et de la sexualité dans Flores och Blanzeflor
Harvey L. Sharrer, The Spanish Perceforest. Translation and Transcreation

Arthurianisme et politique

Christine Ferlampin-Acher, « Je vueil qu’il ait nom Artus le Petit, en remambrance de moy, qui suis Artus le Grant » : appeler son fils Arthur, Arthur le Petit et le Petit Artus
Francoise Hazel Marie le Saux, Les tombeaux royaux de l’Historia Regum Britanniae
Antonella Sciancalepore, Brehus or Brun. A Bear-like Warrior in the Arthurian world
Paul Sire, Documentary Evidence for the Historicity of King Arthur
Yoshio Konuma, Enide et Diane. Le mythe cynégétique et la translatio imperii dans Erec et Enide

Identités arthuriennes

Anne Berthelot, En quête du Graal absent
Adeline Latimier, Lancelot vers Rigomer. Du renom à l’oubli de soi
Corina Anton, Waiting for Ginevra. An Arthurian Character in Ariosto’s Orlando furioso
Luminiţa Diaconu, Identité et anonymat dans les Lais de Marie de France
Sandrine Legrand, Hector des Mares. Hector de Troie dans le monde Arthurien ?
Shigemi Sasaki, Testament du héros et mort des amants

Résumés des articles en anglais
Index

Informations pratiques :

Miroirs arthuriens entre images et mirages. Actes du XXIVe Congrès de la Société Internationale Arthurienne, dir. C. Girbea, M. Voicu, I. Panzaru, C. Anton, A. Popescu, Turnhout, Brepols, 2020. 434 p., 5 b/w tables, 156 x 234 mm. ISBN: 978-2-503-57991-7. Prix : 85 euros.

Source : Brepols

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.