Publication – Louis-Patrick Bergot, « Réception de l’imaginaire apocalyptique dans la littérature française des XIIe et XIIIe siècles »

Bien loin de la conception cataclysmique que nous en avons, l’apocalypse est en réalité un genre littéraire qui s’enracine dans l’Antiquité judéo-chrétienne. Deux de ces apocalypses, l’Apocalypse de Jean et l’Apocalypse de Paul, ont laissé une empreinte durable dans les mentalités médiévales, car elles répondaient à deux préoccupations majeures du Moyen Âge : le Jugement collectif et le Jugement individuel. Elles ont donné naissance à un imaginaire qui a imprégné une part considérable de la littérature médiévale, jusqu’à devenir un univers mental autonome, riche de motifs, de lieux, de créatures et quelquefois d’inquiétudes. De texte en texte, cet imaginaire s’est propagé au gré de strates intertextuelles que la philologie est en mesure de démêler. Cependant, ce réseau d’interférences ne doit pas nous faire oublier que l’imaginaire apocalyptique a aussi sollicité, au fil de sa transmission, des mécanismes cognitifs tels que la compréhension, la représentation ou l’imagination.

undefined


Table des matières :

Remerciements
Liste des abréviations
Introduction

PREMIÈRE PARTIE
POSTÉRITÉ MÉDIÉVALE D’UNE APOCALYPSE CANONIQUE ET D’UNE APOCALYPSE APOCRYPHE

Introduction à la première partie

Chapitre premier
LA LITTÉRATURE APOCALYPTIQUEJUDÉO-CHRÉTIENNE
Apocalypses vétérotestamentaires
Apocalypses néotestamentaires
Apocalypses apocryphes
L’Apocalypse de Paul et la Visio Pauli
Existe-t-il des apocalypses médiévales ?

Chapitre II
CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTURELDES XIIe ET XIIIe SIÈCLES
Questions d’exégèse : l’influence du joachimisme
Les craintes d’une fin du monde
La portée didactique de l’Apocalypse
Une apocalypse romanesque ?
Un texte propice à l’enluminure
L’élan de la translatio

Chapitre III
RÉCEPTION TEXTUELLE DE L’APOCALYPSE DE JEAN
Traduire la Bible et l’Apocalypse au Moyen Âge
Les traductions françaises de la Bible au Moyen Âge
Quel texte latin pour l’Apocalypse ?
Les versions en prose
La version glosée (G)
Les versions non glosées
La version « omposite » (CG)
Les versions apparentées à G
Les versions « bérengaldiennes »
Cas particuliers
Les versions en vers
Revelacion (R)
La version « Kerr » (K)
La version « Giffard » (W)
L’Apocalisse de Macé de la Charité (M)

Chapitre IV
RÉCEPTION TEXTUELLE DE L’APOCALYPSE DE PAUL
Les versions en vers
Version d’Adam de Ross (version A)
Version anglo-normande anonyme en alexandrins (version B)
Version anglo-normande anonyme en octosyllabes (version Bʹ)
Version française anonyme en octosyllabes (version C)
Version française anonyme en alexandrins (version D)
Version de Geufroi de Paris (version Dʹ)
Les versions en prose

Conclusion de la première partie

DEUXIÈME PARTIE
DE L’EMPRUNT À L’EMPREINTE : INTERTEXTES ET HYPERTEXTES APOCALYPTIQUES

Introduction à la deuxième partie

Chapitre V
VESTIGES INTERTEXTUELS
Allusions
Paraphrases
Citations
Résumés
Réécritures

Chapitre VI
PERSISTANCES TOPIQUES
Hyperdulie
Litholâtrie

Chapitre VII
LA TRIBULATION ANTÉCHRISTIQUE
Les modèles latins et leurs traductions françaises
La Sibulla Tiburtina
L’Apocalypse du Pseudo-Méthode
De ortu et tempore Antichristi d’Adson
L’Elucidarium d’Honorius Augustodunensis
À la croisée des modèles latins
Le Dialogue du père et du fils
L’Antéchrist « Selon ce que nostre Sire… »
Poèmes sur l’Antéchrist
Poème sur l’Antéchrist dédié à Henri d’Arci
Liber de Antecrist (Paris, Arsenal, 3645)
Bible de Geufroi de Paris, livre VI
De l’avenement Antecrist de Berengier
Lucidaire de Gillebert de Cambres
Vers de Thibaud de Marly
Li Regrés Nostre Dame de Huon le Roi de Cambrai
Résonances antéchristiques dans la littérature française
L’Antéchrist dans la littérature allégorique
Gog et Magog

Chapitre VIII
LES SIGNES DU JUGEMENT DERNIER
La légende des quinze signes
Pseudo-Bède
Pierre le Mangeur
Pierre Damien
Version composite
Version x
Aux marges de la légende
L’acrostiche de la Sibylle
Le Dit des trois signes
Poétique du Jugement dernier

Chapitre IX
VERS L’AU-DELÀ
Sous la tutelle de saint Paul
Sur les épaules de saint Paul
Dans les pas de saint Paul
La pénitence de Tondale
Le pèlerinage d’Owein
Les supplices de Judas
Vers d’autres voies

Chapitre X
VERTIGES HYPERTEXTUELS
L’hypertextualité apocalyptique dans la littérature arthurienne
Lectures apocalyptiques du corpus arthurien
Le prologue de l’Estoire del saint Graal : un cas exemplaire
L’architextualité apocalyptique de la Queste del saint Graal
Les dangers de l’extrapolation hypertextuelle
La Chanson de Roland et « le motif de l’Apocalypse »
Fauvel, un pâle avatar ?

Conclusion de la deuxième partie

TROISIÈME PARTIE
ARCHÉOLOGIE D’UN UNIVERS MENTAL

Introduction à la troisième partie

Chapitre XI
UNE MÉDIATION SUBJECTIVE
La nature des visions apocalyptiques
Les trois visions augustiniennes
Fui in spiritu : du ravissement à l’avision
De la première à la troisième personne
Corporéité des âmes et visibilité de l’au-delà

Chapitre XII
TOPOGRAPHIES APOCALYPTIQUES
Abyssus abyssum…
Une juxtaposition de lieux
Un enfer bipartite
Les limites de l’enfer
Le supplice de la roue
Les ponts périlleux
De l’ostium à la Jérusalem céleste
Entre ciel et terre
La porte du paradis
La Jérusalem céleste

Chapitre XIII
LES MERVEILLES DE LA TÉRATOLOGIE
Figures et créatures sacrées
De coriaces locustes
Le bestiaire diabolique

Chapitre XIV
DE L’ADYNATON À L’INDICIBLE
Typologie des adynata
L’indicible révélation

Conclusion de la troisième partie

Conclusion générale

Annexe 1 : Catalogue des versions françaises de l’Apocalypse au Moyen Âge
Annexe 2 : Transcriptions

Bibliographie

Index auctorum
Index operum

Informations pratiques :

Louis-Patrick Bergot, Réception de l’imaginaire apocalyptique dans la littérature française des XIIe et XIIIe siècles, Genève, Droz, 2020 (Publications Romanes et Françaises, 270). 696 pages. ISBN : 978-2-600-06032-5.

Source : Droz

A propos RMBLF

Réseau des médiévistes belges de langue française
Cet article a été publié dans Publications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.